retour

La guerre de l'eau entre agriculteurs et défenseurs de l'environnement

Dans le Lot-et-Garonne, la guerre de l'eau est déclarée entre des agriculteurs et des défenseurs de l'environnement. Une enquête d'Envoyé spécial à voir ce jeudi 4 mars à 21h05 sur France 2.

Agriculteurs contre défenseurs de l’environnement : En France, la guerre de l’eau est déclarée

Partout dans le pays, une guerre fait rage autour d’une ressource vitale : l’eau. Les projets de retenue de plus en plus étendus se multiplient. Rencontre avec ceux qui ont décidé de mener ce combat.

Près d’Agen, le lac illégal de Caussade

Dans le Lot-et-Garonne, près d’Agen, une poignée d’agriculteurs a décidé de s’affranchir des lois en construisant illégalement le lac de Caussade. Le projet avait été retoqué par la préfecture à la suite des avis rendus par trois agences de protection de l’environnement. Plusieurs espèces protégées, animales et végétales vivant sur le site, étaient en danger. Sans autorisation ni entreprises d’accord pour prendre part à ce chantier illégal, les agriculteurs se chargent eux-mêmes de creuser le lac. En novembre 2018, les travaux démarrent. Un an et demi plus tard, la sentence tombe : le président et le vice-président de la Chambre d’agriculture écopent respectivement de 9 et 8 mois de prison ferme pour avoir construit illégalement le lac. “Aucun regret. C’est pas ça qui va nous arrêter”, confie Patrick Franken qui reste déterminé. Les deux hommes ont décidé de faire appel.

Pour les agriculteurs, la réserve comme solution aux risques de sécheresse

Dans ce département où les épisodes de sécheresse sont fréquents l’été, les 920 000 mètres cubes d’eau du lac permettraient aux agriculteurs de sauver leurs récoltes. “Économiquement, ils feront face. Voilà, ils sont moins inquiets”, justifie Patrick Franken, président de la Chambre d’agriculture du Lot-et-Garonne. Pour lui et les autres agriculteurs, ce type de réserves est indispensable à la survie des exploitations, en particulier l’été.

“Rendez-nous l’eau. Rien que ça c’est un symbole, le fait que l’eau soit emprisonnée.”

Mais pour les défenseurs de l’environnement, il est urgent de préserver et partager cette ressource vitale à tous. À travers son collectif d’opposants “Bassines, non, merci”, Julien Le Guet a décidé de combattre la construction de 16 réserves d’eau dans son département. Derrière les grilles de l’une d’entre elles, il s’insurge : “Rendez-nous l’eau. Rien que ça c’est un symbole, le fait que l’eau soit emprisonnée.” Pour lui, ces réserves sont une aberration. Le sol y est recouvert d’une bâche étanche en caoutchouc noir qui facilite l’évaporation de l’eau, directement captée dans les nappes phréatiques. Il ajoute : “Une des problématiques de ces bassines, c’est aussi qu’elles prennent une eau de qualité pour l’exposer au vent, aux pollutions aériennes.

Depuis 3 ans, les opposants se mobilisent régulièrement pour tenter de stopper le projet. Car s’il aboutit, il pourrait servir de modèle à plusieurs dizaines de programmes similaires partout en France.

04/03/2021 16:45
  • 339.6K
  • 331

288 commentaires

  • Brigitte R.
    11/03/2021 15:25

    Au lieu de s'en prendre aux agriculteurs, d'abord il y a toutes les marchands d'eau qui captent les eaux qu'ils ne fabriquent pas pour les vendre dans des récipients de toutes sortes mais surtout en plastique

  • Florian H.
    11/03/2021 13:19

    C'est dingue de comparer et de mettre en péril la vie et l'utilité du métier d'agriculteurs à 3 oiseaux en danger et à des tulipes.

