Où l'armée française est-elle engagée ?

13 militaires français sont morts le 25 novembre au Mali, l'un des pays les plus meurtriers pour l'armée française. Voici les régions du monde où les forces françaises sont engagées.

Où l’armée française intervient-elle ?

Le 27 mai 2019, 13 soldats sont morts au Mali, un des pays les plus meurtriers pour l’armée française. Ce lundi 2 décembre, un hommage leur sera rendu aux Invalides. Depuis 1991, 367 militaires français ont été tués lors des opérations extérieures. L’armée française reste mobilisée, que ce soit en France ou à l’extérieur, même en l’absence de guerre.

Actuellement, les soldats français sont engagés dans 2 opérations extérieures, appelées “opex”. Le première d’entre elles, c’est l’opération Barkhane. Celle-ci mobilise 4 500 militaires, engagés en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso, au Niger ainsi qu’au Tchad. "Barkhane, c'est la France qui combat le terrorisme à sa source”, explique Emmanuel Macron. La seconde, c’est l’opération Chammal. Près de 1000 militaires français sont ainsi engagés en Syrie et en Irak. Il s’agit d’une intervention essentiellement aérienne, formée par les forces de sécurité irakiennes. “Notre sécurité se joue aussi à l'extérieur de nos frontières. Daesh est le plus grand danger”, précisait François Hollande en 2015.

“Notre sécurité se joue d'abord à l'intérieur de nos frontières”

En plus des “opex”, la France assure une présence militaire constante ailleurs dans le monde. Mais là où l’armée française est la plus déployée… c’est à l’intérieur du pays. En effet, 20 150 militaires français sont déployés en France métropolitaine et les régions d’outre-mer. Depuis les attentats de 2015, 7 000 à 10 000 soldats ont été déployés en plus des forces de police et de gendarmerie. Un acte parfois critiqué, notamment lors de la mobilisation des soldats en 2019, en marge des manifestations de gilets jaunes.

avatar
Brut.