retour

Le premier jour en France de Nekfar, jeune Tadjik

Alors que son père journaliste au Tadjikistan était menacé par le gouvernement, ce lycéen a dû fuir son pays avec sa famille. Le 4 février 2019, après être passé par de nombreux pays, Nekfar est arrivé à Bordeaux.

Le premier jour en France de Nekfar, tadjik

Nekfar Sufiev est un lycéen de 17 ans. Il est actuellement menacé d’expulsion avec sa famille. Il a déjà traversé cinq États.

« Je me sens comme une personne qui perd toutes les choses qu'elle avait, c'est comme quand… C'est comme si votre vie était détruite. La seule chose qui peut me calmer, c'est la musique. Je regarde ma famille et dans le visage de chacun, je vois la tristesse. » Nekfar Sufiev a 17 ans. Il est arrivé à Bordeaux le 4 février 2019. Après cinq mois à la rue, Nekfar et sa famille ont eu accès à un logement. Aujourd'hui, ils sont sous la menace d'une expulsion en Lettonie. Brut a rencontré l'adolescent, qui a raconté son premier jour en France.

Son arrivée à Bordeaux

Ma mère, elle pleure, ma soeur aussi, mon frère essaie de les calmer. On sait pas ce qu'on va faire, ce qu'on doit faire, mais on a déjà décidé qu'on devait aller dans le centre-ville. Peut-être que là-bas, on va trouver quelque chose pour nous et une place pour nous garder.

J'arrive à l'aéroport de Bordeaux le 4 février 2019, c'est la nuit. Avec ma famille, on est très déprimés. On vient de Lettonie. La musique que j'écoute, c'est une musique très triste. Ironiquement, dehors, il vient de pleuvoir et quand je regarde, les arbres n'ont pas de feuilles, c'est un paysage horrible, un paysage très triste.

On sort, il fait froid. On est perdus. On ne sait pas ce qu'on va faire. On a juste décidé qu'on doit marcher et ne pas s’arrêter, parce que si on s'arrête, les policiers peuvent nous demander : « Qu’est-ce que vous faites ? » Je marche, je regarde le visage de mes parents, et je comprends qu'ils ont peur.

On a décidé d'arrêter de marcher parce que mon père et ma mère ont compris que j'étais trop fatigué. Ils ont décidé que la meilleure solution, c'était de trouver une place où on pouvait se reposer. Je commençais à imaginer que c’était comme un pique-nique, pour oublier que je dormais dehors. On a décidé du pont sous lequel dormir.

Sa situation aujourd’hui

Dans ma vie, j'ai déjà quitté cinq pays : l’Iran, le Tadjikistan, la Russie, le Kirghizistan et la Lettonie… C'est à cause du travail de mon père. Il est journaliste, il a son média, et il a publié certains articles dans son journal que notre gouvernement n’accepte pas.

J'ai aucune envie de quitter la France. Je veux rester ici, je veux créer mon avenir ici. Je veux mieux apprendre le français pour écrire des poèmes en français. Apprendre le français, c'est vraiment important pour moi. Je sais que si je n'apprends pas, je ne pourrai pas devenir une personne ordinaire en France, je ne pourrai pas être un citoyen français.

L’Ofpra et la préfecture de Gironde ont décidé que moi et ma famille, nous sommes « en fuite ». Ça veut dire qu'on n'a pas même d'aide du gouvernement, qu'on n'a pas l'argent, qu’on n'a pas de logement. Il y a la possibilité que le préfet nous expulse en Lettonie, ou ailleurs. Mon rêve, c'est de publier mon livre, mon recueil de poèmes, si c'est possible.

04/03/2020 07:13
  • 305.3k
  • 219

120 commentaires

  • Nyora A.
    30/05/2020 14:57

    Quand on pense que a mayotte meme des francais ne parelent pas francais....bravo pour son courage et sa tenacite!!! Jespere quil arrivera a rester en france il sera une ressource indeniable pour notre pays

  • Brigitte R.
    28/04/2020 07:00

    Que sont ils devenus ? Comment aider ces personnes s'il n'y a pas de suite à leur histoire ???? Ou un moyen de les contacter ?

  • Mélanie B.
    24/04/2020 15:32

    Dur... Ce qui me frappe toujours c'est l'exceptionnelle dignité de ces personnes inversement proportionnelle à leurs souffrances. Merci à vous tous les militant.e.s du qui êtes mobilisé.e.s tous les jours à Bordeaux pour humaniser un peu ces situations indignes :( Où sont Nekfar et sa famille aujourd'hui ?

