retour

Les dirigeants politiques actuels ne pensent pas sur le long terme

Les politiques actuels sont incapables de penser sur le long terme : c’est en tout cas ce que pense l'Institut des Futurs souhaitables. Et il a une solution originale pour que ça change : la création d'un Vice-Premier ministre du temps long.

04/09/2018 11:04
  • 189.4k
  • 93

65 commentaires

  • Douaa N.
    04/09/2018 11:11

    Ils ne sont pas incapable de penser a long terme Mais qu'il ignorent cette nécessité Tjrs due à l'égoïsme extrême Meme si on aura un ministre de long temps Tt simplement au lieu de négliger la nécessité de penser à long temps ils vont le négliger Ms en tt cas j aime l idée

  • Maxim O.
    04/09/2018 11:15

    Ça a changé le Palmashow 😯

  • Michelette M.
    04/09/2018 11:18

    Intéressante cette vision globale - j'adhère !!! MMG

  • Claude H.
    04/09/2018 11:20

    Évidemment qu'ils ne peuvent penser sur le long terme ils ne regardent pas plus loin que les prochaine élections. L'une des plus grosses erreurs de Chirac fût de ramener le mandat présidentiel à cinq ans le ramenant ainsi au rang de chef de parti

  • Ilias K.
    04/09/2018 11:21

    Ils arrivent même pas a penser au present, vous voulez qu'ils pensent au futur ou a long terme.

  • Claire B.
    04/09/2018 11:21

    D'accord avec cette analyse.

  • Michel C.
    04/09/2018 11:33

    Très belle analyse... Dans les '' grandes écoles'' nos dirigeants ont eu comme profs des gars qui avaient appris il y a 30 ans des recettes qu'ils tenaient eux même de profs passéistes. Ils appliquent au mieux des stratégies vieilles de 30 ans pour résoudre les problèmes d'aujourd'hui. Pas étonnant que nous soyons dans le pétrin.

  • Dan M.
    04/09/2018 11:39

    Le problème est qu'ils ne pensent qu'à leur pouvoir présent et aux élections qui leurs permettent de rester au gouvernement.

  • Yoann C.
    04/09/2018 11:40

    Voilà la solution ,

  • Thomas B.
    04/09/2018 11:42

    Le long terme pour eux est de rester en politique le plus longtemps possible et de satisfaire l'opinion publique. Les décisions à effet sur le long terme n'ont que rarement un impact sur l'opinion publique rapidement... =la politique devrait être un service rendu et non un plan de carrière

  • Wuk V.
    04/09/2018 11:45

    Réfléchissons. Un vice premier ministre du temps long? Si le long terme est plus important que le court terme, pourquoi vice? pourquoi ministre? Un président serait plus pertinent. Donc un président pour longtemps à son poste et uniquement soumis aux intérêts à long terme de son pays. On a inventé ça il y a longtemps. Ca s'appelle un roi élu. Pas d'absolutisme, pas de lignée, pas d'intérêts personnels, juste un citoyen élu pour agir dans l'intérêt commun en respectant un cadre (une constitution). Qui répond à l'impossibilité d'avoir une réelle démocratie et à la difficulté pour la population de résister aux tentations polémiques et d'être imperméable aux discours politisés voire manipulateurs dans leurs choix électoraux. Si ca choque, on peut toujours miser sur l'éducation et pratiquer réellement la démocratie...

  • Bertrand C.
    04/09/2018 11:49

    L'échelle c'est un an, voir 3 pour les audacieux, le temps de toucher les dividendes. Le temps long existe, pour niquer un peuple, comme c'est l’aboutissement en ce moment, il faut des paliers, des cliquets. Ça aura mis 70 ans ... Pour les plus distraits, le nouveau ministre de l'écologie est la carpette idéale pour s'essuyer les pieds, charisme de moule, compétence zéro et versatilité de caméléon. Alors le temps long ils s'en battent les steaks ...

