retour

L'hommage émouvant au préfet Claude Érignac

L'hommage émouvant de Dominique Érignac à son mari, le préfet Claude Érignac, assassiné en Corse il y a tout juste 20 ans.

06/02/2018 00:00
  • 98.2k
  • 67

55 commentaires

  • Maryvonne C.
    06/02/2018 11:58

    bravo mme erignac vous avez ete digne et dut ce que vous pensiez de la corse en esperant qy'elle changera.courage a vous et vos enfants.vous etes la republiqye francaise une et indivisible !! merci

  • Odile S.
    06/02/2018 12:01

    ok mais un préfet est-il plus important que les français qui se sont fait assassiner par les islamistes??????

  • Béatrice S.
    06/02/2018 12:05

    Une famille brisé ont sent 💝 la douleur de cette femme,mon dieu si seulement la haine n'existait pas comme la vie serait douce pour tout le monde !

  • Sylvianne T.
    06/02/2018 12:09

    Beaucoup de dignité chez cette femme depuis le début

  • Marvin G.
    06/02/2018 12:11

    reparer et assumer tout ce que vous avez fait a tout ce qui est en dehors de L'Europe...personne assume personne repare donc oublier un crime c'est aussi un crime...

  • Marie-Claude B.
    06/02/2018 12:13

    Beaucoup de sobriété et de dignité dans l'hommage de Madame Erignac à son époux lâchement assassiné. 20 ans après, on entend encore des Corses dire, notamment un jeune hier soir devant les caméras de télévision :"je ne me sens pas Français, je suis Corse etc...", je me dis que l'incompréhension entre certains insulaires et le continent ou plutôt la République française, demeure...

  • Bernard L.
    06/02/2018 12:15

    Merci MADAME .Bravo pour votre courage .

  • Julien G.
    06/02/2018 12:18

    Il était préfet d'accord mais avait-il une préfecture ?? Oui je sais dis comme sa sa parrait con mais il faut quand-même bien expliquer aux français que nous sommes le seul pays au monde avec deux fois plus de prefet que de préfecture.....

  • Christiane M.
    06/02/2018 12:22

    N'oublions pas la lâcheté de ce crime.. Et oui Mme Erignac, l'oublier serait un crime.. N'en déplaise à certains Corses..

  • Maryvonne C.
    06/02/2018 12:27

    je suis aussi compatissantes pour les autres veuves dont leurs maris ont ete assassines par les laches terroristes islamiques !!!

  • Ange P.
    06/02/2018 13:10

    Oublier un crime est un crime ? Tout dépend qui commet le crime, alors ?? "Cette révolte fut réprimée dans le sang par le général Sionville ; le Niolo fut saccagé, tous les arbres furent abattus et brulés, les suspects pendus, des pères de famille et des jeunes, dont un âgé de 17 ans. Cette affaire est connue en Corse comme l'« histoire des pendus du Niolu ». Près de 600 Corses seront envoyés au bagne de Toulon"

  • Keyser S.
    06/02/2018 13:16

    'La République Française' est bien mal en point aujourd'hui.. Ce qui se passe sur le continent est bien pire que le problème Corse..

  • Geeky K.
    06/02/2018 13:42

    Combien de famille ont eu le malheur de perdre un proche A ceux là on ne leurs offre pas de tribune 20 ans après Il s'agit clairement d'un coup de com J'estime que peu importe la fonction que l'on occupe il n'y à aucune raison de faire un communiqué Oui c'est horrible comme tous les autres crime

  • Christophe D.
    06/02/2018 13:42

    Oui et combiende crime oubliés dans notre société ..

  • Guy R.
    06/02/2018 13:52

    Je trouve que l'on parle beaucoup trop de lui. Bon il s'est fait assassinér, soit. Mais il était préfet ! On ne parle pas ou plus des autres, Beregauvois, que l'on a suicide ou de ce pauvre gendarme qui est mort ce jour par la faute d'un petit con en cyclo qui a voulu échapper à un contrôle

  • Caroline P.
    06/02/2018 14:00

    très émouvant....

  • Jean L.
    06/02/2018 14:01

    Savoir tourner la page

  • Marie-Agathe M.
    06/02/2018 14:01

    Tillement en parlait jeudi

  • Julien C.
    06/02/2018 14:10

    Le pathos ... on aime ça en France faire pleurer dans les chaumières

  • Pascal G.
    06/02/2018 14:56

    BRAVO et hommage a vous Madame.......Pour Autant touts les corses ne sont pas des criminels..attention aux amalgames...Mais aussi votre Discours arrive ""bizarrement"" a point nommè juste la veille de la venue du President en corse!!!..Mon dieu qu'il etait en èmotion devant Vous!!! j'ai failli aussi lachè la larme