Elle s'appelait Yasemin, elle avait 25 ans

Elle s'appelait Yasemin. Plusieurs fois, elle avait tenté d'alerter. Le 23 décembre, son conjoint l'a assassinée devant ses enfants. Elle avait 25 ans.

Yasemin, assassinée par son ex-conjoint

À 25 ans, la jeune femme a été assassinée par son ex-conjoint en décembre 2020, près de Strasbourg, après des années de violences physiques et psychologiques. Elle avait tenté d’alerter et d’échapper à l’emprise du père de ses enfants. Voici son histoire.

Sa rencontre avec son futur assassin, à seulement 15 ans

C’était une petite fille très, très joyeuse, qui avait toujours le sourire”, se souvient sa sœur Leyla. Puis, l’enfance est progressivement troublée par la séparation de ses parents, et la jeune fille se met à fuguer, à échapper au contrôle familial.

À 15 ans, elle rencontre celui qui sera son assassin, il a alors 33 ans. La mère et la sœur de Yasemin s’opposent à cette union en raison de la forte différence d’âge, en vain. À 16 ans, la jeune fille tombe enceinte de son premier enfant. Elle en aura un second rapidement.

Il y avait déjà des violences psychologiques. Il était insultant, méchant dans ses propos. Dès qu’il s’énervait, il s’énervait vite, quoi. Il avait déjà commencé à la taper”, raconte Leyla.

À chaque fois, il lui promettait monts et merveilles, il devait changer quelque temps”, ajoute-t-elle, se remémorant ces fausses promesses racontées par sa sœur.

Une descente aux enfers, seule

Yasemin était reconnue par ses proches et voisins pour sa douceur maternelle, toujours présente auprès de ses enfants. Alors que la jeune souhaitait se développer professionnellement dans le domaine de l’esthétique, “il l’en empêchait, il l'empêchait d’avancer”, assure Leila.

Yasemin a prévenu plusieurs fois la police, avant le 23 décembre. Leila explique : “La seule chose qu'on lui aurait répondu, c'est : ‘Ben, c'est quand même le père de vos enfants'" La mère de famille exprimait régulièrement ses peurs autour d’elle, et son inquiétude croissante face au comportement de cet homme.

La jeune femme a été assassinée après avoir tenté de se séparer définitivement du père de ses enfants. Elle est étranglée puis poignardée. Son corps est ensuite caché dans la forêt de Vendenheim, dans une malle.

C’est le 97ème femme morte sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint en 2020.

avatar
Brut.
31 janvier 2021 10:08