5 commentaires

  • Dorian M.
    02/12/2016 14:39

    La majorité des médias mainstream essaient pas forcément de manipuler, ils servent juste aux lambdas ce qui fera le plus du clics. La possibilité d'un renoncement était la solution la moins sexy, la moins vendeuse, et celle qui allait générer le plus d'incompréhension. Les gens allaient forcément confondre renoncement et abandon, ou renoncement et défaite, ou renoncement et fuite, en remplaçant à chaque fois le terme renoncement par un terme proche qu'ils comprennent mieux. Il valait mieux vendre la candidature, au moins tout le monde comprend ce qu'est une candidature.

  • Paul E.
    02/12/2016 14:55

    Ce sont les même qui écrivent les horoscopes nan ?

  • Youness R.
    02/12/2016 16:50

    Et une explication ? Nan ?

  • Franck G.
    02/12/2016 18:50

    Ouais... enfin plantage... pas plantage... il avait quand même engagé une équipe de campagne, acheté un véhicule avec des portes coulissantes pour faciliter son extraction en cas de problème et il a quand même depuis septembre fait un bon nombre de discours qui ressemblaient à des discours de campagne... Il a même sûrement multiplié et ciblé ses déplacements sur des thèmes généraux et rémunérateurs en termes d'image (ex la plaque pour les victimes de novembre 1 an après histoire de regagner des points de popularité comme étant un homme digne). C'est surtout que clairement tout ce qu'il a fait depuis la rentré en ce sens n'a servi à rien et que vu le résultat de la primaire de le droite, il avait pas forcément le choix. Je pense qu'il avait parié sur un Juppé ou un Sarkozy à avoir en face de lui et là ça n'aurait pas été pareil.

  • Yann L.
    05/12/2016 22:39

    vote pourquoi ...des idées , un programme ou pour un casting ?� Nous voulons répondre à la première urgence qui menace l’humanité, l’urgence climatique. Notre cohérence tient de cette volonté de produire et consommer autrement en sortant du nucléaire et des énergies fossiles en tournant la page de l’agriculture productiviste.� Nous devons mettre fin à la monarchie présidentielle, passer à la 6e République, à la reconnaissance de droits nouveaux. Notre projet est de rendre au peuple sa souveraineté confisquée par l’oligarchie. Et dans le même temps nous voulons répondre à l’urgence sociale par des mesures immédiates qui visent à réduire les inégalités, éradiquer la pauvreté et rétablir nos services publics. Notre projet économique est le retour au plein emploi par la planification écologique, la transition énergétique, le protectionnisme négocié et le partage du temps de travail. Nous voulons la Paix et la souveraineté du peuple. Pour cela nous sortirons de l’OTAN et rétablirons notre indépendance. Pour cela nous refuserons CETA, Tafta et les projets de l’Union européenne pour resserrer le garrot de l’austérité et de la destruction des services publics. Le projet de la France Insoumise qui a été discuté, enrichit par des milliers de personnes s'oppose fermement à la finance qui détruit les êtres humains, les sociétés et la planète.