retour

Les aidants se battent pour que leur rôle soit davantage reconnu

Ils viennent en aide aux personnes les plus fragiles de notre société. Ce sont les proches aidants, et l'Association Française des Aidants se bat pour que leur rôle soit davantage reconnu.Sébastien Coraboeuf est l'un d'eux. Il raconte.

12/04/2019 17:54
  • 250.3k
  • 121

88 commentaires

  • Do J.
    03/03/2020 20:45

    Transparence sur le rôle caché des aidants .. Après un décès qui parvient le plus souvent trop tôt, il n’y a rien et plus personne ou presque, voir une jalousie maladie pour avoir osé cesser ses activités. J’espère que c’est hélas plus clair pour tous !

  • Ophélie A.
    26/10/2019 17:10

    Merci pour cette vidéo ☀️ J’ai encore du mal à m’exprimer vis-à-vis de ma maladie, après l’annonce d’un diagnostic on se sent souvent seul. Même si on est bien entouré. Parce que personne ne peut mieux te comprendre que quelqu’un qui vit ce que tu vis, que tu sois malade ou aidant. J’ai découvert récemment une initiative : SUNAPP une application qui en gros permet aux gens de se rencontrer, s’entraider et d’informer sur leur maladies mais aussi aux aidants de mieux garder contact avec leurs proches patients et d’aider de nouvelles personnes. Cette application n’existe pas encore mais une cagnotte a été lancée pour faire exister ce merveilleux projet. Allez jeter un coup d’oeil ça en vaut la peine 😊 http://bit.ly/SUNCagnotte

  • Martine B.
    26/10/2019 07:21

    J'ai été proche aidant pendant 5 presque 6 ans de ma petite maman, et moi même en situation de handicap. Elle était en grande souffrance, handicapée et dialysée, habitant un 2 ème étage avec rez de chaussée surélevé. La pauvre petite maman ne pouvait plus sortir de chez elle les 2 dernières années avant son grand départ pour l'autre monde. J'avais mis un système de livraison de courses a domicile, et dans un cagibi organiser une sorte de mini magasin où elle trouvait ce qu'il faut pour manger. La moindre chose était difficile a organiser.. il faut aussi un peu de moyen pour garder nos proches a domicile. Puis malgré toute ma bonne volonté et l'amour que je portais a ma mère, j'avoue aujourd'hui que mon handicap c'est aggravé et aujourd'hui j'en fait les "frais" (façon de parler). Je ne suis pas jeune aidante, du coup moi mm je dois un jour songer a me faire aider (ça viendra vite, je n'arrive plus à quasi marcher). On oublie, que l'on peut se mettre soi même en difficulté, mais ça on ne le voit pas dans le feu de l'action. Et une autre chose importante, quand vous passez autant de temps auprès d'un proche, a son décès un vide immense se créé, on se retrouve déstabilisé dans sa propre vie, comme perdue, ça peu de monde en parle. Être aidant c'était pour moi normal, mais depuis 2 ans que ma petite maman est décédée j'avoue je suis perdue, et ça fait souffrir moralement... Bon courage à tous.

  • Sophie L.
    24/10/2019 23:33

    j allais t identifier aussi

  • Pauline D.
    24/10/2019 10:57

    chic !

  • Dominique B.
    24/10/2019 06:14

    Un sourd ne peut pas faire comprendre pour demander d'aider un aveugle entendant, mieux avec un entendant? , Ok si un aveugle sourd signes avec un toucher de ses mains

  • Juliet F.
    24/10/2019 05:34

    😍

  • Hassan A.
    23/10/2019 17:29

    Justement Le système ne veut pas de ça il est en train de fabriquer une société chacun pour soit. Le principe de famille a presque disparu

  • Nemeth J.
    23/10/2019 16:02

    Fragile ? ILs ont été fragilisés !

  • Doggyoflove F.
    23/10/2019 15:59

    après avoir fait un travail dur pénible dangereux et salissant pendant 32ans et qui m'a rendu handicapé mon patron pepy m'a jeté dehors comme une vieille serpillière usée à 53ans en disant que je suis un invalide mais ne me verse pas ma pension je dis merci PATRON

  • Hélène B.
    23/10/2019 15:05

    Hélène Burns Bravo pour votre association

  • Karole K.
    23/10/2019 12:15

    bonjour je suis maman de 4 enfants 12 ans 10 ans 7ans autiste et 2ans a lheure daujourdhui jai obtenue un 50% de scolarite pour adam autiste non verbal et le vide a cote en plus sa scolarite nest pas adaptee car cest une classa uliss tsa mais il sort de 3 annee uema qui etait formidable le changement est tres dur pour toute la famille on est livré a nous mm au milieu des papiers

  • Stéphanie M.
    23/10/2019 10:56

    Ce qui devrait se faire par le soutient d une famille ou de voisins ne se fait plus comme y a 30 ans déjà. J ai 40 ans et j ai connu ce genre de solidarité que ce soit familiale ou environnementale chez des voisins etc . Aujourd'hui, la masse en a plus rien à faire de l'autre, à part de son nombril selfie et instagram... A contrario de ce genre d action humaine et civique de solidarité qui est devenue un métier ou une valeur deplorablement monayable. Mon dieu, que ce monde devient horrible. On laisse des gens crever; des personnes en situation précaire etc. De mon côté je suis bénévole et je fais au max et j agis. Mais je suis effarée de voir à quel point les gens se sentent aucunement engagés même pour sauver une vie dans la rue ou aider son voisin ou sa voisine avec deux courses... Et croyez moi ça va aller de pire en pire...Attendez 2022- 2024/ effondrement économique. Peut être qu une fois un vrai crack économique les gens vont enfin se réveiller et comprendre qu on ne peut plus être individualiste

  • Patrice M.
    23/10/2019 10:16

    C'est beau

  • Meredith R.
    23/10/2019 10:12

    Bravo pour votre association, avoir de l'aide ça fait du bien !

  • Yasmina R.
    23/10/2019 10:11

    Le système est défaillant! L’aide aux aidants est douce utopie...

  • Estelle B.
    23/10/2019 09:55

    Merci ctait important de mettre un nom et de clarifier ces choses

  • Emilie A.
    23/10/2019 08:54

    Maman solo d un enfant tsa de 12 ans ,j ai du arreter de travailler pour m occuper de mon loulou car diagnostiqué qu en decembre dernier..... entre les rdvs ,les papiers administratifs, les aller retour au collège... mais je ne lacherais pour mon fils et son avenir...

  • Thérèse G.
    23/10/2019 08:36

    !!

  • Familly K.
    23/10/2019 07:38

    J'aurais bien aimer connaître cette association plus tôt. J'ai été jeune aidante avec mon mari de mes 21 ans à mes 35 ans. J'ai trouvé extrêmement dur de réussir ma vie de couple, finir mes études, ma vie professionnelle car je nous avions décider de ne jamais arrêter de travailler et notre fille en même temps que j'avais ma grand mère invalide à la maison. Avec sa maladie de parkinson elle diminuait physiquement et mentalement de jour en jour. J'ai été très heureuse de faire cela, mais aussi très fatiguée avec zéro vacances pour lacher prise. Peut être que si j'avais connu cette association plus tôt, j'aurais passer moins de temps en mode recherche de solution et j'aurais trouvé du soutien. Bravo pour cette asso et ceux qui y travail

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.