retour

L'Ada Tech School, la première école de code féministe

Elle a fondé la première école de code féministe. Son objectif : lutter contre le sexisme et le manque de représentation dans la tech. Rencontre avec Chloé Hermary.

Ada Tech School, la première école de code féministe

En réponse au sexisme et au manque de représentation dans la tech, Chloé Hermany a créé Ada Tech School, la première école de code féministe

Il existe désormais une école de code féministe ! L’Ada Tech School a été créée par Chloé Hermany. En fondant cet établissement, elle entend lutter contre le sexisme et le manque de représentation dans l’univers de la tech. L'école a ouvert en 2019 et compte aujourd'hui une trentaine d'élèves âgés de 19 à 30 ans.

Le sexisme dans la Tech

Chloé n’a pas toujours été féministe, elle l’est devenue à la suite d’épisodes sexistes survenus au cours de sa carrière. Au fil de son parcours, elle sent que de nombreux comportements à son égard sont inappropriés. Elle raconte : « Finalement, je n'avais plus du tout l'impression d'être un sujet, au sens de l'entreprise, pour la performance de mon travail et pour ce que je valais, mais davantage un sujet de blagues. »

Elle est donc sujette à des blagues sexistes à propos de ses tenues vestimentaires, par exemple. D’autres fois, c’est sa façon de rire qui est prise pour cible. Plus le temps passe et plus les blagues dépassent une certaine limite. « Et puis, un jour, on se retrouve avec une blague : "Tu suces ?", à table avec plein de partenaires autour », relate la fondatrice d’Ada Tech School.

Ada Tech School, c’est quoi ?

Le nom « Ada » vient du prénom d’Ada Lovelace, la mère du code. C’est elle qui a créé le premier algorithme de l’Histoire. Dans cet établissement, il n’y a pas vraiment de cours. Le programme repose sur un système de projets d’équipes.

« L’objectif, c'est vraiment de casser avec ce truc un peu descendant de la formation traditionnelle où vous écoutez un prof, il vous donne le savoir et vous vous devez opiner, prendre des notes. On essaie vraiment de rendre quelque chose de beaucoup plus actif, de beaucoup plus engageant pour l'apprenant et l'apprenante, et qui favorise l'autonomie, la créativité et la collaboration entre eux. Finalement, c'est ça qu'on recherche en entreprise. »

Alya Amarsy, responsable pédagogique, explique qu'il est très important pour l'établissement d'être ouvert à tous. À l'Ada Tech School, il y a donc tous les genres. « On pense qu’il est important de former des alliés, des personnes qui ne sont pas concernées par ces discriminations, mais qui pour autant y sont éveillées ». L'école dispose de moments dédiés permettant d'évoquer ces sujets : la discrimination de genres, être un allié, ce qu’on peut faire en tant qu’allié, en tant que personne plus dominante pour défendre ceux qui sont moins considérés dans la tech.

Témoignage d’une élève

Pour Loan, élève de l'Ada Tech School, le système d’apprentissage est idéal : « À l'école, je me suis pas mal fait chier. Ada, c'est un apprentissage beaucoup plus actif. On apprend à aller chercher l'info par nous-mêmes, à trouver la bonne doc, à faire, à travailler en collaboration. Ça rend l'apprentissage beaucoup plus interactif et intéressant. »

Pour elle, il est important que d’autres sachent que ce type d’apprentissage existe. La différence entre les écoles traditionnelles et celle-ci est très grande selon elle. Elle met en avant l’absence de compétitivité. « Ici, on apprend à être meilleurs avec les autres », conclut Loan.

28/09/2020 17:07mise à jour : 28/09/2020 19:45
  • 841.8K
  • 670

510 commentaires

  • Taci T.
    05/08/2021 21:10

    Du coup elle sucre ou pas?

  • Taci T.
    05/08/2021 20:50

    Kouizine!

  • Benoît G.
    14/07/2021 20:25

    ??

