Les élèves de CM2 en 2021 font plus de fautes qu'en 1987

Selon une étude du ministère de l’Éducation nationale, des élèves de CM2 en 2021 font presque deux fois plus de fautes d'orthographe qu'en 1987, sur une même dictée. Brut vous explique

La principale source de difficultés : l’orthographe grammaticale


Sur la même dictée, des élèves de CM2 en 2021 font presque deux fois plus de fautes d’orthographe que ceux de 1987, selon une étude du ministère de l’Éducation nationale. Ils font en moyenne, sur 67 mots, 19,4 erreurs contre 10,7. La principale source de difficultés : l’orthographe grammaticale. C’est-à-dire les règles d’accord entre le sujet et le verbe, les accords dans le groupe nominal ou les accords du participe passé. Dans les résultats sont remontés, par exemple, “inquiets”, “perdus” ou “demandaient”.
Dans ces écoles françaises, les enfants ont une éducation particulière


Cette augmentation du nombre moyen d’erreurs est cependant moins marquée en 2021 qu’en 2015. Si cette baisse des résultats continue de concerner l’ensemble des élèves, quels que soient leur sexe et leur âge, les écarts entre les filles et garçons persistent. Selon les résultats, ”les filles sont plus performantes en compétences orthographiques” avec un écart moyen de 3,4 erreurs.
Cette école de magie délivre un diplôme reconnu par l'État


Et les différences de performances à la dictée restent liées à l’environnement social des élèves. Quatre groupes ont été constitués, des écoles accueillant les élèves les moins favorisés à celles accueillant les élèves les plus favorisés. Celui composé des élèves les moins favorisées fait en moyenne 21,9 erreurs, contre 15,5 dans celui des enfants les plus favorisés.
Une journée dans le Lycée Autogéré de Paris


avatar
Brut.