retour

Harcèlement scolaire : un outil pour aider les victimes à en parler

"700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire. C'est une souffrance inouïe." Harcelé quand il était à l'école, Timothé Nadim veut aider les enfants qui vivent cette situation à en parler. Son idée : créer un réseau social pour leur permettre de témoigner anonymement.

26/04/2019 12:16mise à jour : 27/04/2019 08:18
  • 134.2k
  • 350

41 commentaires

  • Brut
    26/04/2019 18:14

    Timothé Nadim a lancé une pétition pour inciter le gouvernement à mettre en place le réseau social dont il a eu l'idée. Pour la signer : https://www.change.org/p/pour-que-le-gouvernement-cr%C3%A9e-le-site-anti-harc%C3%A8lement-scolaire-de-timoth%C3%A9-nadim

  • Vik B.
    26/04/2019 18:50

    De toute façon, même le système scolaire ne fait rien. Les profs préfèrent dirent que c'est " un jeu" et que "ça va passer". Bah oui bien-sûr

  • Nicolas D.
    26/04/2019 18:51

    J'ai aussi vécu le harcèlement au collège par rapport à ma maigreur à l'époque. En gros pour que ça s'arrête il faut mettre des coups car les profs pions etc n'en n'ont rien à foutre ou font semblant de ne rien voir.

  • Fatima M.
    26/04/2019 18:52

    Si seulement la justice faisait son travail rien de cela ne serait arriver les etablissements ne sont pas assez surveller songer a mettre des cameras meme si c est hors de prix

  • As T.
    26/04/2019 18:52

    Brut 🖕

  • Mick A.
    26/04/2019 18:53

    Moi le mien est victime de harcèlement a la cantine. Sauf que la mairie refuse de voir le problème reellement

  • As T.
    26/04/2019 18:53

    Que des bo bo par igo la dent!

  • Fleures d.
    26/04/2019 18:53

    Courage à toi Timothé et à toutes les personnes qui sont dans ton cas vivement les solutions pour toute cette violence 🌟👍🤞🙏

  • Lea J.
    26/04/2019 18:54

    Ya une super bd sur le sujet qui s'appelle "seule a la récré". Si vous la trouvez (mediatheque par ex?) ça peut aider a engager la conversation.

  • Camélia N.
    26/04/2019 18:54

    Excellente initiative. Quel courage et d'abnégation le poussent non seulement à dépasser sa souffrance mais en plus l'utiliser pour aider autrui. À rappeler que les enfants naissent bons, leur écart de conduite est le reflet du nôtre. Dans certains cas c prononcé et flagrant mais dans d'autres c plus subtile (enfin). Des blagues pourries, des moqueries que l'on pense inoffensives. Alors travaillons sur nous même. Montrons l'exemple.

  • Emmanuel S.
    26/04/2019 18:55

    Les enseignants regardent ailleurs !!!

  • Corentin P.
    26/04/2019 18:55

    Très bonne initiative.... quoique résoudre ou tenter de résoudre des problèmes concrets par du virtuel, personnellement je ne suis pas convaincu.... Se sentir plus fort, compris, entouré sur le net, je ne vois pas trop l'intérêt concrètement pour aller à l'école le matin sans la peur au ventre... En attendant je n'ai pas de solution, ormis de l'attention, de l'amour, du dialogue, de l'écoute... concrète de la part des parents, amis, voisins... bref les vrais gens...

  • Nonow B.
    26/04/2019 18:55

    Cela fait des décennies que cela existe ... le personnel au sein des établissement n'est pas à la hauteur et je conseille aux victimes de s'en remettre à la violence, c'est le seul moyen de s'en sortir malheureusement!

  • Amélie A.
    26/04/2019 18:56

    Déjà quand les profs et tout le personnel scolaire aura le courage d aider la victime au lieu de fermer les yeux ou de se placer du côté des harceleurs (=majorité ) , le harcèlement scolaire pourra peut être s arrêter. Aussi la faute à l éducation violente que certains parents inculquent à leurs enfants : avec des moqueries, du chantage, un manque d affection, d empathie, de la violence physique, un rapport dominant/dominé... etc

  • Nathalie R.
    26/04/2019 18:57

    Bonjour, mon Loulou à été victime l an dernier par son prof( directeur) et nous sommes passés devant la justice ! Mais l inspection académique sont plus fort que nous, il faut savoir, c’est eux qui gagnent, donc nous avons fait appel. Nous sommes des petits nous juste à fermer notre bouche. Nous avons fait appel !!

  • Pierre M.
    26/04/2019 19:00

    Pareil que toi Timothé, j'ai subi moi aussi le harcèlement scolaire étant petit sous prétexte que les autres me trouvent bizarre. C'est très encourageant qu'un neurocongénère comme toi prenne cette initiative. Tout mon soutien. D'ailleurs je viens de signer.

  • Timothée Z.
    26/04/2019 19:02

    Beau prénom en tout cas

  • Diane G.
    26/04/2019 19:02

    Bravo belle initiative. Les commissions scolaires en ont besoin grandement aussi.

  • Sabrina J.
    26/04/2019 19:03

    Et les surveillants ils branlent Quoi

  • Nélia A.
    26/04/2019 19:03

    Pour éviter l'échec scolaire même les profs qui se font harcelé sont obligés de subir. C'est n'importe quoi.