Pourquoi la désobéissance est nécessaire à la démocratie

"Il faut garder en soi la possibilité de désobéir" Il n'y a pas de démocratie sans désobéissance. C’est l’idée que défend Frédéric Gros, professeur de pensée politique à Sciences Po. Voilà pourquoi.

avatar
Brut.
26 avril 2018 00:00