  • Argone B.
    11/07/2021 13:40

    Svp Faites circuler les vidéos de L'info en question C'est Urgent L'heure est grave Merci

  • Frey A.
    11/07/2021 13:13

    Non mais faut arrêter avec le féminisme à l'extrême ! Sans déconner c'est normal de ne pas se comporter exactement pareil avec une femme ou un homme dans certaines conditions tout du moins et dans le respect mais merde ! Tu veux quoi sans déconner ? Le même comportement exactement sans jamais prendre en compte qu'on soit différent ?! Donc si tu m'emmerde je te met une droite comme si t'étais un gars ??! Sinon je serais un horrible maschiste si je te traitais différemment qu'un gars qui m'emmerderait on est d'accord ?! Ah non c'est vrai il faut vous traiter differement mais que quand ça vous arrange, donc dans ce cas tu dirais que je suis maschiste cause j'aurais frappé une femme.. Tsss.... Les extrêmes ne sont par définition jamais bons, être féministe à l'extrême est tout aussi con et néfaste qu'être maschiste !

  • Yohan B.
    11/07/2021 07:11

    1 ère école pour castratrices d’hommes .!!! Elle mérite de vivre seules toute ces bonnes femmes

  • Alexandre W.
    11/07/2021 05:05

    Objectif faire du fric

  • Mohamed S.
    10/07/2021 22:33

    les Français vont bientôt disparaitre en fin

  • Lanceur E.
    10/07/2021 20:43

    Bla bla bla c pour ça vous fini seule pas d enfants pas d fami féministe nike la vi de femme a la baz … je suis contre la violence contre les femmme … signe el-bir

  • Tristan C.
    10/07/2021 18:22

    Je comprend pas le business plan. Les entreprises de l'informatique peinent à recruter des femmes et ont même des places qui leurs sont spécialement réservées, en vain. Certaines vont même jusqu'à jouer les chasseurs de tête en les debauchants chez les concurrents.

  • Tiphanie F.
    10/07/2021 15:19

    Business is business ... Tout les prétextes sont bon pour le pognon... Pourquoi toujours chercher à dominer l'autre ? Ce genre de bonne femme castratrice est aussi répugnante que ce qu'elle " dénonce". Le machisme au féminin .... Pour moi ce n'est pas ça le combat qu'il faut mener. C'est effectivement à l'école mais celle de la république qu'il faut apprendre aux petits enfants l'égalité certainement pas dans des lieux hors de contrôle sectarisé.

  • Nicolas M.
    10/07/2021 14:37

    Et moi suis masculiniste j'en fait pas un patatra

  • Brice M.
    10/07/2021 05:33

    Un bon moyen de gagner de l argent 💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸💸

  • Munhad L.
    10/07/2021 04:23

    Dans le monde d’aujourd’hui tout le monde veut exagérer …Les femmes se victimisent et veulent absolument que les projecteurs soient retournées sur elles.On a plus l’impression aujourd’hui que être féminisme c’est être psychopathe dans un monde où tout doit être simple et appréhender avec simplicité

  • Chloe L.
    09/07/2021 21:50

    👏👏

  • Kevin F.
    09/07/2021 19:37

    va !

  • Ryu H.
    09/07/2021 14:28

    merde nous aussi on se le dit à tour de rôle

  • Nolwenn D.
    09/07/2021 14:19

    Les commentaires sexistes ou "féministes humanistes" sous cette vidéo me confortent dans l'idée que cette école à toute sa raison d'être. Le point le plus problématique est selon moi son emplacement : quand bien même des aides existent pour payer les frais d'inscriptions, le prix du logement à Paris la place hors d'atteinte.

  • Krimo R.
    09/07/2021 14:02

    C'est plus facile d'être féministe que d'être une vrai femme.

  • Julien H.
    09/07/2021 13:02

    Malheureusement le sexisme enver les femmes existe encore dans certain métier et entreprise et ausi une femme qui fait le même métier d'un homme de gagnera pas le même salaire après y a l'éducation ausi par se que quand je voie des gamine de 13 et 15ans à moitié a poile pour aller en coure faux que les parents arête leur connerie tu va au colege ou faire les trottoirs ou concours de mannequin ta 14an teswloin d'être une femme putain je parle bien des meufe mettre des gamines qui exagère avec se genre de chose je presise que je di pas que une femme na pas le droit d'être en jupe , en robe , ou mini shorte après con dit d'une femme quand elle est en minijupe ou robe faux pas s'étonner con la viole et con la retrouve plus se genre de réflexion je suis pas d'accord nn plu et inapproprié con et stupide après je suis entièrement d'accord avec cette femme son association est très bien je trouve