Philippe Olivier, l'homme de l'ombre de Marine Le Pen

Proche conseiller de Marine Le Pen, il a contribué à la dédiabolisation du Rassemblement National (RN). Découvrez son portrait vidéo.

“Elle n’a confiance qu’en lui, elle n’écoute que lui”

Philippe Olivier est le beau-frère de Marine Le Pen. Mais c’est surtout, son conseiller le plus proche… “Elle n’a pas deux lieutenants, elle n’en a qu’un. C’est Philippe Olivier. Elle n’a confiance qu’en lui, elle n’écoute que lui” expliquait Stéphane Ravier, ancien membre du RN, désormais de Reconquête d’Éric Zemmour. Philippe Olivier est le directeur de la cellule “idées et image” du RN. “C’est l’un des artisans de sa dédiabolisation". “C’est surtout celui qui a le plus d’influence sur la candidate, celui qui l’a par exemple convaincue de gommer ses prises de position les plus clivantes, par exemple de renoncer à promettre la sortie de l’euro, la sortie de l’Europe, la retraite à 60 ans ou bien l’interdiction de la double nationalité. C’est lui aussi qui a milité pour que le Front national change de nom et devienne le Rassemblement national” commentait un journaliste sur BFM. C'est qui Marine Le Pen ?

Il est également eurodéputé. Son histoire avec le FN est mouvementée. Adhérent dès 1979, il choisit le camp de Bruno Mégret lors de la scission du parti en 1998. “Si j’ai quitté en 1998 le Front national de Jean-Marie Le Pen, c’est que je n’acceptais plus les outrances, les provocations et un certain nombre de gestes ou de mots qui me semblaient déplacés” expliquait-il sur France info. Il s’est aussi rapproché de Philippe de Villiers, puis de Nicolas Dupont-Aignan, lors d’élections locales. Il adhère de nouveau au FN en 2016. Il joue un rôle important dans la campagne présidentielle de Marine Le Pen en 2022. Voilà pourquoi on va plus entendre Marine Le Pen à l'Assemblée

avatar
Brut.