retour

L'histoire du "Flyboard Air" de Franky Zapata

"Le premier vol, j'ai perdu deux doigts, ils se sont arrachés dans les turbines." L'homme qui a survolé les Champs-Élysées sur son hoverboard lors du défilé du 14-Juillet, c'est lui : Franky Zapata.

L'histoire du "Flyboard Air" de Franky Zapata

« Le premier vol, j'ai perdu deux doigts, ils se sont arrachés dans les turbines. » L'homme qui a survolé les Champs-Élysées sur son hoverboard lors du défilé du 14-Juillet, c'est lui : Franky Zapata.

Sur son hoverboard, Franky Zapata a fait sensation lors du défilé du 14 juillet 2019. Marseillais de 40 ans, c'est lui qui a créé cette machine. « Le premier vol, c'était il y a trois ans, j'ai perdu deux doigts, ils se sont arrachés dans les turbines et la machine s'est écrasée dans le mur de mon atelier » raconte Franky Zapata. Mais lorsqu’il arrive finalement à faire voler son hoverboard, c’est pour lui comme une révélation : « Je me suis dit : c'est ce que je dois faire de ma vie ».

Suite à son invention, Franky Zapata affirme avoir été courtisé par de nombreux pays, dont les États-Unis ; mais il a tenu à développer son idée en France. Avec succès : le ministère des Armées a investi 1,3 million d’euros dans son développement. « C'est pas du tout gadget parce que ça va permettre de tester différentes utilisations. Par exemple, une plateforme logistique volante ou bien une plateforme d'assaut, vous verrez, l'effet de surprise est considérable » a déclaré Florence Parly, ministre des Armées au sujet du flyboard de Franky Zapata.

Multiple champion du monde de jet-ski, Franky Zapata a d’abord développé une version aquatique a d'abord développé de son flyboard, en 2011. Cet hoverboard aquatique a fait sa fortune. En 2016, il met au point le Flyboard Air, cette plateforme volante. En 2017, l’inventeur est convoqué par la gendarmerie et il est contraint d'arrêter ses tests parce que son engin n'est pas "homologué".

Sollicité par de nombreuses entreprises étrangères, il songe alors à quitter la France. « Je veux travailler, je veux pas me faire prendre de vitesse justement par tous les gens qui sont en train de travailler. » . Pour ne pas laisser filer cette technologie française, un accord de financement est finalement trouvé avec l’armée française en 2018. Aujourd'hui, le Flyboard peut atteindre 140 km/h, voler à 150 mètres d'altitude, pendant seulement 6 minutes. À l'avenir, il pourrait atteindre 200 km/h et voler à 3000 mètres d'altitude pendant 30 minutes.

15/07/2019 13:11mise à jour : 16/07/2019 08:20
  • 14.0m
  • 13.9k

4208 commentaires

  • Olivier J.
    31/05/2020 06:08

    Ils pourront juste mieux nous contrôler à l'avenir lors des manifestations où ceux qui ne respecteront leurs lois (interdit d aller se promener dans les bois par exemple )😪

  • François W.
    19/05/2020 07:33

    pas mal l'homme oiseau!😁😉

  • Shana I.
    14/01/2020 22:55

    Création qui sera utilisée pour détruire et tuer. Comme d’hab

  • Amanda B.
    09/01/2020 08:46

    Tony Stark français ! ^^

  • Francis G.
    03/01/2020 11:41

    Pathétique ...

  • Abdjalil W.
    13/10/2019 19:47

    Çav xxxzx cc cvno🗽🗽🗽🚿⛎⛎⛎⌛xxxzzZ#'$

  • Ranaivoson R.
    06/10/2019 14:16

    il est tres intelligent

  • Maxime B.
    28/08/2019 08:32

    Hate que ça remplace les trottinettes électriques

  • Abdel H.
    26/08/2019 09:51

    Les Français des vrais bidon des vrais SEAU

  • Richard G.
    24/08/2019 15:04

    Pourquoi pas une voiture volante ! Quatre propulseurs

  • Mike M.
    24/08/2019 06:11

    Mega le nouveau iron man 😀😀😀

  • Pesca I.
    23/08/2019 09:37

    hhhhhhh quel honte

  • Yann L.
    22/08/2019 19:55

    😉

  • Hamid E.
    22/08/2019 19:45

    Bravo

  • Trespaille T.
    22/08/2019 11:35

    Bravo!!!!!! Jp

  • Mick B.
    22/08/2019 04:27

    Bravo mec

  • Eugène D.
    20/08/2019 22:16

    une plateforme volante, on a pas déjà de quoi payer une cartouche

  • Pierre R.
    20/08/2019 21:19

    Le titre de la musique ?

  • Jean F.
    20/08/2019 14:32

    Dommage qu'il n'y ai pas de je n'aime pas

  • Jean F.
    20/08/2019 14:31

    Après il y bien d'autres métiers et vrai métiers ou les risques de se couper les doigts sont fréquents.... Et puis tous ça.. c'est quand même pas très écolo... Où l'on demande à la population de faire des économies. Et faire attention à la pollution....blabla... blablabla... Au final qui payent.....

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.