retour

Procès Fillon : comment le couple s'est retrouvé face à la justice

Le procès de Penelope Fillon, de François Fillon et de son suppléant Marc Joulaud doit s'ouvrir ce lundi. Voilà comment l'un des favoris de la présidentielle 2017 et sa femme se sont retrouvés devant la justice.

Les dates clés de l’affaire Fillon

L’ancien candidat à la présidentielle et son épouse Penelope Fillon sont jugés pendant neuf jours à partir du 24 février. Retour sur cette affaire de détournement de fonds publics.

Lors de sa campagne pour l’élection présidentielle de 2017, l’ancien Premier ministre François Fillon joue volontiers la carte du citoyen exemplaire. « Ceux qui briguent la confiance des Français doivent en être dignes. Ceux qui ne respectent pas les lois de la République ne devraient pas pouvoir se présenter devant les électeurs. Il ne sert à rien de parler d'autorité quand on n'est pas soi-même irréprochable. Qui imagine un seul instant le général de Gaulle mis en examen ? », lance-t-il en plein meeting.

25 janvier 2017

Alors que François Fillon vient de remporter la primaire de la droite, Le Canard enchainé révèle des soupçons d’emplois fictifs de sa femme, Penelope Fillon. De 1998 à 2003, elle aurait été rémunérée comme assistante parlementaire de son époux puis de son suppléant, Marc Joulaud. C'est le début de « l'affaire Fillon ».

26 août 2016

Après ces révélations, le Parquet national financier ouvre une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics abus de biens sociaux et recel de ces délits. Fillon se défend malgré tout. « Je vais même vous dire quelque chose que vous ne savez pas, c'est que lorsque j'étais sénateur, il m'est arrivé de rémunérer, pour des missions précises, deux de mes enfants qui étaient avocats, en raison de leurs compétences. Il n'y a qu'une seule chose qui m'empêcherait d'être candidat, c'est si mon honneur était atteint, si j'étais mis en examen. J'ai toujours dit que je ne pourrais pas être candidat à la présidence de la République s'il y avait une évidence que j'avais transgressé la loi. Ça n'est pas le cas. »

2 février 2017

L'émission Envoyé spécial diffuse un extrait d'un entretien accordé par Penelope Fillon à un quotidien anglais. Élise Lucet, présentatrice, raconte : « *C’est un troisième journaliste, Pierre Monégier, qui part le soir avec les rushes. Et donc, il doit écouter absolument tous les rushes de Penelope Fillon. Et là, il nous écrit : « À 1 heure 16 minutes et 12 secondes, elle déclare qu’elle n’a jamais été son assistante, et qu’elle s’occupe pas non plus de sa communication. » »

6 février 2017

Fillon reconnaît l’emploi de sa femme. « Oui, j'ai employé mon épouse comme collaboratrice. Elle a ensuite été la collaboratrice de mon suppléant. Elle est encore redevenue ma collaboratrice par la suite. Elle a donc occupé ce poste pendant 15 ans. »

13 février 2017

Plusieurs responsables des Républicains retirent leur soutien au candidat Fillon dans la course à la présidentielle.

1er mars 2017

François Fillon dénonce un "coup d'État institutionnel" orchestré par la gauche. « Je ne cèderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas », annonce-t-il en meeting.

12 mars 2017

Le Journal du dimanche publie un article qui indique que François Fillon s'est fait offrir pour 48.500 euros de costumes sur-mesure. L'enquête est élargie à des soupçons de trafic d'influence.

14 mars 2017

François Fillon est mis en examen, mais maintient sa candidature.

23 avril 2017

Le candidat obtient 20 % des suffrages au premier tour de l'élection présidentielle. Il n'est donc pas présent au second tour et quitte la scène politique. « Le moment venu, la vérité de cette élection sera écrite », réagit-il. Selon l'enquête des juges d'instruction, plus d'un million d'euros d'argent public auraient été détournés sur la période 1998-2013.

24/02/2020 07:30mise à jour : 24/02/2020 08:26
  • 1.8M
  • 4.7K

3785 commentaires

  • Thibault R.
    5 jours

    quelle mouille ce mec

  • Mouloud S.
    5 jours

    Rembourse gredin et va en prison!

