retour

Procès Fillon : comment le couple s'est retrouvé face à la justice

Le procès de Penelope Fillon, de François Fillon et de son suppléant Marc Joulaud doit s'ouvrir ce lundi. Voilà comment l'un des favoris de la présidentielle 2017 et sa femme se sont retrouvés devant la justice.

Les dates clés de l’affaire Fillon

L’ancien candidat à la présidentielle et son épouse Penelope Fillon sont jugés pendant neuf jours à partir du 24 février. Retour sur cette affaire de détournement de fonds publics.

Lors de sa campagne pour l’élection présidentielle de 2017, l’ancien Premier ministre François Fillon joue volontiers la carte du citoyen exemplaire. « Ceux qui briguent la confiance des Français doivent en être dignes. Ceux qui ne respectent pas les lois de la République ne devraient pas pouvoir se présenter devant les électeurs. Il ne sert à rien de parler d'autorité quand on n'est pas soi-même irréprochable. Qui imagine un seul instant le général de Gaulle mis en examen ? », lance-t-il en plein meeting.

25 janvier 2017

Alors que François Fillon vient de remporter la primaire de la droite, Le Canard enchainé révèle des soupçons d’emplois fictifs de sa femme, Penelope Fillon. De 1998 à 2003, elle aurait été rémunérée comme assistante parlementaire de son époux puis de son suppléant, Marc Joulaud. C'est le début de « l'affaire Fillon ».

26 août 2016

Après ces révélations, le Parquet national financier ouvre une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics abus de biens sociaux et recel de ces délits. Fillon se défend malgré tout. « Je vais même vous dire quelque chose que vous ne savez pas, c'est que lorsque j'étais sénateur, il m'est arrivé de rémunérer, pour des missions précises, deux de mes enfants qui étaient avocats, en raison de leurs compétences. Il n'y a qu'une seule chose qui m'empêcherait d'être candidat, c'est si mon honneur était atteint, si j'étais mis en examen. J'ai toujours dit que je ne pourrais pas être candidat à la présidence de la République s'il y avait une évidence que j'avais transgressé la loi. Ça n'est pas le cas. »

2 février 2017

L'émission Envoyé spécial diffuse un extrait d'un entretien accordé par Penelope Fillon à un quotidien anglais. Élise Lucet, présentatrice, raconte : « *C’est un troisième journaliste, Pierre Monégier, qui part le soir avec les rushes. Et donc, il doit écouter absolument tous les rushes de Penelope Fillon. Et là, il nous écrit : « À 1 heure 16 minutes et 12 secondes, elle déclare qu’elle n’a jamais été son assistante, et qu’elle s’occupe pas non plus de sa communication. » »

6 février 2017

Fillon reconnaît l’emploi de sa femme. « Oui, j'ai employé mon épouse comme collaboratrice. Elle a ensuite été la collaboratrice de mon suppléant. Elle est encore redevenue ma collaboratrice par la suite. Elle a donc occupé ce poste pendant 15 ans. »

13 février 2017

Plusieurs responsables des Républicains retirent leur soutien au candidat Fillon dans la course à la présidentielle.

1er mars 2017

François Fillon dénonce un "coup d'État institutionnel" orchestré par la gauche. « Je ne cèderai pas, je ne me rendrai pas, je ne me retirerai pas », annonce-t-il en meeting.

12 mars 2017

Le Journal du dimanche publie un article qui indique que François Fillon s'est fait offrir pour 48.500 euros de costumes sur-mesure. L'enquête est élargie à des soupçons de trafic d'influence.

14 mars 2017

François Fillon est mis en examen, mais maintient sa candidature.

23 avril 2017

Le candidat obtient 20 % des suffrages au premier tour de l'élection présidentielle. Il n'est donc pas présent au second tour et quitte la scène politique. « Le moment venu, la vérité de cette élection sera écrite », réagit-il. Selon l'enquête des juges d'instruction, plus d'un million d'euros d'argent public auraient été détournés sur la période 1998-2013.

24/02/2020 07:30mise à jour : 24/02/2020 08:26
  • 1.6m
  • 4.4k

3565 commentaires

  • Jacques R.
    un jour

    Fillon en zonzon

  • Benoit L.
    un jour

    Belle pourriture

  • Jacques R.
    un jour

    2 ans ferme c'est pas cher payé c est 5 ans ferme qu'il aurait dû prendre

  • Denis F.
    un jour

    Vous avez pas encore compris que un politique sa ment comme sa respire 🤣😂🤣😂🤣

  • Brigitte D.
    un jour

    Voyou

  • Smi S.
    un jour

    Ils lui ont mis les bâtons dans les roues ...miskine en tout cas il aurai sauvé la france lui

  • Virginie L.
    un jour

    Le pauvre !!! Retour de manivelle !!!!

  • Frédéric D.
    un jour

    L'honnêteté des politiques et vraiment comme le Père Noël (ça n'existe pas)!!!

  • Rach M.
    un jour

    Et après on s'étonne que les citoyens n'aillent plus voter. Ne changeons rien du système, tout va bien dans le meilleur des mondes (pour ceux qui sont aux manettes, bien sûr 🤫)

  • Pascal L.
    un jour

    ENCORE UN POLITIQUE QUI PARLE BIEN ... 😁😁😁

  • Mohammed R.
    un jour

    Dignes dingo hhhh

  • Mohammed R.
    un jour

    Dignes

  • Guy J.
    2 jours

    Pauvre Merde.

  • Jacques G.
    2 jours

    Ceux qui ne respectent pas les lois de la république....du fillon

  • Jean C.
    2 jours

    Halala les hommes ont fait de ma politique une prostituée

  • Stephane R.
    2 jours

    🖕🖕

  • Jack J.
    2 jours

    Prison voleurs

  • François M.
    2 jours

    Sa va finir à danse avec les stars avec belkany

  • Jacqueline C.
    2 jours

    N'avez vous pas encore compris qu il fallait evincer coute que coute le favori pour placer un ripoux au pouvoir ! Ts les moyens ont ete utilisés y compris le trucage des elections !!!

  • Jacqueline C.
    2 jours

    Un amateur a cote de ceux qui nous gouvernent actuellement !!!

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.