retour

Excisée à l'âge de 8 ans, Aïssatou témoigne

"J'entendais des cris. Après, c'était à mon tour." À 8 ans, on l'a contrainte à être excisée. Aïssatou témoigne. Aïssatou a accepté de témoigner dans le cadre de son parcours de réparation au sein de l'association Women Safe & Children. #leclitoparlonsen

Victime d’excision à 8 ans, Aïssatou prend la parole

L’excision correspond à l’ablation partielle ou complète du clitoris. C’est ce qu’a subi Aïssatou lorsqu’elle avait 8 ans, au Sénégal. Elle témoigne.

“On ne m’a rien expliqué jusqu’à aujourd’hui.”

Depuis ce jour-là, personne n’est venu expliquer à Aïssatou les raisons pour lesquelles elle avait été excisée. Le sujet reste tabou. “On ne m’a rien expliqué jusqu’à aujourd’hui”, confie-t-elle. Elle-même n’en a jamais parlé jusqu’à rencontrer “le docteur”, en France, qui l’informe qu’elle a subi une excision de type 2, ce qui correspond à l’ablation partielle du clitoris ainsi que ses petites lèvres.

“Le but est d’éduquer les femmes à ne pas aller voir ailleurs, à rester sages.”

Mais pour Aïssatou, il est clair que l’excision répond à une peur que les femmes puissent ressentir du désir et potentiellement comettre des indifélités. En les privant de plaisir, l’excision constitue selon elle, un moyen de les garder sous contrôle. Elle explique : “Le but est d’éduquer les femmes à ne pas aller voir ailleurs, à rester sages.

“On a été cassées, brisées.”

D’un point de vue plus personnelle, l’excision et la privation de plaisir qu’elle occassione sont selon Aïssatou “une coupure à la vie”. Elle explique : “On a été cassées, brisées.

“Le 3 juillet, c’est ma deuxième date de naissance.”

Le 3 juillet 2020, soit 31 après son excision, Aïssatou a bénéficié d’une chirurgie réparatrice en France. Cette chirurgie consiste à faire ressortir le clitoris qui s’est rétracté au moment de l’excision. Pour elle, il s’agit d’une véritable renaissance où elle découvre et se connecte à un organe qu’elle ne connaissait pas.

Aïssatou conclut : “Pour moi, je ne suis plus excisée, je suis une femme, à part entière.

10/03/2021 07:28
  • 1.7M
  • 3.1K

3 commentaires