Mexique : ils démontent les clichés sur la pole dance

"J'étais tellement obsédé par le mouvement que la semaine suivante, je suivais mon premier cours." La pole dance, ce n'est pas que pour les femmes.

Ces hommes luttent contre les stéréotypes autour de la pole dance

Malgré les stéréotypes, les femmes ne sont pas les seules à faire de la pole dance. En pratiquant ce sport catégorisé « féminin », certains hommes brisent les préjugés et démocratisent ainsi la pole dance.

Ferios est passionné par la pratique du pole dance. Pour lui, cette discipline a tout de suite été une révélation, “j’étais tellement obsédé par le mouvement, par l’intensité, par la musique” confie-t-il. La semaine suivante, il suivait déjà son premier cours. Cependant, il a rapidement dû faire face à de nombreux jugements et se battre contre les stéréotypes. À présent, il lutte contre les préjugés au sein de la pole dance, cette pratique sportive qui émerge progressivement dans la communauté masculine.

“La pole dance est aussi respectable et exigeante que la gymnastique”

Bernardo Casillas, quant à lui, est professeur de pole dance. Sportif de haut niveau, il entraîne les hommes qui s’intéressent à la pratique du pole dance. De cette façon, il espère éveiller les consciences en montrant aux gens les qualités sportives de cette activité. D’autant plus que la pole dance a un avantage particulier : “elle renforce véritablement la confiance en soi”, confie Bernardo Casillas.

avatar
Brut.