Le gouvernement annonce la mise en place de quotas d'immigration

Contrairement à ce que disait la ministre de la Justice, le gouvernement a annoncé la mise en place de quotas d'immigration, jusqu'ici rejetés par la France… 🤔

Immigration : le gouvernement annonce la mise en place de quotas

La notion de “quotas” a été, à plusieurs reprises, au coeur des débat sur l’immigration. Jusqu’ici rejetée par la France, le 6 novembre 2019, le gouvernement français a finalement annoncé la mise en place de quotas sur l’immigration économique : une politique d’immigration, adoptée au Canada depuis long temps.

L’introduction des quotas est inédite en France. Ces politique de quotas s’appliquera aux étrangers qui séjournent en France pour des motifs économiques, à partir de mars 2020. En 2018, l’immigration économique représentait 33 000 personnes sur les 260 000 ayant obtenu un titre de séjour. Par ailleurs, d’après Muriel Pénicaud, les quotas concernent uniquement la “migration professionnelle”, et non pas la demandes d’asile et le regroupement familial, qui sont des droits de l’homme. Pour Muriel Pénicaud, le but des quotas sur l’immigration est uniquement économique.

Politiquement, les quotas symbolisent une immigration “choisie” et non “subie

Les quotas sur l’immigration économique existent dans une dizaine de pays européens. Le Canada possède une politique de quotas parmi les plus sélectives au monde. Il s’agit d’un système de points permettant de départager les candidats. Ils sont évalués en fonction de leur compétences, de leurs diplômes, ainsi que de leur capacité d’adaptation. “Nous accueillons et nous encourageons les nouveaux arrivants, mais nous sommes aussi un pays de lois”, rappelle Justin Trudeau, Premier ministre canadien. En France, le gouvernement de Nicolas Sarkozy avait déjà étudié la question des quotas en 2008. Néanmoins, le rapport final émettait des avis négatifs sur leur utilisation.

avatar
Brut.
7 novembre 2019 17:20