  • Cyril F.
    11/03/2021 13:15

    Ces gens qui sont contre ont des solutions pour nourrir les habitants de la France autrement? La guerre de l'eau tuera plus que la Covid et ce en moins de temps

  • Isabelle L.
    11/03/2021 05:48

    Les agriculteurs ont raisons de récupérer l'eau de pluie l'hiver cela permettra de Pompée l'eau dans ces bassins l'été sans pompé l'eau dans nos nappes freatiques de toutes façons cette eau serait parti dans les rivières puis dans la Mer

  • Flo B.
    10/03/2021 18:16

    Drapeaux LGBT et CGT.... manque plus que france insoumise pour bien discrèditer vos manifs. Encore des drapeaux qui puent de plus en plus.

  • Charles B.
    10/03/2021 11:59

    Si ce lac ou réserve d’eau est illégale ? On a donc le droit d’y aller se baigner ? Puisqu’il n’existe pas ?

  • Vincent L.
    09/03/2021 20:31

    l'eau quand ça rentré en bourse gogogo aussi 😂😉

  • Pierre Z.
    09/03/2021 17:11

    Lutter contre l’évaporation de l’eau? On va fabriquer des nuages supplémentaires ? Je comprends pas le projet.

  • Jean P.
    09/03/2021 14:00

    Information à charge vu du côté protestataire , reflet de l i nformation en général , les images ne correspondent pas à cette affaire , quand l écolos est sur sa barque dans un milieu humide boisée , rien à voir avec le sujet on est dans le patos . On nous parle d une réserve 920 000 m3 mais pas de superficie ce qui serait plus logique soit 34 hectares pour une profondeur de 3 m . Soit 600 m par 600 m ou 1000 m x 300 m. On nous présente le lac de caussade à ce moment l image nous fait voir un étant sans bâche plastique . Image suivante on nous fait voir une autre réserve d eau comme exemple avec rétention en bâche plastique pour argumenter . Puis l écolo qui qui crie derrière un grillage rendez nous l eau , pastos intégrale . La clôture est là en sécurité tout comme il est obligatoire de sécuriser une piscine , pour des questions de responsabilités . Tout comme il n es pas interdit de délimiter son terrain .

  • Steve D.
    09/03/2021 11:32

    Bientôt des manifestations a fylessant

  • Louis N.
    08/03/2021 23:55

    Il vaut mieux voir cette eau repartir dans l’océan c’est sur. bande d’idiot vivement la famine

  • Paul C.
    08/03/2021 22:08

    On parle quand même de stocker de l’eau qui tombe en excès en hiver pour l’utiliser intelligemment en été ? Ou est le mal ? Surtout quand on se lève tous les matins pour pisser dans de l’eau potable

  • Philippe M.
    08/03/2021 12:49

    En même temps à force de défoncé les sols en les travaillant la rétention d'eau est merdique mais comme d'habitude les cons casse tout au lieu de tout réparer l'avenir de l'agriculture c'est le sol vivant !!

  • Bouk É.
    08/03/2021 07:41

    Soutiens au agriculteurs de caussade. Franchement en venir la pr un lac c'est incroyable.... Ya des milliers et des milliers de lac en France. C'est quoi c'est pseudo ecolo de merd qui vivent en appartement arrêter vos conneries et retourner bruncher... 😂

  • KM K.
    07/03/2021 22:27

    C'est bien d'accuser les autres mais c'est mieux de regarder dans sont assiettes on contribue tout à la destruction de la nature tout se que l'on utilise es extraire de la nature donc ils ont à regarder tout se qui ons chez eux-mêmes et se demander comment cela à été extrait de la nature

  • Memed T.
    07/03/2021 19:29

    Moi je pense que le problème c'est Nestlé

  • Nico T.
    07/03/2021 18:30

    Les ecolos vous nous faites chier retourner en ville Vous savez pas de quoi vous parlez

  • Jeanne V.
    07/03/2021 18:12

    Pot de terre contre pot de fer ..., Que font les politiciens les industriels et nous tous sommes peut-être un peu responsable de se qui arrive! Surconsommation ! Pauvre Terre épuisée 😰 !

  • Jo A.
    07/03/2021 18:03

    bravo! 😂

  • Hugo V.
    07/03/2021 15:27

    😂

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.