Retour en vidéo sur la réélection d'Emmanuel Macron

“Les années à venir ne seront pas tranquilles”. Discours d’Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour, Brut revient sur la soirée électorale.

“Je ne suis plus le candidat d’un camp mais le président de toutes et tous.”

A 20 heures, les résultats sont tombés : dimanche 24 avril, le président sortant Emmanuel Macron a été réélu à 58,54% des voix contre Marine Le Pen, candidate RN, qui a cumulé 41,46% des suffrages selon les chiffres officiels du ministère de l’Intérieur.

“Nombre de nos compatriotes ont voté ce jour pour moi, non pour soutenir les idées que je porte, mais pour faire barrage à celles de l’extrême droite” a déclaré Emmanuel Macron dans son discours officiel.

“Je pense à tous nos compatriotes qui se sont abstenus, leur silence a signifié un refus de choisir auquel nous nous devrons aussi répondre. Je pense enfin à ceux qui ont voté pour madame Le Pen, dont je sais la déception ce soir.

Les années à venir, à coup sûr, ne seront pas tranquilles, mais elles seront historiques ! Et ensemble, nous aurons à les écrire pour nos générations. Vive la République ! Et vive la France !”

Comme en 2017, Emmanuel Macron a remercié ceux qui ont fait barrage à l'extrême-droite en 2022.

“Dans cette défaite, je ne peux m’empêcher de sentir une forme d'espérance.”

De son côté, la candidate Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, s’est félicitée de son score : “Avec plus de 43 % des voix, le résultat de ce soir représente, en lui-même, une éclatante victoire.

Mes remerciements vont tout particulièrement à nos compatriotes des provinces et des campagnes. Mais également d’Outre-mer.”

Le 21 avril 2022, le Front National au second tour provoquait une vague de colère.

Réactions de Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour

Le candidat La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, s’est exprimé à la suite des résultats : “Les urnes ont tranché. Madame Le Pen est battue. À présent, monsieur Macron est le plus mal élu des présidents de la 5e république. Il surnage dans un océan d’abstention.

Ne vous résignez pas. Au contraire. Le 12 et 19 juin, un autre monde est encore possible, si vous élisez une majorité, je dis bien une majorité de députés de la nouvelle Union populaire qui doit s’élargir.”

Le candidat de la Reconquête, Eric Zemmour, a déclaré de son côté : “Hélas, hélas, hélas… C’est la huitième fois que la défaite frappe le nom de Le Pen. Il ne peut y avoir de victoire électorale sans alliance entre toutes les droites.

Notre responsabilité est immense, c’est pour cela que j’appelle à l’union nationale en vue des législatives.”

Les élections législatives se tiendront les dimanche 12 et 19 juin 2022.

avatar
Brut.
24 avril 2022 22:32