Portrait de Vladimir Poutine

Cet ancien agent du KGB est devenu l’un des hommes "les plus puissants de la planète".

Portrait : Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie

Voici comment Vladimir Poutine est passé d’ancien agent du KGB à l’un des hommes « les plus puissants de la planète »…

Vladimir Poutine naît le 7 octobre 1952 à Léningrad, dans une famille ouvrière d'origine ukrainienne. Son grand-père aurait été cuisinier de Lénine puis de Staline. Son père travaillait au Parti communiste, mais sa mère le baptise en secret. Adolescent turbulent, Vladimir Poutine se passionne pour les arts martiaux. Il rentre ensuite au KGB, les services secrets soviétiques, sous le nom de code « Platov ».

Vladimir Poutine parle couramment allemand et, dans les années 1980, il recrute des espions en Allemagne de l'Est. À la fin des années 1990, il devient directeur du FSB, les services secrets russes, et se rapproche du président Eltsine. Vladimir Poutine devient rapidement chef du gouvernement et affirme son autorité dans le conflit tchétchène : « Nous poursuivrons les terroristes partout, même dans les toilettes s'il le faut. On les butera dans les chiottes » déclarait Vladimir Poutine en septembre 1999.

Son leitmotiv : rendre sa grandeur à la Russie

Lorsque Boris Eltsine démissionne, Vladimir Poutine le remplace, avant d'être définitivement élu en 2000. Son leitmotiv : rendre sa grandeur à la Russie. Pour renforcer son pouvoir, Vladimir Poutine place ses hommes, renforce le FSB et met au pas les oligarques. Populaire auprès des Russes, Vladimir Poutine a parfois vu contestée, notamment à l'été 2019, lors de manifestations non-autorisées.

Vladimir Poutine soigne sa communication en véhiculant une image de protecteur de la nation. Il se met en scène en musique, avec des animaux, sur le tatami… Et Vladimir Poutine a ses admirateurs : « Je suis comme tout le monde, les conflits sont très embêtants, mais monsieur Poutine, je le connais bien, je l'aime beaucoup » a par exemple déclaré Gérard Depardieu en mai 2015.

Mais Vladimir Poutine a aussi ses détracteurs qui critiquent son autoritarisme, comme l'opposant russe Alexei Navalny, les Pussy Riot ou les Femen. Il est également accusé d'ingérence dans plusieurs scrutins occidentaux : comme l’élection présidentielle américaine ou la présidentielle française. Vladimir Poutine a été désigné à plusieurs reprises par le magazine Forbes « Homme le plus puissant de la planète ».

avatar
Brut.