retour

Étudiante, elle est devenue travailleuse du sexe pendant le Covid

"Pendant le Covid, j'ai épuisé mes ressources. Il fallait que je retrouve un travail." Depuis, cette étudiante est devenue travailleuse du sexe. Les clichés sur son métier, les dangers, le rejet de sa famille… Pour Brut, elle témoigne.

Étudiante, elle est devenue travailleuse du sexe pendant le Covid

"Pendant le Covid, j'ai épuisé mes ressources. Il fallait que je retrouve un travail." Alors cette étudiante est devenue travailleuse du sexe. Les clichés sur son métier, les dangers, le rejet de sa famille… Pour Brut, elle témoigne.

“Les restaurants étaient fermés, les bars aussi.”

Étudiante depuis 4 ans, elle subvenait jusqu’ici à ses besoins en tant que serveuse. Mais avec la crise du Covid, il lui a fallu trouver une nouvelle source de revenus. Elle s’est donc progressivement tournée vers les sites d’escorting. Elle explique : “Il faut manger. Le travail, c’est le travail, tu trouves ce que tu peux.

“Il y a plein de clichés horribles.”

C’est le mépris dont sont régulièrement victimes les travailleur du sexe qui la pousse à témoigner anonymement : “Je sais qu’à chaque fois qu’un ou une d’entre nous prend la parole sur les réseaux sociaux, il ou elle se fait harceler.” Selon elle, les TDS (travailleurs du sexe) ne sont pas assez protégés par l’Etat.

02/08/2021 06:18
  • 1.9M
  • 1.4K

524 commentaires

  • Lacabane A.
    20/11/2021 23:28

    Je rigole de tous ces commentaires jugeants de pseudo féministes qui estime, que c'est pas bien, que c'est dégradant... Les féministes le sont quand ça les arrange. Soit on considère qu'une femme est libre de son corps et de ses choix soit on la considère comme une écervelée sans scrupules mais pas les 2.

  • Tamoh M.
    16/11/2021 06:04

    Hello baby good morning

  • Quinchon B.
    15/11/2021 16:43

    Ils en faut et si c'est sont choix je voit pas le problème

  • Bruno N.
    14/11/2021 22:22

    Je te soutiens

  • Carlos d.
    14/11/2021 19:30

    Beau témoignage , pour avoir un avenir elle payé de sont corps Aider vous enfants pour pas qu'ils arrive la

  • Akilam L.
    14/11/2021 18:15

    J'en ai marre de ce genre de vidéos aller Next

  • AMascii E.
    14/11/2021 18:02

    Ses pas du travaille mes de la prostitution plutôt

  • Abd R.
    14/11/2021 05:19

    Movie dusition

  • Laure B.
    13/11/2021 09:54

    C’est la faute au Covid mais mdr

  • Nadine T.
    13/11/2021 09:11

    T’es courageuse les clients se font rare et beaucoups de coups de lapins.fais nous signe pour la suite bye ❤️

  • Remi T.
    11/11/2021 19:21

    A c’est pour ça y’a beaucoup sur la catégorie étudiante 😂🤣🤦

  • Remi T.
    11/11/2021 19:20

    Et nous les mecs pour qu’on gagne des sous on peut pas faire pareil mais inversement sa sera pour les femmes non enfin je sais pas !?

  • Geneviève V.
    11/11/2021 19:04

    C'est vraiment grave d'en arriver là !

  • Abdel S.
    11/11/2021 13:31

    Je crois qu’il est plus honnête de dire, je vend mon corps pour avoir de l’argent facile./

  • Martine-Elorri D.
    11/11/2021 10:26

    Merci pour votre courage et votre clarté d esprit. Merci d avoir exposé les raisons de ce choix : pour se nourrir et se loger et donc avoir une source de financement. C est dur mais bel et bien une réalité : la difficulté de financer ses études, trouver des jobs étudiants. Des bourses correctes pour tous seraient l idéal. Et des petits boulots pour mettre du beurre sur les épinards ! Les petits boulots ne devraient pas servir à payer l essentiel, le vital. Et quand il n y a plus de boulot... L enfermement subi, tout fermé (restaurants..) et les gens dans la rue... À côté de chez moi, j avais remarqué un nouveau type de " mendiants" devant les supermarchés. Des jeunes femmes type étudiantes. Que faire ? Quand on a faim. Oui, vous avez eu du courage et un instinct de survie redoutable. Oui, vous ne vous êtes pas démontée et avez poursuivi vos études. Oui, dans cette injustice et cette précarité, vous avez gardez le cap. Oui, pour vous protéger vous avez pris la juste distance avec cette nouvelle source de revenus. Oui, votre féminisme vous a permis d être forte et de faire la part des choses pour ne pas vous perdre dans cette grave situation. Oui, vous avez eu l intelligence de rencontrer d autres " collègues (?)" pour vous aider, pour vous protéger. C est dingue de voir l élan de solidarité et de protection pour de la survie (se nourrir et se protéger des malades-violents etc). La famille qui rejette alors qu elle devrait essayer d aimer et d épauler. Que c est dur tout cela. Un grand bravo à vous. Je souhaite que vous puissiez terminer vos études haut la main. Merci encore pour votre témoignage.

  • Muatann N.
    11/11/2021 10:13

    Il y’a aucune excuse a donner pour ce genre de personne. L’argent facile de ce genre n’a aucune mérite. Elle le pratique parce qu’elle kifff l’entrée d’argent. Dire que l’Etat n’aide pas assez 🤣🤪. Comme certains hommes, ils galerent dans leur vie et deviennent dealeur pour de l’argent facil. Tout ceux qui tolère ce genre d’activité des femmes ben il faut tolerer les hommes qui dealent aussi pour payer leur étude

  • Richard G.
    10/11/2021 21:53

    Ces pauvres femmes sont victimes d'un système qui ne les protègent pas et qui ne les aident pas à financer leurs études pour s'en sortir j'espère que ce gouvernement va disparaître pour un meilleur qui prendra en charges tous ses pauvres gent qui sont obligés de détruire leurs âmes pour vivres

  • Floriane B.
    10/11/2021 19:43

    Une salo... Tout simplement

  • Elodie N.
    10/11/2021 04:50

    c’est tout ce qu’ils nous restent à faire 😂

  • Solange D.
    08/11/2021 12:57

    Comment pouvez vous juger cette personne avec autant de méchanceté, elle fait comme elle veut chacun est libre de faire comme il a envie son corps lui appartient !!!!

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.