retour

Seulement 4 % des personnes diplômées d’un Bac+5 sont enfants d’ouvriers non qualifiés

Nesrine Slaoui en fait partie. Aujourd’hui journaliste, elle raconte son parcours pour en inspirer d’autres.

25/06/2019 08:20mise à jour : 25/06/2019 14:11
  • 16.6M
  • 12.8K

7684 commentaires

  • Siham E.
    13/12/2020 21:16

    some motivation

  • Mostefa A.
    11/12/2020 20:56

    Justement votre prof de français a tort ce qu’il faut jamais dire jamais tout est possible avec de la volonté. Donc je vous souhaite toute la réussite. Maintenant c’est à vos parents de leurs rendre un grand bonheur.

  • Abdesslam A.
    16/10/2020 09:59

    Allah yardi aalik la bénédiction de ALLAH soit avec toi ma fille

  • Vincent G.
    10/10/2020 18:32

    tu te souviens de notre conversation l'autre fois

  • Sylvie d.
    03/08/2020 10:23

    Magnifique !!!

  • Nicolas L.
    20/07/2020 14:00

    Magnifique, tant sur l'éloquence que sur le contenu de vos propos.bravo

  • Zaliffa M.
    29/06/2020 11:51

    Bravo ma fille Allah te protège insh’Allah

  • Madjid A.
    26/06/2020 22:58

    Bravo

  • Fatma M.
    25/06/2020 23:57

    Bravo ma sœur Justement c'est parce qu'il y a des Jacques qu'on double d'efforts C'est un moteur, toujours travailler plus et plus Le travail paie tôt ou tard C'est l'unique issue pour des gens qui viennent de loin enfin les parents......... Les enfants ont fréquenté les mêmes bancs d'école que les autres Une réussite quelque qu'elle soit n'est acquise N'est pas un héritage

  • Maë B.
    17/06/2020 16:29

    et allez, je suis rare !!

  • Moana E.
    16/06/2020 16:52

    Docteur

  • Nadege D.
    13/06/2020 19:50

    Félicitations

  • Douceurs D.
    01/06/2020 21:07

    Fadila Andr

  • Sara S.
    31/05/2020 15:34

    Je respecte ce qu'elle a vécu. Mais là lorsque la classe laborieuse doit prouver son existence alors que la bourgeoisie ne prend que sa place naturelle dans la vie. Nous devons nous demander si cela vaut-il vraiment la peine? En fin de compte, la culture se mélange et la mentalité se transforme en bourgeoisie lorsque vous vivez parmi eux. Nous restons toujours dans le cercle de cadrage Il ne sert à rien de rivaliser avec la bourgeoisie si elle reste la même

  • Mohamed M.
    30/05/2020 04:57

    La France est bizare

  • Hamid F.
    12/05/2020 17:03

    Très très émouvant et encourageant que les enfants de la classe ouvrière prennent sur cette demoiselle. Bravo et bon continuation pour la suite

  • Sam A.
    09/04/2020 16:29

    Une fille qui deviendra une grande dame. J'espère

  • Benoit L.
    28/03/2020 19:19

    Respect Nesrine Slaoui, nous sommes fière de toi et de tes parents. Nous vivons un peux la même chose avec un de nos fils en 3e année de STAPS. Nous sommes aussi d'un milieu modeste. Parfois je suis en colère de certains enseignants qui orientent nos enfants sans leurs laisser une chanse dans le général. Et parfois ils s'éveillent sans être les premiers de la classe.

  • Calame d.
    28/03/2020 05:27

    La vraie réussite c'est l'obéissance à Allah.

  • Natalia A.
    27/03/2020 21:39

    Ma phrase préférée c'est 'on a des clichés dans les deux classes'.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.