  • Compay U.
    5 jours

    Réouvrons Cayenne pour tous ces malfrats de la politique …!!!

  • Jean-Pierre R.
    5 jours

    Même condamné il reste persuader du contraire car c t une pratique utilisée par nombre de parlementaires 🤦🏻‍♂️🙄 Et il y a encore à regarder sur l’argent et les enveloppes aujourd’hui 😕

  • Elhabil A.
    6 jours

    Wouah les politiciens du monde entier mais c’est du jamais vu, incroyable. Il dit très clairement qu’il ne se présente pas s’il est mis en examen mais il le fait quand même. Énorme.

  • Franck D.
    20/11/2021 12:58

    Si il faut attendre un irréprochable pour avoir un bon président ... on va se retrouver sans chef d’état pendant des siècles

  • Alain S.
    20/11/2021 10:17

    Tous ces futurs candidats à la prochaine élection présidentielle devraient mettre en annexe dans leur programme leur intégrité...on aurait pas beaucoup de candidats...mais les gaulois refractaires oublient très vite et seraient même prêt revoter pour l'actuel président.. cest dire...

  • Claudine L.
    19/11/2021 19:42

    0uelle honte !! Et quel aplomb laideur dans sa splendeur évidement prison regardez les les copains de sarko quelle clique

  • Tomàs L.
    19/11/2021 11:37

    Quelque chose m'échappe... Comment peut-on être accusé d'avoir "détourné plus d'un million d'euros entre 1998 et 2013", être reconnu coupable de ces faits, et être condamné à verser (seulement) 375 000 € d'amende? Genre : "OK monsieur Fillon vous avez volé (aux Français) plus d'1M€ donc maintenant veuillez payer 375 000 € d'amende pour votre faute" 🤔😳!! Tu m'étonnes que les mecs truandent sans vergogne... Même quand ils sont pris ils gardent les bénéfices de leurs crimes... tout en, bien entendu, faisant campagne sur le laxisme de la justice... plus c'est gros plus ça passe

  • Françis C.
    19/11/2021 08:50

    Tu peux parler onte a toit aussi le même clan 🇫🇷🇫🇷

  • Elissa L.
    19/11/2021 07:34

    je m’en souviens comme si c’était hier ! Nos meilleurs années fac 😭😭😭

  • Herve T.
    19/11/2021 07:21

    ils étaient irréprochables 🤣🤣🤣

  • Oltmans T.
    19/11/2021 06:22

    Le Peuple aime la sodomie et à chaque élection il en redemande encore plus . ^^Nous avons probablement des politiciens qui sont à notre image .

  • Vincent P.
    18/11/2021 14:47

    Il aura détourné près d'un million d'euros pour une amende qui s'élève seulement à 370 000 euros...! Mais tout va bien..! L Argent public n'est pas gaspillé mais seulement volé par nos politiciens... Tous les mêmes,Leurs intérêts personnel est bien plus important.. Que notre pouvoir d'achat, et la flambée de l'immobilier...

  • Brigitte G.
    18/11/2021 13:46

    mdr et en vous obstinant à voter, même blanc, pour "conserver un DROIT" vous avez constaté quel changement significatif ??? d'ailleurs je ne vois pas pourquoi on nous retirerait ce droit puisque les élus le sont pour NOUS représenter ... par contre c'est sur qu'il faut tous les dégager et les obliger à nous rendre des comptes très détaillés

  • Jean-Luc M.
    18/11/2021 11:23

    Monsieur Fillon gêné beaucoup avant les élections ils se sont bien arrangés pour l’éliminer maintenant Monsieur Zemmour est en course pour les présidentielles on. Verra jusqu’où ils vont allé pour le dégagé de cette course

  • Francis R.
    18/11/2021 08:40

    La preuve que mentir est un métier politique qui peut rapporter...

  • Christine M.
    17/11/2021 19:50

    Tous pourris

  • Jean-Louis S.
    17/11/2021 19:42

    Il fait moins le mariole le châtelain d'opérette 🤣🤣🤣

  • Ricky V.
    17/11/2021 17:23

    Quand le président du tribunal lui à demandé Profession ? Le François à répondu retraité. Apparemment il s'est fait virer des deux entreprises pour incompétence !! Bon à rien se mec les fourberies de Fillon raportent bien plus sans travailler !!

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.