Harcèlement scolaire : un outil pour aider les victimes à en parler

"700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire. C'est une souffrance inouïe." Harcelé quand il était à l'école, Timothé Nadim veut aider les enfants qui vivent cette situation à en parler. Son idée : créer un réseau social pour leur permettre de témoigner anonymement.

avatar
Brut.
26 avril 2019 12:16