retour

Ibrahim Ali, 17 ans, assassiné par des colleurs d'affiches FN

Ibrahim Ali avait 17 ans quand il a été tué d’une balle dans le dos par des militants FN. C’était il y a 25 ans aujourd’hui.

Il y a 25 ans, Ibrahim Ali Abdallah a été tué par des militants du Front national

Le jeune Marseillais, d’origine comorienne, a rencontré trois colleurs d’affiches pour le FN. Ils l’ont abattu d’une balle dans le dos. À l’époque, le parti les a défendus.

« Ils ont tiré sur lui comme on tire sur des lapins. Ça, c'est raciste », désespérait un manifestant. Ibrahim Ali Abdallah, jeune Marseillais de 17 ans, a été tué par des militants FN le 21 février 1995. À la tombée de la nuit, alors qu’il rentrait chez lui après une répétition avec son groupe de rap, lui et ses amis ont croisé sur leur chemin trois colleurs d’affiches pour le Front national.

Le Front national soutient les accusés

Plusieurs coups de feu sont tirés par les militants. Ibrahim est abattu d'une balle dans le dos. Dès le lendemain, l’émotion gagne la cité phocéenne. La communauté comorienne, notamment, descend dans la rue pour réclamer justice. De 10 à 15.000 personnes défilent pour rendre hommage au jeune Ibrahim Ali Abdallah. « La justice, la clarté, c'est tout ce que je demande. De la dignité, surtout, pour la mémoire de mon fils », réagit alors son père.

Lors du procès, le Front national soutient les accusés et plaide la légitime défense. Notamment Jean-Marie Le Pen. « Je crois que les uns et les autres sont victimes. Il s'agit d'un drame de l’auto-défense », affirme le leader du parti d’extrême droite à la télévision. Bruno Mégret, numéro 2 du FN, va même apporter son soutien à la barre. « Je me suis rendu volontairement à la convocation du tribunal pour exprimer ma compassion à l'égard de la famille de la victime et pour apporter mon soutien aux militants du Front national qui n'ont pas voulu tuer ou blesser », lance-t-il alors.

Deux, 10 et 15 ans de prison

Les trois accusés sont finalement condamnés à deux,10 et 15 ans de prison. Une victoire pour l'avocat des victimes, un certain Gilbert Collard : « Le jury populaire, le jury de la France a condamné les accusés et de ce fait même, condamné les déclarations de Bruno Mégret. » 25 ans plus tard, la mémoire d'Ibrahim n'est pas tombée dans l'oubli. Chaque année, sa mort est commémorée à Marseille. Ses proches réclament par ailleurs qu’une rue ou une école porte le nom d’Ibrahim Ali Abdallah.

21/02/2020 09:51mise à jour : 21/02/2020 14:16
  • 516.0k
  • 498

107 commentaires

  • Yamina S.
    24/02/2020 09:02

    Ah bon quand on tire sur quelqu'un on ne veut ni le blesser ni le tuer ?

  • Ali A.
    23/02/2020 19:42

    On n’oublie pas....on n’oubliera jamais...

  • Laetitia B.
    23/02/2020 13:06

    Ça me rappelle il y a plus d'une vingtaine d'années quand le FN était a la tête de Toulon , l'ambiance extérieure était excecrable, je ne vous parle pas non plus des nombreuses ratonades qui avaient lieu la nuit dans le centre ville par les fachos du FN...et dire qu'il y a des gens assez stupides qui votent pour ce parti...la fille est pire que le père , elle est encore plus vicieuse mais le fond raciste et haineux est le même

  • Kais H.
    23/02/2020 11:20

    Comment peuvent ils parler de ligitime défense alors qu il as était abattu d une balle dans le dos, que dieu te garde mon frère repose en paix,

  • Feu F.
    21/02/2020 23:07

    Frère ta mémoire est omniprésente ici à Marseille! Rest In Power 🤘🤘🤘

  • Vitriol Hachedeuyessokâtre
    21/02/2020 16:17

    Merci à Nils Sellig de nous rappeler qu'il faut lui acheter un cerveau. On s'en souviendra. 👍

  • Chanfi M.
    10/03/2019 05:51

    Paix a son âme

  • Valentine B.
    24/02/2019 17:36

    le racisme fait partie de l ignorance et la peur de l autre pour moi il faut apprendre a connaitre l inconnu mes enfants sont metisses arabes occident ce sont les racistes qui me font peur et leur montee en europe...

  • Mat S.
    18/09/2018 21:48

    Un avocat qui choisi son camp selon ses intérêts !

  • Soibah M.
    15/09/2018 21:00

    Paix à son âme et qu' il repose en paix

  • Mehdi M.
    23/03/2018 10:54

    Ibrahim se baladait et les couleurs d'affiche l'ont abbatu comme ça sans raison ? Étrange..

  • Cheick D.
    23/03/2018 09:16

    Sai toujours le même la France es un pays raciste

  • Malik B.
    22/03/2018 21:51

    sans pression ils parlent d'auto défense pour une balle dans le dos.

  • Michel B.
    22/03/2018 16:46

    Rien à foutre

  • Emma R.
    22/03/2018 10:16

    S il pouvait y avoir les mêmes condamnations pour des policiers tueurs mais ...I havé à dream

  • Elie C.
    21/03/2018 05:44

    Les rixes entre extrêmes ne méritent aucune commémoration..si la bande adverse avait des armes le résultat sera de l'autre côté. Ceux qui se battent ne méritent aucun respect. Pensées aux familles et aux gens qui ont dû subir leurs haines et leur animosité...encore aujourd'hui.

  • Mohammed C.
    28/02/2018 13:34

    😂 le pen même geul depuis 95

  • Julien B.
    27/02/2018 15:46

    Tous les extrémistes font mal ( politiques, religieux, financiers...) et la liste des gens à pleurer est longue surtout ces dernières années...

  • Marnik C.
    26/02/2018 04:21

    Bien dommage que Gilbert Collard soit passé du mauvais côté.

  • Massaya F.
    24/02/2018 23:47

    Un certain Gilbert Collard, qui a bien retourné sa veste aujourd'hui...

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.