  • Fatma B.
    16/04/2020 10:50

    Dieu vous protège

  • Shouli M.
    14/03/2020 17:06

    La Lethonie n est pas dans l UE ?

  • Karim E.
    13/03/2020 11:29

    Soit le bien venu et bonne chance

  • Bachi B.
    07/03/2020 23:05

    Hhh deux poids deux mesures,,, les gillets jaunes tabassés chaque jour à coup de matraques,, de l'autre côté on montre une france aceuillante, un pays des droits de l'homme, quelle hypocrisie

  • Martine B.
    07/03/2020 21:19

    Bizarre, la Lettonie faisant partie de l’espace schengen comme la France d’ailleurs, comment peuvent ils être expulsable ?

  • Samuel M.
    07/03/2020 17:46

    Courage a lui 👍

  • Kram I.
    07/03/2020 08:01

    Quel courage bonne chance pour tes projets

  • Exo E.
    06/03/2020 21:26

    Bonsoir, j'ai envoyer cette vidéo à Adrien Quantennens de la France insoumise du nord pour que nous français nous leurs apportons notre aide , il m'a répondu de me rapprocher de France insoumise de gironde, serait il possible que vous leur veniez en aide s'il vous plait. Vous remerciant par avance d'être un bon parti politique qui défend nos droits, espérant de tous coeur que les français seront de votre coté au prochaine présidentielle. Cordialement Mme ............., j' espère que vous aurez une réponse favorable Nekfar.

  • Véro C.
    06/03/2020 15:12

    On peut les aider , on a une grande maison ! Comment les contacter ?

  • Mo Z.
    06/03/2020 13:44

    Pour son premier jour en France, il parle plutôt bien le français, et pourtant la Lettonie n'a rien de commun avec la France, si ce n'est l'Europe, preuve que la langue française s'exporte bien dans le monde et fait rêver, mais aussi que le travail à long terme des ambassades, consulats et tout ce qui leur est rattaché comme centres culturels.. porte bien ses fruits, c'est vrai, apprendre les langues est le meilleur moyen pour voyager et connaitre le monde‼

  • Julieta C.
    06/03/2020 13:06

    Coraje y éxitos por la continuación.

  • Walid M.
    05/03/2020 20:01

    Ce mec là est bien plus fort que les 3/4 des vieux gaulois qui font les cadors en commentaires. Ils flippent pour rien du tout dans la vraie vie

  • Jean-Louis C.
    05/03/2020 19:25

    Bravo au courage du Nefkar, entraîné plus ou moins malgré lui, dans les pas de son père .... Nos pays ont besoin de gens comme lui.

  • Charlie S.
    05/03/2020 17:31

    ❤❤❤❤courage...

  • Marie R.
    05/03/2020 15:34

    Quelle élégance et quel courage Nefkar !

  • Robert C.
    05/03/2020 15:08

    Je vois avec plaisir qu il y a de très nombreux commentaires positifs au sujet de ce jeune homme Lettonien qui semble avoir beaucoup de qualités. Je ne m arrête pas sur les commentaires négatifs qui viennent toujours des mêmes personnes aigries et revanchardes. Pour son âge il est déjà très mûr et a compris beaucoup de choses. Il n en fait pas des tonnes sur ce qu il a vecu depuis son arrivée en France alors que cela a dû être très dur. Il ne demande pas l aumône, ni la pitié. Il est intelligent et sensible. Il a dû apprendre notre langue rapidement pour pouvoir s' intégrer. Il a vécu dans d autres pays avec ses parents d'ou il ont été chassés pour differentes raisons, sans doute en lien avec le travail de son père, mais ça on ne le sait pas. Il a l air d aimer vivre en France malgré des débuts difficiles. Je lui souhaite beaucoup de chance pour rencontrer les bonnes personnes qui l aideront. J aurais pu donner quelque chose pour l aider mais il n a surtout pas demandé de l aide car il a sa fierté. Il veut s en sortir avec honneur et en travaillant. Je pense que nous pouvons lui dire : bienvenue à toi et a ta famille, courage,tu réussiras. Si toutes les personnes qui viennent s installer dans notre pays étaient comme ça, ce serait formidable... Courage à toi et à ta famille jeune homme. Tiens nous au courant de ta vie. On pourra peut-être t aider d une façon ou d une autre...

  • Alain A.
    05/03/2020 14:30

    Comment aider cette famille ? Concrètement

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.