  • Dimitri F.
    04/09/2018 11:53

    La référence à la Pythie, cette fille shootée qui grognait des paroles incompréhensibles à ceux qui venaient la voir (et certainement se délester d'un peu d'argent) était inutile. Quant à l'impossibilité de penser sur le long terme, cela vient de l'institution de la république. Un monarque qui régnait jusqu'à sa mort ne réfléchissait pas pareil qu'un président, un député ou un maire, élus pour cinq ans et dont la seule obsession est la réélection. Mais cela ne veut pas dire que les rois gouvernaient mieux, car non élus, ils se foutaient du bien être de leur population et s'interessaient au mieux aux intérêts des Grands du royaume. Pour finir, sa réforme constitutionnelle me laisse perplexe. Si quelqu'un reste vingt ans au pouvoir, même avec un rôle consultatif, il aura bien plus de pouvoirs que ceux que l'on vire tous les cinq ans. Qui le choisira ? Sera-t-il partisan ? À qui rendra-t-il des comptes ? Et puis sera-t-il utile ? Car les monarchies constitutionnelles ont un poste qui ressemble à celui proposé (souvent un roi ou une reine) mais cela ne se passe pas mieux qu'en France.

  • Alexis B.
    04/09/2018 11:59

    Ils savent penser à long terme, c'est juste que dès qu'ils le font y'a des millions d'abrutis dans les rues pour dire que rien ne change dans l'immédiat

  • Claire T.
    04/09/2018 12:09

    C'est le chanteur des Linkup ?

  • Gilbert S.
    04/09/2018 12:11

    Impossible de penser sur le long terme quand on n'a qu'une obsession : la réélection. Bonne idée ce ministre du long terme mais élu ou choisi par qui ? Payé comment ? car s'il a de l'influence, on se doute bien que certains lobbies vont venir toquer à sa porte. Bref tant que la somme de l'intérêt de certains passera avant l'intérêt collectif on restera dans la merde dans laquelle on est.

  • Dominique M.
    04/09/2018 12:11

    Absolument tout est sujet au temps long. La réflexion est simple si on fait l'effort. À quoi ressemble le monde si tout le monde migre partout? Si personne ne quitte jamais son pays? Il faut un entre deux. À quoi ressemble le monde si tout le monde choisi son identité (genre, style)? Si tout le monde se cache derrière celle qu'on lui attribue? Il faut se modérer. À quoi ressemble un monde hypra-hiérarchisé? Et un monde anarchique? Il faut Respecter sa liberté et celle des autres à un niveau équivalent. À quoi ressemble un monde connecté absolument partout, mondialisé? Un monde archaïque et d'enfermement? Il faut se modérer. Un monde sans tabous aucun? Un monde sans dialogue aucun? Un monde sans limites, un monde de chimères? Un monde de prisons, sans pitié? Au fond, si l'on débute avec un monde, à l'extrême... On se dirige également vers l'autre. Ce qui manque avant toute chose en politique, c'est la vision du long terme. Ce qui manque dans nos esprits, c'est la modération. C'est la simplicité. C'est l'altruisme gratuit et l'égoïsme rare.

  • Josianne D.
    04/09/2018 12:19

    ça me fait penser aux commissions scolaires cette idée...je crois que l'argent s'y perdrait...tout simplement envolée...dans le future qui sait ?!

  • Deryn N.
    04/09/2018 12:29

    Autre solution : Pour nous autres les "pauvres", se sortir les doigts et ne plus du tout aller voter. Ce système du moins pire maintien une oligarchie au pouvoir, peu importe la couleur de la casquette, et qui ne se justifie encore que difficilement grâce à cette foutaise désignée comme démocratie. Utopie? Oui oui je sais.

  • Anthony B.
    04/09/2018 12:33

    Peut-être parcequ'eux savent que l'humanité nira pas très loin en continuant ainsi. Mais ça fait plaisir de voir les suiveurs garder espoir !