retour

Quotas d'immigration : quand Emmanuel Macron était contre

Le Premier ministre Édouard Philippe a relancé l'idée d'instaurer des quotas en matière d'immigration. Pourtant, en 2017, quand il était candidat, Emmanuel Macron disait ne pas être favorable aux quotas…

Les quotas d’immigration, une idée qui refait surface à l’Assemblée

Le lundi 7 octobre 2019, lors du débat sur l’immigration à l’Assemblée Nationale, Édouard Philippe proclame : "Je n’ai pas peur de réfléchir à l’idée de quotas." Le Premier ministre a donc relancé l’idée d’instaurer des quotas en matière d’immigration.

Le gouvernement aurait ainsi changé de bord. En effet, en 2017 lorsqu’Emmanuel Macron était candidat aux présidentielles, celui-ci s’était clairement déclaré défavorable aux quotas : "Je ne propose pas une politique idéologique en matière d’immigration", disait-il. Une façon pour lui de se différencier de François Fillon, son concurrent de l’époque.

Les quotas d’immigration : un débat de longue date

En 2007 déjà, Nicolas Sarkozy avait émis l’idée de fixer des quotas nationaux : "Je souhaite que nous arrivions à établir chaque année, après un débat au Parlement, un quota." Tandis que Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, avait proclamé qu’instaurer des quotas serait "inefficace et irréalisable". Selon lui, cette méthode a conduit au passé à des politiques de type racial.

08/10/2019 11:30
  • 117.9k
  • 494

236 commentaires

  • Eric E.
    08/11/2019 10:55

    Et L AME on en parle 1 milliards d'euros ou tous le monde pioche dedans au détriment des français qui eux non pas les moyens de ce soigner

  • Jp D.
    06/11/2019 17:53

    Des tanches

  • Michel C.
    15/10/2019 07:22

    Que vaut la parole de ces gens là?

  • Pascal C.
    13/10/2019 17:47

    450000 € pour aller faire l'aller-retour en Chine une journée c'est pas de la bus c'est de l'escroquerie à bas la dictature

  • Sophie M.
    11/10/2019 20:29

    Mister en même temps et docteur à la fois !

  • Christine F.
    11/10/2019 18:58

    Entre ce qu'ils disent et ce qu'ils font De plus en plus d'enfumage

  • Julie J.
    11/10/2019 08:13

    Partenaire européen bien fait pour toi

  • Zipchine C.
    11/10/2019 03:23

    Des actes, pas des paroles

  • Clairon C.
    10/10/2019 18:32

    Ils on toujours été contre les quotas, les élections approchent, alors on parle immigration 😄😄

  • Sylvain B.
    10/10/2019 18:03

    Ils devraient s écouter parler avant de prendre des décisions

  • Jeanclaude G.
    10/10/2019 16:57

    Ils écoutent les Français et essayent d'être réalistes. Bonne méthode

  • Anne M.
    10/10/2019 13:47

    Tu crois ? Ça ne fait que 30 ans qu’ils réfléchissent !

  • Mary P.
    10/10/2019 05:33

    LREMFN le fascisme

  • Fred F.
    10/10/2019 01:12

    j'ai pas peur de réfléchir ! mais tu ose pas ? non t'es vraiment un con et pas qu'a moitier !

  • Khalid S.
    09/10/2019 22:39

    Bah qu'il commence déjà par son entourage " parlementaires, députés, sénateurs..." concernant les abus et les fraudes!!! Ils ont tous un casier judiciaire et un lourd passé !!

  • Seb L.
    09/10/2019 22:32

    Fermes ta gueule. Tu veux lutter contre les abus et les fraudes? Prends ton équipe de pingouin et dis leur de te suivre en prison espèce de pauvre merde. Bande de dégénérés. Lrem nuit gravement à la santé de la France

  • Benoit B.
    09/10/2019 21:38

    Les promesses n'engagent que ceux qui y croient

  • Ingrid S.
    09/10/2019 19:54

    Cota au Portugal c'est les vieux je me perd donc là ...🤔

  • Serge G.
    09/10/2019 17:30

    Girouette.....

  • Patt B.
    09/10/2019 16:39

    Vous y croyez encore à sa parole???

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.