retour

Le discours poignant d’une députée britannique contre l'islamophobie

En larmes face au Parlement britannique, la députée Zarah Sultana dénonce l'islamophobie dont elle est victime.

14/09/2021 13:06mise à jour : 14/09/2021 13:08
  • 84.7K
  • 112

88 commentaires

  • Rox O.
    3 jours

    Ce ne sera jamais suffisant, nous ne serons jamais assez tolérants à leur goût tant qu’ils ne seront pas majoritaires et au pouvoir, c’est simple. Malheureusement c’est un pays libre dans lequel les gens ont le droit à leur propre opinion et religion, donc basta, allez ailleurs si ca ne vous convient pas.

  • Kiki P.
    3 jours

    Je sais pas ce qu'elle a dit ou fait. Mais certains propos ne trouverait il pas écho dans ses actes?

  • Joyce L.
    4 jours

    Elle est en Angleterre pas la même mentalité que la France et on dit que les français sont racistes rien à côté des anglais eux d'abord les autres après

  • Azou A.
    4 jours

    Finito Your Teravaye Go

  • Azou A.
    4 jours

    Ware Moslime you No Mouslim

  • Francoise D.
    5 jours

    Vs devriez parlez d être anglaise et d origine mulsuman peut être que cela passerai mieux il faut arrêter ts les passages de migrand ds tte l Europe pour maintenant et rapidement car les gens ont peur du terrorisme de la drogue qui déverse ds la population des video anti peuple ect et le grand problème est le chômage qui grandit et les salaires qui n augmentent pas proporniellement pour vivre ce qui crée la misère et cela contribue à tt ce qui se passe

  • Francoise D.
    5 jours

    On mélange sujet d un pays avec les migrant et de plus les terroristes essayons de garder du calme et faire la part des choses je ne vois que ce moyen remarquer qu en France c est pareil plus des fois du racisme entre blanc qui ne sont pas de la région alors qu on a le même cursus d études prof ou universitaires il ne faudrait pas tt confondre

  • Guesh P.
    5 jours

    Comme en France quoi.

  • Elvis H.
    5 jours

    Bah qu'elle aille faire sa politique là où l'islam est bien respecté (afganistan, irán, Pakistán, quatar, Arabie-Saoudite, etc...)

  • Elvis H.
    5 jours

    Que chacun respecte les lois, la culture, la tradition de son pays d'accueil.

  • Elvis H.
    5 jours

    Moi je n'aime pas la politique occidentale qui pille les richesses naturelles de l'Afrique mais je pense que pour la religion et culture, quand tu es parti vivre dans le pays des gens, tu dois respecter, les lois, la culture, la tradition et la religion de ce pays, et non pas vouloir imposer ton style de vie dans le pays d'accueil.

  • Maryvonne D.
    5 jours

    Que des geniards et toujours au nom de leur islam ,change de métier ,ce n'est pas pour les moutons mdr

  • Anissa A.
    5 jours

    "Musulmane" "Femme de gauche" 🤡

  • Laurence M.
    6 jours

    Keep on being yourself, Europe needs you !!!

  • Règis D.
    6 jours

    Que tout les musulmans de bonne volonté s'insurgent se révolte et réagissent face aux attitudes et aux comportements de leurs frères et soeurs qui nuit à leurs religion et à leurs réputation et d'un autre côté le combat contre le racisme sera beaucoup plus facile croyez moi.

  • Chris J.
    6 jours

    Le mental fragile de ceux qui croyent encore en la religion mdr ... les reliques du passer qui servaient à contrôler la populations doivent rester dans le passer ....

  • Régis P.
    6 jours

    Et que dire des musulmans dit modéré en pays musulmans qui subissent de leurs propres communautés. À t'elle subi les différentes brimades voir tortures en angleterre ?

  • Kevin T.
    6 jours

    Lorsque l'on est britannique, on se défini comme une britannique, on vit comme les bretons on parle bretons etc. A Rome fait comme chez les romains.

  • Christophe D.
    6 jours

    Elle peut allez faire de la politique dans un pays musulman pour voir si ce sera mieux 😅

  • Maryelle G.
    6 jours

    Elle est bien fragile, tous les politiques reçoivent des insultes musulmans femmes ou pas..c est la loi de la jungle faut se blinder ..le grave ce sont les menaces et les agressions.