retour

S'aimer quand on n'a pas la même religion

Marie-Line est catholique pratiquante. Youssef est musulman pratiquant. Leur rencontre, leur mariage, les difficultés... Ils racontent leur histoire d'amour à Brut.

Marie-Line, catholique, et Youssef, musulman : couple mixte et follement amoureux

Ils se sont rencontrés lors d’un cours de salsa. Aujourd’hui, ils veulent prouver au monde qu’un amour par-delà la religion est possible.

Marie-Line est catholique pratiquante. Jamais elle n'aurait imaginé se marier avec un musulman. Et pourtant, c’est Youssef qui l’a fait fondre. Tous deux racontent leur histoire à Brut.

« J’étais vraiment fascinée par toi »

Youssef : Moi, c’est Youssef. J’ai 30 ans, je suis marié depuis août 2019 avec Marie-Line. J’ai grandi au Maroc, je suis musulman, croyant, pratiquant, et je vis en France depuis 11 ans.

Marie-Line : Moi, c’est Marie-Line, j’ai 27 ans. Je suis catholique, je vais à la messe.

Y : On s’est rencontrés à une soirée salsa. On partage la même passion : la danse latine.

M-L : Pendant la soirée, on n’avait pas spécialement dansé ensemble, mais par hasard, ou peut-être pour autre chose, on est sortis au même moment, on a pris le même métro, sur le même quai, et là, sur le quai, tu m’as fait danser la salsa…

Y : Grâce au retard du métro…

M-L : J’étais vraiment fascinée par toi. Je ne mangeais plus, je ne dormais plus, je n’avais jamais ressenti quelque chose de fort comme ça. Je sentais que je rentrais petit à petit dans ton univers et que j’avais envie d’y entrer pour toujours.

« Il n’y a pas eu de vraie opposition de la famille »

Y : Il n’y a pas eu de vraie opposition de ma famille. Mes parents l’ont très bien accepté. La seule condition, c’était que je sois heureux avec toi. Après, on peut avoir des petites blagues, des petites remarques dans l’entourage, du style : « Est-ce qu’elle va se convertir ? Est-ce que t’es sûr ? Est-ce qu’il n’y a pas assez de jolies Marocaines ? »

M-L : Comme toi, j’ai quand même eu la chance de ne pas avoir d’opposition, en tout cas de la part des personnes qui comptent vraiment pour moi. J’ai eu des questions du type : « Est-ce que tu vas pouvoir garder toute ta liberté avec lui ? »

Y : « Est-ce que son père est polygame ? Est-ce qu’il a ses papiers ? »

M-L : « Est-ce qu’il va se marier avec toi pour avoir ses papiers ? » Bon, après, moi, j’ai toujours été sûre que je me marierais à l’église. Je suis prête à beaucoup de choses, mais ça, ça aurait été extrêmement dur, et ça n’aurait pas été sain pour notre relation que je fasse un tel sacrifice.

Y : Moi, j’avais deux exigences. C’était qu’il y ait de la musique orientale, parce que pour ma famille et mes amis, lors d’un mariage, il faut danser sur de la musique marocaine. Le deuxième point, c’était la tradition de l’ammarya. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est le fait de porter les mariés sur des trônes.

M-L : C’est moi qui ai été portée. Et on s’est mis en tenues traditionnelles marocaines.

Une cérémonie de mariage islamo-chrétienne

Y : On a opté pour une cérémonie islamo-chrétienne à l’église avec un prêtre, enfin un diacre, et un islamologue. Pas un imam, mais un musulman très sage et qui connaît le Coran par cœur. Parmi les concessions que j’ai dû faire, j’ai accepté qu’il y ait de l’alcool. Mais pour la fontaine, qui était pour tout le monde, on a opté pour un jus de raisin pétillant.

M-L : Avec Johny Hallyday en fond !

Y : Par rapport au nom de famille, j’étais ouvert à deux possibilités : soit mon nom, ou rajouter ton nom au mien.

M-L : Moi, j’ai toujours voulu prendre le nom de mon mari et garder uniquement ce nom-là.

