Le général Qassem Soleimani, numéro 2 d'Iran, tué par les États-Unis

Les États-Unis viennent de tuer le général Qassem Soleimani, considéré comme le numéro 2 de l'Iran. Voilà pourquoi.

Qui était le général iranien Qassem Soleimani ?

Considéré comme le numéro 2 de l’Iran, il a été tué par un drone américain à l'aéroport de Bagdad le 3 janvier 2020.

Les États-Unis viennent de tuer un général considéré comme le numéro 2 de l’Iran. Qassem Soleimani dirigeait la force Al-Quds, une unité chargée des interventions extérieures. Il menait toutes les grandes opérations militaires en Iran et renseignait le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei.

### Vers un conflit américano-iranien ?

Le général Qassem Soleimani a été tué par un drone américain à l'aéroport de Bagdad le 3 janvier 2020. Pour les États-Unis, c’était un adversaire redoutable. Il établissait en effet des plans pour attaquer les diplomates et les militaires américains en Irak et dans toute la région.

En Iran, c’était un héros. L'ayatollah Ali Khamenei a donc décrété un deuil national de trois jours et a promis de le venger. La mort de Qassem Soleimani pourrait avoir des conséquences majeures dans la région, et pourrait entraîner un conflit américano-iranien.

avatar
Brut.
3 janvier 2020 18:21