Faut-il renoncer à manger des tomates toute l'année ?

"Pourquoi produire quelque chose qui n'a pas de goût ?" Manger des tomates bio en hiver quand elles sont cultivées sous serre chauffée, ça pollue, ça ne respecte pas les saisons… et ce ne sera bientôt plus possible.

Faut-il renoncer à manger des tomates toute l'année ?

« Pourquoi produire quelque chose qui n'a pas de goût ? » Manger des tomates bio en hiver quand elles sont cultivées sous serre chauffée, ça pollue, ça ne respecte pas les saisons… Et ce ne sera bientôt plus possible.

Faut-il renoncer à manger des tomates toute l'année ? Les tomates, ça se récolte normalement l'été. Et les fruits cultivés pendant leur saison, avec les éléments naturels, avec la chaleur et le soleil, sont de meilleure qualité. Si on veut manger des tomates toute l'année, il faut les cultiver sous serre chauffée, ce qui pollue. De plus, le chauffage des serres nécessite de l'énergie fossile.

Une tomate produite sous serre chauffée émet 7 fois plus de gaz à effet de serre qu'une tomate produite en France en saison et près de 4 fois plus qu’une tomate importée d'Espagne. La plupart des agricultures bio préféraient jusqu'ici respecter la saisonnalité.

Pour encadrer le développement du bio en France, Greenpeace, la Fondation Nicolas Hulot, la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique et Réseau Action Climat ont demandé au gouvernement d'interdire la production de fruits et légumes bio hors saison. « La question aujourd'hui, c'est pas d'être pour ou contre le chauffage des serres. Même la Fédération Nationale d'Agriculture Biologique n'est pas opposée à cela, c'est de savoir dans quel cadre nous fixons les règles » a déclaré à ce sujet Didier Guillaume, le ministre de l'Agriculture. Pour Brune Poirson, Secrétaire d'État à la Transition énergétique, les citoyens doivent changer leurs habitudes : « Il faut qu'on arrête de vouloir manger des kiwis, des avocats, des ananas, comme ça, toute l'année partout, tout le temps. »

Le Comité national de l'agriculture biologique a décidé d'autoriser l'utilisation de serres chauffées en agriculture bio toute l’année, mais de limiter la période de vente. La commercialisation de légumes d'été français avec l'étiquette bio sera interdite entre le 21 décembre et le 30 avril.

avatar
Brut.
17 juillet 2019 18:48