retour

Don de sperme : comment Arthur a retrouvé son géniteur

Arthur est né d'un don de sperme anonyme. Le 25 décembre, il a retrouvé son géniteur. Il raconte.

16/01/2018 00:00
  • 329.0k
  • 164

125 commentaires

  • Rose W.
    25/03/2019 18:49

    https://youtu.be/nHuHSukIqm4

  • Pauldel J.
    27/01/2018 14:52

    , tiens ça aussi ça m'avait choqué

  • Mouna G.
    23/01/2018 21:47

    Ami Na

  • Sylviane G.
    21/01/2018 00:01

    Mais qu'est-ce qui motive les hommes à faire un don de sperme ?

  • Pauldel J.
    20/01/2018 17:48

    : theme du debat de la demaine

  • Lucile R.
    20/01/2018 00:23

    et je tombe sur ça ! 😂

  • Annie T.
    19/01/2018 21:06

    Bravo

  • Angélique T.
    19/01/2018 11:42

    oui, je pense que chacun à le droit de savoir d'où il vient. Il faut que ce soit dans cet état d'esprit en bonne intelligence... ne pas chercher son géniteur pour de "mauvaises raisons"... j'espere que ça ne freinera pas les futurs donneurs... c'est tellement précieux!

  • William H.
    19/01/2018 08:52

    Dégénération ...

  • Patrick N.
    19/01/2018 07:42

    L'insémination artificille est a l'origine un outil médical destiné a aider les couples hétérosexuels ayant des difficultés a avoir un enfant de manière naturelle. Et malheureusement on a détourné cet outil a d'autre cas et voila le resultat.

  • Mado M.
    19/01/2018 02:31

    En tant que donneuse, je suis favorable à la transparence des données si le besoin est ressenti. C'est une question de bon sens. C'est un don de soi dans l'unique but de permettre à d'autres de connaître la joie de devenir parents, il n'y a pas de surprise. C'est le deal de départ. Bon courage Arthur

  • Margot H.
    18/01/2018 21:08

    , on dirait nous quand on stalk !

  • Martine L.
    18/01/2018 18:10

    Bravo c'est merveilleux pour vous et j'espère que le combat que vous menez sera entendu. Bien sûr chacun doit pouvoir accéder à ses origines quand il le souhaite et le donneur doit être conscient que son geste n'est pas anodin !

  • Alexei S.
    18/01/2018 17:19

    Malgré tout mon respect, n'est-ce pas un peu vain comme quête ? Être parent, père ou mère, c'est une relation avant tout, bien plus que de la biologie. Lui-même le souligne en disant avoir le soutien de son père -entre autres- dans cette démarche, et en employant le terme approprié de "géniteur" pour le donneur de gamètes. Je rapproche cette vaine quête des origines de la fameuse "passion généalogique" française (cool, je connais qui sont mes ancêtres sur 25 générations !... ce qui ne me sert sans doute pas à grand chose et ne me définit pas, puisque ce qui me définit avant tout le mieux c'est sans doute ma personnalité et mes opinions - notamment). On peut également rapprocher cette quête des obsessions identitaristes contemporaines. Cela ne présage rien de bon.

  • Valerie G.
    18/01/2018 14:18

    non faut respecter l'anonymat c'est le principe désolée c'est le jeu c'est comme pour les dons d'organes c'est comme ça il y a un principe du départ il est accepté ou pas et il a de la chance que son donneur ne porte pas plainte contre lui

  • Alia C.
    18/01/2018 09:52

    Bonjour j’ai écrit un roman avec un donneur non anonyme 😉

  • Sarah F.
    18/01/2018 08:14

    Si je croisais le donneur qui a aidé mes parents, je lui dirais juste un grand merci et lui offrirais une boite de chocolat !

  • Marie R.
    18/01/2018 06:32

    Bon ba j’étais pour que mon conjoint donne son sperme pour aider un couple à avoir des enfants, il était dans les démarches. Maintenant que je vois ça je ne veux plus du tout...

  • Julia B.
    18/01/2018 00:09

    23andme

  • Lydia D.
    17/01/2018 23:59

    J’ai accepté de donner mes ovules à condition que les futurs enfants puissent avoir accès à mon identité, dans un contexte où la loi ouvrait , enfin, la permission aux enfants nés sous X d’accéder à leur dossier. On m’a opposé que c’était interdit en France. J’ai donc refusé...