retour

Mon premier jour en France - Épisode 2 : Emad

"Je n'arrive pas à comprendre comment j'ai été forcé de quitter mon pays." Syrien, Emad a fui son pays en guerre. Après un voyage de trois ans, il est arrivé à Paris en 2015. Son premier jour en France, voilà comment il l'a vécu.

Emad, migrant syrien, raconte son arrivée en France

Echappé de la guerre en Syrie, Emad a voyagé pendant 3 ans avant de pouvoir s’installer en France. Il se souvient de son arrivée à Paris, en 2015, comme si c’était hier, notamment de ses premiers pas dans la capitale française. Ses premières impressions, ses premières surprises, ainsi que sa première tentative de demande d’asile…

Pour Emad, vivre à Paris aujourd'hui, fait probablement encore partie de ce long voyage, qu’il a commencé en 2011 en quittant son pays d’origine : la Syrie. Sa première visite à la préfecture de police a été un choc pour Emad. Maltraité, il a été renvoyé chez lui par un employé de la préfecture alors qu’il attendait cette entrée depuis 5 heures du matin. En effet, "il fallait savoir parler français pour prendre rendez-vous". Emad, arrivé la veille, ne parlait encore que l’anglais. "Est-ce que ça vaut la peine d’être là ou pas ?", se demandait-il alors.

Un long voyage vers l’intégration en France

Ensuite, 6 mois d’attente suivirent. Six mois sans savoir s’il va pouvoir rester en France eti sans autorisation de travailler. Finalement, Emad a fini par obtenir un rendez vous à la préfecture de police. Désormais, il a réussi à s’intégrer. Parfois, certains soirs, il lui arrive de repenser à sa vie en Syrie, à sa famille… Mais il reste reconnaissant envers ceux qui l’ont aidé, ainsi qu’à la France, son pays d’accueil : "Je me sens apprécié à ma juste valeur, le pouvoir de partager ma culture, partager ma belle cuisine en retour."

06/10/2019 08:25
  • 3.9M
  • 3.2K

0 commentaire