Taxer le kérosène des avions pour financer la transition écologique ?

L'avion est l'un des moyens de transport les plus polluants, pourtant les compagnies aériennes ne payent aucune taxe sur le kérosène. Et si ça changeait ?

Taxer le kérosène des avions pour financer la transition écologique Bonne chance… 1 aller / retour Paris-New York, c'est environ 1 tonne de CO2, soit de quoi chauffer une personne pendant la en moyenne. pendant 1an Et chaque jour, décollent dans le monde. Avec l'attitude actuelle de l'industrie, Jos Dings Transport et Environnement aviation et environnement sont incompatibles. Les compagnies aériennes profitent d'une niche fiscale très avantageuse : depuis 1944, elles sont exonérées de toute taxe. À l'époque, les États-Unis souhaitaient développer l'aviation civile, alors en plein essor. Pour supprimer cette niche fiscale, il faudrait remettre à plat cet accord. Il faudrait un vote à l'échelle mondiale et bien sûr Martial You aucune compagnie ne serait d'accord. Pourtant, certains pays taxent les vols intérieurs comme les Etats-Unis ou le Japon. En Europe, certains pays militent pour une taxe au niveau européen ou la Belgique. comme les Pays-Bas En France, l'idée de taxer le kérosène des avions une part de la transition écologique son chemin. semble faire Europe, Si la transition écologique, c'est le carburant, Benoît Hamon Generation.s on pourrait mettre en place une taxe sur le kérosène et les transports aériens. Pourquoi on taxerait davantage, notamment celles et ceux qui n'ont pas le choix de prendre leur voiture pour aller bosser Adrien Quatennens Député France insoumise et que dans le même temps, les plus gros pollueurs seraient toujours laissés de côté? Je pense que chaque secteur économique doit prendre Secrétaire d'État à l'écologie Brune Poirson sa part de l'effort, à commencer par le transport aérien. C'est un sujet européen sur lequel toute la majorité Amélie de Montchalin Députée LREM a bien l'intention de mettre le doigt dans les élections européennes. Taxer uniquement en France pourrait rapporter Une recette conséquente qui pourrait donc financer en partie mais aussi affaiblir AIR FRANCE les compagnies aériennes françaises, déjà soumises à de multiples taxes. Si on applique une taxe carburant à 6-7 %, eh bien on mange la moitié de la marge des compagnies aériennes. Vous savez bien comment cela va se passer sinon. pays en pays, vont faire Les avions, volant de le plein de carburant dans le pays européen d'à côté. Au-delà de l'aspect économique et budgétaire, l'enjeu est avant tout environnemental. Aujourd'hui, le trafic aérien contribue autant au réchauffement climatique qu'un pays comme l'Allemagne. En 2016, 8 9 7 5 de passagers ont pris l'avion. 4 milliards Ils devraient être 2 fois plus en 2035. Hugo Baiardi Journaliste Hugo Baiardi Montage Laurane Jolly

avatar
Brut.
20 mars 2019 12:15