retour

La PMA pour toutes : pour ou contre ?

L'ouverture de la PMA pour toutes les femmes va être débattue à partir de ce mardi à l'Assemblée nationale. On a posé les mêmes questions à Caroline Mecary, avocate spécialisée dans le droit des homosexuels et Aude Mirkovic, juriste et porte-parole de l'association Juristes pour l'enfance, proche de la Manif pour Tous. Duel.

L’Assemblée nationale lance le débat national sur l’ouverture de la PMA pour toutes

À partir du 24 septembre 2019, l’Assemblée nationale débattra de l’ouverture de la PMA pour toutes les femmes. Caroline Mecary, avocate spécialisée dans le droit des homosexuels et Aude Mirkovic, juriste et porte-parole de l'association Juristes pour l'enfance, proche de la Manif pour Tous, ont chacune donné leur avis. Voici ce qu’elles en pensent.

L’assemblée nationale débat à partir de ce mardi 24 septembre du projet de loi bioéthique qui s’intéresse notamment à l’ouverture de la PMA, c’est-à-dire la procréation médicalement assistée pour toutes les femmes.

Caroline Mécary, avocate spécialisée dans le droit des homosexuels, demande la liberté de choix et la sécurité juridique de tous les types de famille : « il faut qu’il y ait de la place pour toutes les manières de faire une famille ».

L’avocate insiste sur le fait qu’une femme hétérosexuelle peut également se retrouver seule avec un enfant. En effet, les couples hétérosexuels se défont en moyenne au bout de 5 ans, informe Caroline Mécary.

Quand à elle, Aude Mirlovic, juriste et porte-parole de l'association Juristes pour l'enfance, trouve qu’il s’agit de « la mesure la plus lunaire du projet de loi » car elle susciterait la précarité et encouragerait de nombreuses difficultés au sein des familles monoparentales.

Une de ses difficultés serait l’absence d’un père. “ Ce n’est pas parce qu’on peut surmonter une difficulté qu’il deviendrait légitime que la loi organise définitivement cette difficulté “, insiste Aude Mirlovic.

Selon Caroline Mécary, ce qui compte est que l’enfant ait des repères, qu’il s’agisse de deux hommes ou de deux femmes. Elle rajoute que de nombreux pères sont totalement absents dans des couples hétérosexuels.

Le duel de l’opinion semble être en bonne voie pour le gouvernement : selon différentes enquêtes, plus de 60% des Français se disent pour l’ouverture de la PMA pour toutes.

Pour en savoir plus, cliquez ici

24/09/2019 12:11mise à jour : 24/09/2019 12:26
  • 552.6k
  • 2.7k

690 commentaires

  • Emma T.
    21/11/2019 13:30

    Je trouve incroyable que madame Mirkovic associe femme élevant seule un enfant avec précarité, aide de l’état et problèmes sociaux. La encore on agite des peurs infondées pour défendre au final des convictions surtout religieuse

  • Simon J.
    16/11/2019 06:21

    Ouvrir la PMA à toutes les femmes certes mais quand même discriminatoire pour les hommes en couple où seuls, l'égalité ne va pas que dans un sens à mon avis, et facilite l'adoption serait peut être aussi une bonne chose

  • Cora M.
    04/11/2019 21:30

    Mère monoparentale, je ne vit pas dans la précarité j'ai un job ma fille est heureuse je lui explique clairement pourquoi elle n'a pas de papa, aucun problème dans notre famille.... J en'etais pas censé pouvoir avoir un enfant au pronostic des médecins dû à endomètriose, et miracle elle es là (le père n'a pas souhaité prendre son droit) et si je n'avais pas eu cette chance j'aurai été bien contente de pouvoir avoir recours à la PMA en tant que femme célibataire avant mes 40 ans en France et si ce n'étais pas légalisé en France je l'aurais fais ailleurs !

  • Lilie K.
    30/10/2019 14:04

    Et sinon ,ont pourrais pas laisser les femmes décider par elles mêmes de ce qu'elles veulent foutre de leur corps ? pour une fois..hein!... Merci.

