retour

Interview : Christophe Robert de la Fondation Abbé Pierre

Des personnes sans-abri vont mourir dans la rue cet hiver. Et pourtant, il y a des choses à faire pour éviter ça. Dès maintenant.

26/10/2018 06:38
  • 372.7k
  • 155

114 commentaires

  • Sylvie B.
    26/10/2018 06:46

    Une solution : en finir avec cette gangrène de capitalisme. L'Humain d'abord !✊

  • Florence T.
    26/10/2018 06:46

    Et cela va aller de pire en pire.... La solution c'est de procéder comme la Finlande qui a mis en place un système ou personne ne se retrouve à la rue. En France, on fait tout pour mettre fin au système social. Les gens sont de plus en plus égoïste parce qu'ils sont aussi dans une situation de survie. Ceux qui donnent sont souvent ceux qui ont peu. De voir des gens dormir dans la rue ça me rend triste et en colère.

  • Erick H.
    26/10/2018 06:47

    la pauvreté comme la précarité ...ne connaît pas saisonnalité !!!

  • Mounia A.
    26/10/2018 06:50

    Il est temps pour les politiciens de prendre leur responsabilité

  • Philippe B.
    26/10/2018 06:52

    Ne faudrait-il pas aussi agir AVANT que nous soyons contraints d'aller dans la rue ? A force de saloperies commises par macron et ses complices je vais bientôt avoir le choix entre manger et me loger ... et je refuserais la rue. Plus qu'une solution ?

  • Monique B.
    26/10/2018 07:02

    Les politiques sont bien au chaud eux donc ils n en n ont rien à foutre

  • Cyril E.
    26/10/2018 07:07

    Letat ou et letat il peuve contribuer avec leur locaux inoccupé et en proposant un reelle accompagnement à la l'insertion de ces personne

  • Fally P.
    26/10/2018 07:09

    Je ne veux pas entendre parler immigration car rien avoir avec cela. De ma naissance annee 80 á aujourdhui j'etend parler des sdf. Donc les extrêmes droite et consort , arretez un peu.

  • Stephany T.
    26/10/2018 07:19

    Notre gouvernement, si on peut encore appeler ça comme ça, préfère s'occuper de la misère des autres pays avant de s'occuper de ses propres citoyens. Tout le monde a besoin d'aide, mais la priorité devrait être mise sur les Français.

  • David D.
    26/10/2018 07:21

    Bah, moi j'ai postulé en tant que comptable chez vous et j'attends une réponse positive rapidement avant de finir dans vos micro-documentaires ! 😭

  • Fred K.
    26/10/2018 07:22

    AH non voyons, on peut pas les aider, les migrants d'abord!!! Faut choisir!

  • Arnaud G.
    26/10/2018 07:28

    on fait tout pour appauvrir les gens et on cherche uniquement une solution aux conséquences... c'est bien, mais régler en même temps les causes c'est mieux!

  • Michaël A.
    26/10/2018 07:33

    y a qu'a les loger chez les richto tien, quand on voit la place qu'ils ont, y a largement de la place pour les sans abris. Et ces maisons de vacances qui sont vide pour l'hiver, au moins elles seraient utiles...

  • Bob R.
    26/10/2018 07:34

    Aller dire ça à dame Brigitte qui sans poste précis dilapidé ses (enfin nos) 45000 /mois en chauffeur coiffeur et autre trucs aussi inutile qu'elle..... Ses 20% d augmentation leurs serais bien utile aux sdf

  • Magali L.
    26/10/2018 07:34

    Claude Cagnina a témoigné de cette vie, de son sevrage, de son ascension dans son livre "Vivre ou Survivre" de Dany B. : aidez le, soutenez le, achetez cet ouvrage, offrez ce condenser d'espoir à votre entourage ! c'est bientôt Noêl : cadeau idéal à offrir

  • Guillaume N.
    26/10/2018 07:35

    Il existe une association appelée "Toit à moi'. Les dons servent à acheter des appartements pour loger des sdf, avec l'idée que se loger est la 1e étape pour pouvoir se réinsérer.

  • Dimitri A.
    26/10/2018 07:35

    Les gueux son jamais content ! 😈

  • L'Ilot -.
    26/10/2018 07:36

    B.R.A.V.O. à pour leur position ! adhère à 100%

  • Jean C.
    26/10/2018 07:56

    On se reveille quand arrive l hiver pour les sdf ? Pour les migrants vous vous en occupez toute l annee avec logements fournis ! Explications ?

  • Leslie G.
    26/10/2018 07:57

    Contrairement à ce que que pensent les gros fachos on ne parle pas des migrants ici. Ils préfèrent rester entre eux sous des tentes où dans des abris où centres que les ONG obtiennent pour eux. Beaucoup de Français sont à la rue expulsés, en conflit familial, chômage +divorce, faillite d artisan, artiste... demain ce peut être vous !