Des vidéos de pandas qui jouent dans la neige...voici l'envers du décor

Ces pandas sont trop mignons. L'envers du décor l'est un peu moins…

Ce qu’il faut comprendre derrière ces vidéos rigolotes de Pandas

Des vidéos montrant des pandas du zoo de Washington glissant sur la neige, dimanche 31 janvier 2021, ont été reprises par l’ensemble des réseaux sociaux. Elles sont en apparence attendrissantes et amusantes, mais elles cachent une réalité plus sombre.

Derrière l’aspect mignon, la réalité de la captivité

Il est tout à fait naturel d’être attendri devant ce type d’images qui montrent un animal tel que le panda, qui nous fascine, s’amusant, jouant, se divertissant”, explique Anissa Putois, porte-parole de PETA France.

Or, Anissa Putois nous rappelle que ces animaux sont avant tout en captivité. La femelle panda montrée sur la vidéo s’appelle Mei Xang, vient de Chine et vit dans le zoo depuis 20 ans. Elle a perdu trois bébés et un quatrième a été renvoyé en Chine. Sur la vidéo, un dernier bébé joue dans la neige. Il est destiné à être renvoyé en Chine lorsqu’il atteindra quatre ans.

Leur quotidien est un quotidien de frustration et de souffrance

Leur quotidien est un quotidien de frustration et de souffrance, et ils sont exploités pour le divertissement et puis pour le profit. Dans les zoos, ces êtres qui sont curieux, qui sont intelligents, sont emprisonnés dans des conditions artificielles qui sont souvent inappropriées aux besoins de leurs espèces”, assure-t-elle.

Elle considère que ces animaux ne peuvent exercer leurs besoins naturels, comme la liberté d’explorer ou de chercher sa propre nourriture.

En 1980, il ne restait plus que 1114 pandas à l’état sauvage, tous en Chine. Le dernier recensement réalisé par la Chine en 2013 estimait qu’il restait 1864 individus. L’espèce est toujours considérée comme “vulnérable”. Il y aurait environ 600 pandas en captivité dans le monde, dont 162 dans des zoos en dehors de la Chine.

avatar
Brut.
2 février 2021 19:03