Retour sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl

C’est la pire catastrophe nucléaire de l’histoire mondiale, voici l’histoire de la centrale de Tchernobyl, en Ukraine.

Mikhaïl Gorbatchev ne s’exprime publiquement que 18 jours après la catastrophe

C’est là que s’est produite la pire catastrophe nucléaire de l’histoire… En 2022, les forces russes prennent Tchernobyl en pleine guerre en Ukraine. Retour sur l’histoire de la centrale nucléaire. Le 26 septembre 1977, située à 17 km de la frontière avec la Biélorussie, la centrale commence à produire de l’électricité pour la République socialiste soviétique d’Ukraine, l'une des républiques qui composent l'URSS. Le 26 avril 1986, le réacteur n°4 explose dans le cadre d’un essai de sécurité qui tourne au cauchemar. Ignorant que la centrale libère des particules radioactives, les premiers pompiers arrivent sur les lieux sans équipement de protection. Pendant 36 heures, aucune communication n’est faite aux habitants, puis les autorités soviétiques lancent l’évacuation de 115 000 personnes de la ville voisine de Pripyat et des villages environnants en leur disant qu’il s’agit d’une mesure temporaire. Une centrale solaire à Tchernobyl

Quelques jours plus tard, les autorités organisent les festivités habituelles du 1er mai à Kyiv, malgré les radiations qui continuent à être libérées dans l’atmosphère. Le dirigeant de l’URSS Mikhaïl Gorbatchev s’explique publiquement pour la première fois 18 jours après la catastrophe. En 2000, le dernier réacteur de la centrale de Tchernobyl toujours en activité est mis à l’arrêt. En 2005, un groupe de travail de l’ONU estime que jusqu’à 4000 personnes pourraient mourir des conséquences à long terme de l’exposition aux radiations provoquées par la catastrophe. En 2011, l’Ukraine ouvre la zone d’exclusion qui entoure le réacteur aux touristes. Top 3 des crises nucléaires

avatar
Brut.