Le tragique destin d’Océane, retrouvée morte après un viol

Après avoir été victime de plusieurs viols, Océane, 21 ans, a mis fin à ses jours. Ses parents témoignent.

“Quand on est victime, je pense qu'on veut que ce soit vite, action, réaction, on veut vite que notre bourreau, il paie quoi”

Océane s’est suicidée le 4 juin dernier après avoir subi un viol par l’un de ses meilleurs amis dans son appartement étudiant. Elle avait déjà subi un viol il y a 3 ans à une soirée du Nouvel An ainsi qu’une agression sexuelle par son patron, en janvier dernier. “Elle avait 17 ans, elle a mis deux ans et demi à trouver le courage d'aller porter plainte”, explique le père de la jeune femme. Alors que la première plainte a été classée sans suite, les deux autres affaires sont toujours en cours. Pour la famille, les résultats obtenus par la justice sont largement insuffisants. “Ça ne donne pas envie aux victimes d'aller porter plainte, parce qu'on a l'impression qu'elles ne sont pas prises au sérieux. Tout est lent, tout est long, j'ai l'impression qu'on est en-dessous de la pile”, regrette sa mère. Harcelée, Dinah s'est suicidée à 14 ans : son frère témoigne

Il y a quelques jours, les parents d’Océane ont lancé un appel à l’aide sur les réseaux-sociaux afin que le destin tragique de leur fille ne reste pas sans réponse. Avec cette médiatisation, ils espèrent obtenir justice et partager leur histoire. “J'ai reçu une cinquantaine de messages, donc à 99 % des femmes, qui me disent qu'elles ont vécu la même histoire qu'Océane. Certaines m'ont dit qu'elles n'avaient jamais eu le courage d'aller porter plainte, d'autres l’ont eu mais n’ont jamais été écoutées, ou alors, si elles ont été écoutées, le dossier n'avance pas, ça prend des années…3114 : au centre d'appel de prévention du suicide de Lille

avatar
Brut.