retour

Emmanuel Macron reconnaît une dette de la France envers la Polynésie

"La nation a une dette à l'égard de la Polynésie française." À Papeete, Emmanuel Macron reconnaît une dette envers la Polynésie française, sans demander pardon aux Polynésiens qui ont subi les essais nucléaires français jusqu'en 1996.

Emmanuel Macron reconnaît une dette de la France envers la Polynésie

"La nation a une dette à l'égard de la Polynésie française." À Papeete, Emmanuel Macron reconnaît une dette envers la Polynésie française, sans demander pardon aux Polynésiens qui ont subi les essais nucléaires français jusqu'en 1996.

“On n’aurait pas fait ces mêmes essais dans la Creuse ou en Bretagne.”

S’il qualifie d’abord ce choix de “visionnaire et courageux”, Emmanuel Macron relève également l’enjeu géostratégique. Il explique : “On l’a fait ici, parce que c’était plus loin, parce qu’on se disait que c’est perdu au milieu du Pacifique, que ça n’aura pas les mêmes conséquences.

“Trop longtemps, l’État a préféré garder ce silence sur ce passé, ce que je veux briser aujourd’hui, c’est ce silence.”

Pour le Président, il est aujourd’hui primordial de reconnaître la responsabilité de la France et des dirigeants politiques impliqués dans les essais nucléaires en Polynésie française. Il ajoute finalement : “J’assume et je veux la vérité et la transparence avec vous.

28/07/2021 10:02
  • 329.5K
  • 2.4K

0 commentaire