retour

Échange tendu entre Emmanuel Macron et Donald Trump au sommet de l’OTAN

"C'était l'une des meilleures non-réponses que j'ai jamais entendues."

Au sommet de l’OTAN, une rencontre sous haute tension entre Emmanuel Macron et Donald Trump

Lors du sommet de l’OTAN, le 3 décembre 2019, la rencontre entre Emmanuel Macron et Donald Trump s’est avérée tendue.

En répondant à une question du journaliste, Donald Trump lance lance un pic à Emmanuel Macron. En effet, le président américain affirme que la majorité des combattants jihadistes sont européens, et notamment français. “Voulez-vous de beaux combattants de l’État islamique ? Vous pouvez prendre tous ceux que vous voulez”, lance-t-il au président français. “Soyons sérieux”, rétorque Emmanuel Macron, mâchoire crispée, avant de rappeler au président américain que la majorité des combattants de l’État islamique viennent tout de même du Moyen-Orient, tandis que ceux qui viennent d’Europe ne représentent qu’une petite proportion du problème : “Ne nous méprenons pas, votre problème numéro 1, ce ne sont pas les combattants qui viennent de l’étranger. Ce sont les combattants de l’État islamique venant de cette région.

“Notre priorité c’est de ne pas être ambigu avec ces groupes”

C’est pour ça que c’est un grand homme politique, parce que c’était l’une des meilleures non-réponses que j’ai jamais entendues”, ironise en retour Donald Trump. Malgré la dérision du président américain, Emmanuel Macron insiste qu’il ne s’agit pas d’une responsabilité européenne, en évoquant notamment l’ambiguïté venant de la Turquie. En effet, le président français insinue que son homologue ne regarde pas, en face, la réalité de la situation. Ainsi, la rencontre entre Paris et Washington s’est terminée sans poignée de main.

03/12/2019 19:39mise à jour : 03/12/2019 20:36
  • 1.6M
  • 3.2K

0 commentaire