Y : Tu n’avais pas peur que ce soit un frein à ta carrière ?

M-L : Non, je pense que c’est plutôt un filtre, parce que s’il y a des personnes qui ne souhaitent pas travailler avec moi, je serais très contente de ne pas travailler avec eux. Ce qu’on s’est dit pour la religion, ce serait que chacun de nous deux éveille nos enfants à sa propre religion.

« J’espère qu’on arrivera à transmettre ça à nos enfants »

Y : L’avantage, c’est que le jour du seigneur, c’est pas le même : il y a le vendredi dans l’islam et le dimanche chez les catholiques, donc il n’y aura pas de conflit là-dessus.

M-L. : Quand je vois tout ce que ça m’a apporté de te rencontrer, de découvrir une nouvelle culture et tout ce qui va avec, c’est énorme. J’espère qu’on arrivera à transmettre ça à nos enfants.

Y : C’est déjà pas facile d’avoir un couple durable et amoureux. Être en plus un couple mixte, ça rajoute des défis et des difficultés, et ça peut rajouter des tensions. Grâce à la communication et à la bienveillance, la patience et le sens du compromis, j’espère qu’on arrivera à les surmonter.

M-L : Et puis, ce qui est indispensable, c’est l’humour.

23/01/2020 14:29
  • 9.2M
  • 11.3K

4248 commentaires

  • Julia S.
    un jour

    Un homme évolué et cultivé ça fait toute la différence.. Longue vie à ce joli couple 💗

  • Labadi R.
    2 jours

    Je vous souhaite une vie heureuse

  • Tarek N.
    2 jours

    Ils font du bien tous les 2. La religion marre de tout mélanger et d'imposer.. là on souffle ils sont beaux tous les 2

  • Guiguì P.
    2 jours

    La famille paternelle ne met pas de veto surtout parce que la religion se transmet par le père. J'attends de voir quand ils auront des enfants.

  • Lassal A.
    2 jours

    C'est beau mais c'est dur de se confronter à la réalité après la venue des enfants.

  • Patricia C.
    2 jours

    C' est ça le vrai Amour !!!

  • Dominique G.
    3 jours

    C'est rès beau !!!!

  • Étienne P.
    3 jours

    Je vous souhaite un grand bonheur

  • Thierry C.
    3 jours

    Donc ils croient à ce que la science ignore mais croient-ils au père Noël ?

  • Thanh T.
    3 jours

    2000 foll0.w giá chỉ 150K LH Zalo: 08.38 72.8888 🤐🧞‍♂️🚴‍♂️🤑

  • Lydie C.
    3 jours

    Bravo ! Beaucoup de sagesse et d'intelligence si jeune ...soyez bénis

  • Aline G.
    3 jours

    C’est précisément par les enfants que l’on peut faire changer le monde non?

  • Fabien F.
    3 jours

    Top. Merci à vous ! Un peu d'espoir dans ce monde de dingue

  • Che A.
    3 jours

    Il y aura surement des soucis avec le temps. Déjà juste pour la circoncision de l'enfant... Lol Trop de complication au quotidien, viande halal ou non, le repas de Noël, le sapin, le ramadan, la prière... Les vierges dans le salon à côté de la Kaaba, le jambon, le vin à table ( sang de Jésus, et Jésus prophète sacré en Islam Aissa ..), le sacrifice de l'agneau pour l'aid... Le mieux c'est d'abandonner les 2 leur religion et de vivre heureux...

  • Hoda E.
    3 jours

    CUUUUUTE <3

  • Hoda E.
    3 jours

    fash ghatji la france ;)

  • Hervé R.
    3 jours

    Etre en désaccord autour d'un ami imaginaire, trop fort. Quel temps et d'énergie de perdue.

  • Logane T.
    3 jours

    Tchewarny.redbubble.com

  • Coram D.
    3 jours

    Magnifique

  • Divaris d.
    3 jours

    Belle échange, soyez heureux c'est la chose qui conte ❤️❤️ la religion, l'origine ne devrait pas empêcher deux êtres de s'aimer merci en tout cas

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.