retour

Emmanuel Macron et les "violences policières"

Rémy Buisine : "Est-ce que c'est un tabou de dire le terme violences policières ?" Emmanuel Macron : "Non, je peux vous dire 'il y a des violences policières' si ça vous fait plaisir que je le dise." #BrutMacron

Emmanuel Macron sur les violences policières

Ce vendredi 4 décembre, le président de la République a répondu aux questions de Rémy Buisine pour Brut. Lors de cette interview, il a évoqué le sujet brûlant des violences policières.

« Il y a des policiers violents. Il y en a. Et donc, là-dessus, il faut prévenir, former, et surtout sanctionner », a affirmé Emmanuel Macron en direct sur Brut. Néanmoins, le terme de « violence policière » n’a pas lieu d’être, d’après le chef de l’État. Pourtant, c’est une expression qu’il utilisait lui-même lors de sa campagne présidentielle.

« Il y a des violences de policiers »

« Ce terme-là est politisé. Les black blocs, une partie de l’extrême-gauche qui veut la dissolution de l’État, ont installé l’idée qu’il y a une violence consubstantielle à la police. Comme d’autres disent qu’il y a un racisme consubstantiel. Je suis contre ça. C’est pas vrai ! C’est faux ! C’est une manipulation. Le but est d’affaiblir une institution républicaine », a affirmé Emmanuel Macron.

D’après le président, les forces de l’ordre ne font pas partie d’un camp et agissent seulement au nom de la loi. Il souhaite déconstruire le terme de « violences policières » en disant qu’il y a « des violences de policiers ». Selon Emmanuel Macron, beaucoup de personnes projettent d’affaiblir et de décrédibiliser la police.

« Il y a de la violence dans la société. Il y a du racisme dans la société aujourd’hui en France. C’est un fait. Et comme on a une police qui est à l’image de la société, il y a des membres de la police qui ont des comportements violents qu’il faut pouvoir traquer et sanctionner », a déclaré le président.

04/12/2020 20:06mise à jour : 04/12/2020 20:07
  • 1.2M
  • 3.3K

6 commentaires

  • Justin Avis
    06/12/2020 11:36

    il n'a jamais tord, mais n'a jamais raison, c'est quelque chose...

  • Valentin Jaillet
    05/12/2020 18:08

    est-ce que les écoles qui vont fermer où ils vont rester ouvert

  • Guillaume Didier
    05/12/2020 11:42

    non mais polémiquer sur un terme ne fait pas avancer le débat. Et insister pour faire sortir un terme de la bouche du président histoire de faire le buzz n'est pas non plus une marque d'intelligence quand face à soi on a une discution ouverte et constructive. il y a des problèmes, on en parle, on fait avancer les choses, mais du côté des medias il faut aussi assumer et reconnaître que le martelage médiatique, sans proposition complémentaire je sert a rien. Moi j'ai trouvé ce discours droit et éclairant. C'est pas avec des commentaires bourrés de fautes d'orthographe et sans alternatives qu'on va avancer les gars.

  • Cangé Guanzalez
    05/12/2020 11:39

    on peut faire un test si on est tous contre les violences d ou qu elle viennent si on organisé une marche contre toute les violences la police nous rejoindra t elle ?

  • Isabelle Dubois
    05/12/2020 09:06

    Interview très intéressant, j'ai 2 jeunes à la maison, je n'ai pas eu toutes les réponses que j'attendais sur le devenir de mes enfants. Je trouve que notre président c'est très bien expliqué et exprimé. Par contre se matin en regardant les chaînes d'informations je me suis rendu compte que je n'avais pas compris la même chose que les grands penseurs qui était sur ses chaînes d'informations.... C'est navrant

  • Jean-Marie Coowar
    04/12/2020 20:30

    Question inutile basée sur la forme mais sans fondement.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.