  • Lisa L.
    28/10/2019 15:50

    Ah d'accord. Couper un bras, vente d'arme, vente de drogue, drame de ne pas avoir de papa, poids pour la société. Moi je crois qu'il faut qu'elle arrête d'essayer de dire des trucs, cette dame.

  • Laura I.
    28/10/2019 09:58

    j'en reviens dès conneries qu'on peut entendre.

  • Christophe A.
    27/10/2019 13:59

    Si tout le monde est heureux, pour moi c'est l'essentiel.

  • Sabrina K.
    27/10/2019 13:26

    , ce dont on parlait...

  • Andréa N.
    25/10/2019 10:42

    Un enfant doit naître de l'amour d'un homme et d'une femme, point. Un enfant ne doit pas être un désir personnel pour assouvir je ne sais quel vide!

  • Anna P.
    25/10/2019 07:20

    , pour répondre à ta question sur « pourquoi on parle de là gpa dans le cadre du débat sur la pma ;) ça ne peut pas être mieux expliqué !

  • Jugger G.
    24/10/2019 17:41

    Et donc, comme prévu, c'est Mécary qui a gagné. Comme à chaque fois. Encore et toujours. Prochaine étape, la GPA.

  • Natacha C.
    24/10/2019 15:50

    Le débat n'est pas équilibré.

  • Elodie A.
    24/10/2019 15:47

    C'est toujours les personnes non concernées qui sont contre. C'est marrant quand même ce monde où les gens non concernés on leur mot à dire et le droit de casser les couilles

  • Elodie T.
    23/10/2019 21:01

    Liberté de choix .

  • Frederique M.
    23/10/2019 20:32

    Avoir droit de faire des enfants ou adopter si il n'y a pas de danger pour l'enfant... C'est normal. Pour Un couple lesbien c'est quand même plus facile...

  • Alexandra H.
    23/10/2019 19:11

    Elle sait même pas de quoi elle parle

  • Agzibuyuk S.
    23/10/2019 14:14

    Pour rappel à tous les détraqueurs qui utilisent l'argument du " c'est un choix égoïste de faire un enfant solo ou avec parents de même sexe" ou bien (je l'aime bien celui-là) "il faut faciliter l'adoption" : Le choix d'enfanter, MÊME POUR UN COUPLE HÉTÉROSEXUEL, est par essence un choix égoïste. Nous choisissons en tant qu'homme et femme amoureux, de faire un enfant. On demande pas à aux spermatozoïdes et aux ovules s'ils sont d'accord pour fusionner. Et une fois l'enfant né, on lui demande pas non plus s'il est satisfait d'être né. Nous avons enfanté parce que nous voulions égoïstement une descendance. Quant à l'adoption, parce que nous sommes trop sur terre, STOPPONS TOUS d'enfanter et adoptons. Pourquoi ne demander qu'à une partie de la population d'adopter ? Ah oui, parce que vous voulez vos propres enfants issus d'une mère et d'un père étroits d'esprits. J'ai toujours considéré, et ce depuis toute petite, sans même avoir conscience de ce débat qu'il y a une différence entre un géniteur et un parent. Parce que déjà, étant petite, j'ai pu voir que des parents (hétérosexuels) ne se comportaient pas comme des parents. Et j'ai vite compris grâce à ma mère que le principal repère nécessaire à un enfant, c'est l'amour qu'il reçoit. Bref. Cela dit, nous sommes tous bien d'accord sur le fait de faciliter l'adoption. Mais ça, c'est un autre débat.

  • Christian B.
    23/10/2019 13:28

    La filiation est fait partie de la structuration de la personne; donc il faut un père et une mère....

  • Dindon D.
    23/10/2019 04:19

    Ah ouais la dissonance cognitive et la mauvaise foi c vraiment signé Manif pour tous

  • Maxime D.
    23/10/2019 03:57

    Vous pouvez pas adopter au lieu de nous faire chier avec votre pma ? Signe dun égoïsme profond. Vous pensez pas que la surpopulation est un des enjeux les plus important pour l'avenir ? Croyez moi on en souffrira bien avant le réchauffement climatique

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.