retour

Effondrement des immeubles rue d'Aubagne à Marseille : 1 an après

Un an après l'effondrement des immeubles de la rue d'Aubagne qui avait fait 8 morts, Brut est retourné sur place. Voilà ce qui a été fait, et ce qu'il reste à faire.

Marseille, un an après l’effondrement des immeubles de la rue d’Aubagne, 1700 personnes restent “délogées”

Le 5 novembre 2018, à Marseille, l’effondrement des immeubles de la rue d’Aubagne a tué 8 personnes. À la suite de cette catastrophe, plus de 300 immeubles, considérés comme dangereux, ont été évacués. Dominique fait partie de ces habitants qui ont dû quitter leur appartement en urgence. Un an plus tard, il n’est toujours pas été relogé. Brut est allé à sa rencontre.

L’appartement de Dominique se trouve dans l’un des 350 immeubles marseillais “en périls”. Le 24 janvier 2019, l’ensemble de son immeuble a été évacué en urgence. Les habitants ont eu à peine une heure pour prendre leurs affaires, “quand on est dans une panique complètement folle, en une heure on ramasse n’importe quoi”, se souvient Dominique. À présent délogé, Dominique a vécu 15 ans dans cet appartement : “c’est vraiment une part de ma vie qu’on m’a arraché”, confie-t-il. Après l’évacuation, quelques travaux ont été effectués dans l’immeuble, les plafonds ont été remplacés par des poutres, appelés IPN. Fin mai, un expert a donné son aval pour que les habitants puissent regagner leurs logements.

“La première fois que j’y suis retourné, je me suis mis à pleurer”

Selon le syndicat et le propriétaire des lieux, le logement serait habitable. Cependant, Dominique, ainsi que les autres habitants, restent sceptiques. En effet, les lieux sont totalement insalubres. Fissures sur les murs, gravants éparpillés au sol… Dominique avoue avoir du mal à comprendre pourquoi est-ce que personne ne s’occupe réellement de ces immeubles. Les habitants ont donc saisi la mairie et les services d’hygiène pour leur faire constater la dangerosité de ces appartements. Dominique, quant à lui, vit toujours ailleurs, dans un logement temporaire, à l’image des 1700 personnes “délogées”, à la suite de ces événements. Le directeur PACA de la Fondation Abbé Pierre, Florent Houdmont rappelle que “plus de 100 000 Marseillais continuent à vivre dans des taudis insalubres, c’est pas des immeubles qui menacent de vous tuer tout de suite en s’écroulant, c’est des logements qui vous tuent doucement.

31/10/2019 07:40mise à jour : 31/10/2019 09:12
  • 447.8k
  • 247

142 commentaires

  • Sab B.
    07/11/2019 21:52

    Ignoble inimaginable pour une ville comme Marseille alors que le maire est à 500m mr Gaudin ça vas vous arrivez à dormir alors que votre ville est peuple en pâtit ?

  • Ella F.
    05/11/2019 18:12

    .. Et quand t'as un bail pro, l'intérieur c'est pour ta pomme. Tu colmates et masques les fissures comme tu peux,. Tu t' évertues à faire beau tout en ignorant totalement qu'un rapport d'expertise existe depuis 17 années, stipulant déjà que la structure de l'immeuble menace de s'effondrer...! Et un jour, pour cause de péril imminent, ta vie bascule en 1/2 heure. Soit tu en crèves dans le pire des cas, soit tu perds ton taf et ton lieu de vie dans le meilleur. Et personne ne te dedouane de rien. Tu trouves heureusement une solidarité des Amis, de la famille et du collectif du 5 novembre qui t'épaulent et moralement et financièrement. Tous les principaux responsables répondent absents... J'en ai fait les frais ! Tire toi mec ! Il y a rien à espérer ici ! Ils ne feront rien, juste continueront leur indécence en te réclamant les loyers. 😡😠☠️

  • Monique B.
    05/11/2019 17:46

    Je voulais dire Mr Jean Claude Gaudin faites le nécessaire pour que tout les locataires qui vivent dans ce quartier où les immeubles tombent en ruine soient relogés décemment

  • Monique B.
    05/11/2019 17:39

    Honteux que le Maire de Marseille Mr Jean Claude Naudin n'agisse pas. Qu'il fasse raser tout ces immeubles qui mettent en péril la vie d'autrui. Et fasse condamner ces propriétaires douteux qui osent louer des appartements insalubres. Agissez vite avant qu'il y ait encore d'autres victimes et relogez tout ceux qui vivent dans des taudis.

  • Lise D.
    05/11/2019 02:09

    Voir ça et hurler (la locataire est une dame très âgée qui paie un loyer !)

  • Isabelle C.
    04/11/2019 21:42

    Quelle honte de voir ça à notre époque 😠😠

  • Anne-Lise S.
    03/11/2019 22:03

    Mais ou va t on ?

  • Kévin M.
    03/11/2019 20:32

    Vive la France !!

  • Lulu A.
    03/11/2019 19:56

    j’en reste bouche bée !

  • Carole S.
    03/11/2019 08:25

    , honteux !!!, n'est-ce pas ?😬

  • Catherine H.
    03/11/2019 08:14

    Où vont les impôts. Honteux .

  • Johnny L.
    03/11/2019 02:16

    C’est pas vivable ce genre d’habitations

  • Pinna M.
    03/11/2019 00:04

    Tout ça est fait exprès pour que les locataires ne reviennent pas ensuite ils vendront ou feront de nouveaux immeubles avec des loyers plus chers

  • RB R.
    02/11/2019 23:53

    Sûrement la faute de l'islam héhé

  • Vero C.
    02/11/2019 22:13

    La faute est aux propriétaires qui louent ces logements insalubres et dangereux.

  • Elena S.
    02/11/2019 21:36

    Venez aussi à Paris jeter un coup d'œil...

  • Léthé P.
    02/11/2019 18:08

    Système Gaudin ça s'appelle..

  • Marie-line P.
    02/11/2019 17:36

    Pas normal que rien ne soit fait depuis le temps

  • Vince L.
    02/11/2019 17:32

    Il a pris un coup de vieux Franck Dubosc 😳😳?

  • Rachel v.
    02/11/2019 15:54

    Le pire est que la justice laisse ces propriétaires impunis.. Déboute toutes les condamnations fait contre eux... Une justice de vendu, participation à la misère humaine...