retour

Le fort de Brégançon, le lieu de résidence des présidents

C'est ici qu'Emmanuel Macron passe ses vacances cet été. Visite guidée du fort de Brégançon.

Le fort de Brégançon, lieu de vacances des présidents

Emmanuel Macron, comme ses prédécesseurs avant lui, passe ses vacances au fort de Brégançon cet été. Visite guidée de ce lieu de villégiature présidentielle.

Emmanuel Macron passe ses vacances d'été, au fort de Brégançon, situé entre Toulon et Saint-Tropez. Les deux séjours, en 2018, du couple Macron ont coûté 72 043 € selon la Cour des comptes. La même année, Emmanuel Macron y a fait construire une piscine d'une valeur de 34 000 € pour réduire les coûts de surveillance des baignades en mer, estimés à 60 000 €, selon l'Elysée.

Le fort comprend un héliport, un grand jardin et une plage privée, à portée de vue de la plage de Bormes-les-Mimosas. Certains Français s’y rendent dans l’espoir d’apercevoir le Président. Le fort de Brégançon est un lieu de villégiature, avec une douzaine de chambres et un bureau présidentiel. « Le bâtiment central est réservé au président de la République » explique Bernard Le Magoarou, administrateur du fort. Les chambres des invités du président de la République sont situées dans les ailes du fort de Brégançon.

Un lieu de villégiature et de travail

Depuis les années 70, la décoration intérieure du fort de Brégançon n'a pas beaucoup changé. L'intérieur est relativement simple et sobre. Car le fort de Brégançon n’est pas qu’un lieu de vacances, c’est aussi un lieu de travail : Emmanuel Macron y reçoit Theresa May en 2018 et Vladimir Poutine en 2019.

Pour accéder au fort de Brégançon, il faut traverser une propriété appartenant au Grand-duché du Luxembourg. Sous l'impulsion de Charles de Gaulle, le fort devient la résidence d'été des présidents français en 1968. Mais le Général, qui mesure 1 mètre 96, n'y a dormi qu'une nuit, jugeant le lit trop petit.

Tous les Présidents y ont séjourné, au moins une fois

Après un court et unique séjour, François Hollande l'a ouvert aux visites en 2013. Nicolas Sarkozy, lui, s'était présenté devant les caméras en faisant son jogging. Jacques Chirac affirmait « s'y emmerder » malgré ses nombreux séjours. François Mitterrand n'appréciait guère les lieux, mais il y a reçu le chancelier allemand Helmut Kohl.

Valéry Giscard d'Estaing s'y affichait régulièrement en maillot de bain. Il décrivait le fort de Brégançon comme un lieu « propice à la réflexion ». Georges Pompidou et sa femme y ont séjourné régulièrement. Ce sont d’ailleurs les premiers à y avoir convié la presse.

Avec le palais de l'Élysée et le pavillon de la Lanterne, à Versailles, le fort de Brégançon est l'une des trois résidences du président de la République française, à disposition d’Emmanuel Macron. Les frais de gestion et d'entretien de ce lieu de villégiature s’élèvent à 400 000 € par an.

14/08/2019 06:48
  • 564.0k
  • 1.0k

624 commentaires

  • Jean-marc M.
    14/08/2019 06:45

    ou est Brigitte

  • Puppa B.
    14/08/2019 06:46

    👀👀

  • Nadia B.
    14/08/2019 06:48

    Personnellement je zappe cette actualité 👋

  • Shak S.
    14/08/2019 06:48

    Bien les vacances du président payé par tous les français 👍 il se met super bien.

  • Lily B.
    14/08/2019 06:49

    Merci à ses électeurs !!

  • Toufik B.
    14/08/2019 06:49

    Benalla n'est pas là, merde 😂

  • Thierry V.
    14/08/2019 06:50

    Il se repose de toutes les violences sociales et physiques que lui et son gouvernement infligent aux français.

  • Corinne T.
    14/08/2019 06:50

    Pas très original comme lieu de vacances mais gratuit !

  • Patrice A.
    14/08/2019 06:51

    Vous avez pas compris sa fait plus de 30 ans sa dure

  • Francis D.
    14/08/2019 06:51

    profiteur qu il loge les migrants

  • Stéphanie C.
    14/08/2019 06:52

    Voilà où passe le fric 400 000 euros à l'année on pourrait sacrément faire des trucs avec non ?

  • Michele F.
    14/08/2019 06:52

    les coûts de l'entretien me paraissent trop lourds pour une résidence pour vacanciers ? Surtout quand on pense, que c'est nous qui payons avec nos impôts !

  • Marc G.
    14/08/2019 06:52

    400000 € de frais de gestion.......🤔

  • Guy F.
    14/08/2019 06:52

    pognon de dingue, le banquier déguisé en président

  • Moomin V.
    14/08/2019 06:53

    🤮🤮🤮

  • Elisa G.
    14/08/2019 06:53

    On s'en fiche un peu, c'est pas Paris Match ou Gala là.

  • Émilie B.
    14/08/2019 06:54

    C est juste un menteur et manipulateur. Il fallai pas voter pour cette ordure

  • Nathalie S.
    14/08/2019 06:54

    Et ça ça coûte pas un pognon de dingue pour ne citer que lui...

  • Sandrine C.
    14/08/2019 06:55

    Notre bon roi

  • Carmen J.
    14/08/2019 06:56

    Je préfère pas savoir