retour

Des noms de rues plus représentatifs de la diversité

Trouver des personnalités plus représentatives de la diversité des Français pour les noms de rues et autres lieux, c'est l'objectif qu'avait annoncé Emmanuel Macron dans son interview sur Brut. L'historienne Naïma Yahi raconte la démarche.

Des noms de rues plus représentatifs de la diversité

Trouver des personnalités plus représentatives de la diversité des Français pour les noms de rues et autres lieux, c'est l'objectif qu'avait annoncé Emmanuel Macron dans son interview sur Brut. Pour renforcer cette diversité, un groupe de travail est nommé par Emmanuel Macron. L'historienne Naïma Yahi en fait partie et nous raconte la démarche.

“On ne comprend pas que ses contemporains aient voulu distinguer le Maréchal Bugeaud, c’est toute la question des politiques mémorielles.”

L'historienne Naïma Yahi prend l’exemple de l’avenue sur laquelle elle se trouve, l’Avenue Bugeaud située dans le 16ème arrondissement de Paris. Elle rappelle qu’il s’agit d’un hommage rendu au Maréchal Bugeaud, notamment connu pour ses actes barbares et sanguinaires dans la conquête de l’Algérie au milieu du XIXème siècle. Naïma Yahi rappelle : “Alors avec nos yeux de 2021, on trouve que c’est abominable, et on raison. On ne comprend pas que ses contemporains aient voulu le distinguer, c’est toute la question des politiques mémorielles.

“L’idée, c’est d’avoir des exemples à défendre, des personnalités à mettre au cœur de notre démarche de patrimoine en tenant compte l’expertise de la société civile dans la diversité.”

Afin de renforcer cette diversité, le groupe de travail nommé par Emmanuel Macron a proposé une liste de 318 personnalités. Parmi elles, la comédienne Marie-Berthilde Paruta, l’artiste Léonard Foujita, le cycliste Abdelkader Zaaf, les chanteurs Slimane Azem ou Cheikha Remitti qui a récemment donné son nom à une place parisienne. Pour l’historienne, Cheikha Rimitti, grande figure du rai algérien, représente la diversité de la chanson française. Elle estime qu’elle représente cette chanson française qui raconte une autre histoire du pays.

Naïma Yahi conclut finalement : “C’est une mémoire enfouie, de l’intégration, de l’assimilation on disait à l’époque, une histoire peut-être populaire, une mémoire de cette diversité.

24/03/2021 07:32
  • 167.8K
  • 597

480 commentaires

  • Aldebaran K.
    01/04/2021 13:25

    C'est sa gueule qui est dégueulasse. Elle, elle n'est personne.

  • Micro D.
    01/04/2021 08:01

    un sujet qui devrait t'intéresser 😅

  • Alex D.
    30/03/2021 22:31

    La meilleur intervention qui m'a été donner d'entendre au sujet de la cancel "culture":

  • Colombe G.
    30/03/2021 12:25

    tu vas bientôt changer d'adresse

  • Pipounet P.
    30/03/2021 10:12

    On a des boulevard Roosevelt autant que tu veux mais des place Nasser, des avenues Sankara, des rues Ho Chi Min, faut se lever tôt pour en trouver.

  • Christine D.
    29/03/2021 12:09

    Pourquoi changer le nom des rues, les chansons (Annie cordy ect) les bonbons (tête noire ect) pour les rues 90 % des personnes non aucune idée de qui ils sont et pour le reste il n'y a que des gens comme vous pour voir le mal ou il n'y est pas

  • Greg S.
    28/03/2021 19:26

    Super donc au nom de la diversité, on va remplacer les noms de ceux qui ont fait la richesse de France par ceux qui sont en train de contribuer à son déclin.

  • Margaux J.
    28/03/2021 16:51

    oh

  • Soli B.
    28/03/2021 15:39

    Pour faire lumière sur le passé douleureux de la France, il fait déjà accepté un représentant de chaque communauté qui existe sur le sol. Y a pas un représentant vrai pour la communauté musulmanes ou africaine pour ces peuples.

  • Geoffroy C.
    28/03/2021 14:32

    Hors de question pour qu'une rue ou une avenue porte le nom de Macron ou un membre de son gouvernement !!! Par contre, je suis tout à fait d'accord pour que " APOCALYPSE MACRON " sorte en DVD collector...

  • Mich M.
    28/03/2021 13:48

    Avenue des moines de Tiberine aussi

  • Claudie M.
    28/03/2021 07:24

    Refaire l'Histoire, mais de quel droit ? Occupons nous plutôt du présent, il y a tant à faire !

  • Patrice P.
    28/03/2021 07:18

    Elle a qu'à y aller en Algérie. Qu'est-ce qu'elle nous emmerde celle-là.

  • Arthur A.
    27/03/2021 22:04

    On fait un caca nerveux sur les général Bugeaud alors qu'il existe des rues Fouchez, Marceau, Kléber.... Autant de sanglants personnages a qui on pardonne tt car ils ont participé à notre "glorieuse révolution"

  • Rucher V.
    27/03/2021 20:11

    vous savez pas quoi foutre de vos journées les gens deviennent dingos

  • Jean C.
    27/03/2021 18:57

    Tu vas te prendre une casquette

  • Xavier A.
    27/03/2021 18:26

    il faut être très perturber pour aimer remuer de la merde , petard ta rien a foutre de mieux de ta journée ? C le passé il serait bien de voir l’avenir mais avec ses gens c impossible d’avancer .... que je la plains .... Haa ne me répond pas car je ne te lirais pas car je veux rester sain dans la tête !!

  • Maxime N.
    27/03/2021 17:50

    merde on dirait un personnage d'un bd de Marsault !

  • Brice A.
    27/03/2021 17:00

    Attention " ils vont se succéder là ! " beaucoup qui pensent toujours dans un seul sens . La Démolition des mauvaises statues portent leurs fruits . Si on ne se reproche rien " les héros sont ils toujours blancs ou nationaux dans un pays multiculturels ? . Il fait de tout petits pas " le président " mais les fachos ne le laisseront pas ...

  • Romain R.
    27/03/2021 16:53

    En Algérie il doit bien y avoir des noms de rues de « militaires sanguinaires » non?