retour

Pourquoi fait-on des enfants ?

"Il y a une idée que si on est une femme et qu'on n'a pas d'enfants, on a raté quelque chose." Pourquoi fait-on des enfants ? Pour la psychothérapeute Rachel Izsak, il s'agit surtout d'une pression sociale…

Faire des enfants : choix délibéré ou pression sociale ?

Souvent on nous inculque que "pour se sentir femme il faut être passée par la case mère". Mais, pour la psychothérapeute Rachel Izsak, il s'agit surtout d'une pression sociale…

La pression sociale dont parle Rachel Izsak se construit dès la petite enfance. Lorsqu’une petite fille reçoit, par exemple, un landau dans lequel elle met sa poupée, elle vit un conditionnement social qui l’éduque à l’idée de devenir, un jour, mère à son tour. Présenté sous forme de jeu, il s’agit d’une véritable pression sociale que la petite fille commence à intégrer très jeune. Cependant, le gynécologue René Frydman casse le mythe de l’horloge biologique, tandis que le psychiatre Boris Cyrulnik l’affirme : le désir d’enfant est une donnée strictement humaine. En effet, le désir d’enfant serait ainsi causé par des facteurs psychologiques.

Le rôle de l'enfant dans la création d'une famille

Selon Rachel Izsak, l’idée du couple et de la famille est omniprésente. Il s’agit d’une "pression ambiante". Bien que la notion de famille semble donner de la valeur et une certaine assise sociale au couple, c’est avant tout une une manifestation de l’amour. En effet, aimer au point de vouloir un enfant de son partenaire uniquement, est une preuve d’amour. Pour Rachel Izsak, donner et recevoir de l’amour est existentiel chez l’être humain. Ainsi, "on investit énormément dans un enfant (…) parce qu’on imagine qu’on va recevoir de l’amour. Et de l’amour inconditionnel".

23/12/2019 13:00mise à jour : 26/12/2019 10:57
  • 4M
  • 3.7K

1458 commentaires

  • Ken Z.
    10 heures

    Sachant qu'il ne suffit pas d'enfanter pour être mère...et ce n'est pas parce qu'on a des enfants que l'on est parent... certaines femmes ont des enfants mais ne sont en aucun cas des mères, juste de simples génitrices. Aucune responsabilité, et leur rôle n'en parlons pas... je ne parle pas de la perfection qui n'existe pas. Les femmes sont différentes, la maternité n'est pas une fin en soi.

  • Frederic N.
    12 heures

    On connaît l'importance de l'enfant à un certain âge lorsque la force nous abandonne ou une maladie nous affaibli , les amis nous laisse seule la famille compte au moment crucial

  • Raquel V.
    un jour

    La question elle mal faite, est-ce que tout le monde peut être de bons parents ? Des enfants sacrifié par des abandons e outres maltraités et abusé par leurs parents. Enfim être capable de leur donné le nécessaire pour faire d'eux des êtres équilibrés, cela c'est réservé pour peu de personnes

  • Jean-christophe L.
    un jour

    Tout les espèces animal ou végétal se reproduit naturellement pour perpétuer leur espèce chez l’humain c pareil donc ne pas avoir d’enfants c aller contre la nature Et les femmes qui n’ont pas d’enfants par ce qu’elles n’en veulent pas ou leur compagnon n’en veulent pas Ça rend les femmes fragiles psychologiquement je pense Pour compenser elles ont des chiens ou des chats pour exprimer leurs instinct maternel C mon avis tout simplement

  • Rene P.
    un jour

    souvent par "incident" et celà surtout depuis qu'ils ne tombent plus du ciel... il existe suffisament de gens désireux et capables d'en fabriquer dans de bonnes conditions... pour les autres, hélas-ou pas la surpopulation entraînera + ou - bientôt des décisions politiques et sociales assez peu catholiques (par ex!)

  • Samia N.
    2 jours

    Enfait, faire un enfant c'est aussi renouveler la population donc le devoir d'un être humain? Pourquoi autant de théories sociologiques trop compliquées ? Parfois, faut faire simple.

  • Thomas L.
    2 jours

    Attendez, on va la faire courte : les êtres humains sont des êtres vivants. La nature intrinsèque des êtres vivants est de vivre et se reproduire. Merci, bonne soirée.

  • Isabelle C.
    2 jours

    Chacun fait comme il le sent

  • Célébration E.
    2 jours

    Tu parles c' est juste biologique pour certaine . Une fois qu' elle on en chier au monde , qu' elles ont acquis le statue de femme aux yeux des autres et de sa propre image , elles s' en banlançe pas mal et leur mots d' ordres c' est " moi moi moi qui suis devenue quelqu' un plutôt qu' une personne '

  • Madeleine P.
    2 jours

    Quand on me dit toi tu as pas eut d'enfants J'ai pas envie de dire si mais ils mort à 9 mois dans un accident de voiture avec leurs papa on avaient 20 ans c'était il y a 29 ans Car apres c'est de la compassion et pourquoi tu as pas refait ta vie et des enfants Donc je dis juste non j'ai pas eut d'enfant alors on répond tu es égoïste tu vas finir seule Bref

  • Gislaine D.
    2 jours

    Avoir des enfants n est pas une obligation pour une famille ont peu très bien vivre sans enfants quand ont voit la vie a leur actuelle pourquoi faire des enfants si ont a rien a leur donner de la vie

  • Stéphane G.
    2 jours

    !

  • Frédéric S.
    2 jours

    8

  • Soreasmey M.
    2 jours

    T es une femme t as pas d enfants????MAIS ALLO QUOIIIIII

  • Svetlana D.
    2 jours

    Oui, j’ai remarqué que les femmes qui n’ont pas d’enfants sont souvent pas prisent au sérieux. Quand vous devenez maman, ça donne tout de suite un autre statut à la femme et au couple alors que faire des enfants c’est un instinct chez l’homme comme chez l’animal. On pense qu’une maman est plus posée, plus responsable qu’un femme sans la descendance. J’ai connu cette « discrimination » au travail quand tu ne peux pas poser tes vacances à cause du fait que les mamans sont prioritaires. Je trouve que cette discrimination existe et on en parle pas assez. Mais après tout il y a d’autre sujets plus inquiétants à débattre que de fouiller dans la vie et des envies des gens.

  • Hubert C.
    2 jours

    7 , 5 milliards D'HUMAINS de TROP .....2027 ......2027 ....

  • Hubert C.
    2 jours

    PART CONNERIES HUMAINS ... 💥💥💥💥💥💥💥

  • Claire G.
    2 jours

    ça nous aide pas...

  • Hei P.
    2 jours

    c un choix, mais il y a aussi et c'est malheureux, la pression de ta famille et la pression sociale en générale, ppfff ! tu n'a pas encore d'enfants ? et bin alors !

  • Daniele G.
    3 jours

    Avec de tels discours bientôt aucune femme n aura le désir d enfanter Pourtant avec les progrès actuels C est à dire la possibilité du choix du moment où l on veut ou l on peut enfanter C est vraiment le côté le plus positif le plus comblant que d être une femme et d avoir ce merveilleux pouvoir d enfanter et que les hommes n ont pas Porter un enfant le mettre au monde dans de bonnes conditions bien sûr est qqchose de mystérieux et de merveilleux

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.