retour

Témoignage : elle a subi des violences conjugales de ses 15 à 18 ans

"Il y a eu des violences physiques. Il y a aussi eu des violences sexuelles." Les violences conjugales, ça existe aussi à l'adolescence. Capucine les a subies. Elle témoigne.

Témoignage : elle a subi des violences conjugales de ses 15 à 18 ans

"Il y a eu des violences physiques. Il y a aussi eu des violences sexuelles." Les violences conjugales, ça existe aussi à l'adolescence. Capucine les a subies. Elle témoigne.

“Il a commencé à exercer une emprise sur moi, une emprise psychologique puis des violences physiques”

Entre 15 et 18 ans, Capucine a subi des violences de la part de son compagnon, lui aussi mineur au moment des faits. Des qu’elle décrit comme d’abord psychologiques puis physiques et enfin sexuelles, notamment des viols conjugaux. Capucine Coudrier raconte également qu’elle n’avait pas conscience de ce qu’étaient les violences conjugales : “Je ne m’y reconnaissais pas, en fait je minimisais beaucoup ce que je vivais.

Ses conseils : sensibiliser, prévenir, en parler

Pour Capucine, la sensibilisation est centrale. Elle explique : “c’est très important parce qu’on peut partir au premier signe”. Elle évoque également d’autres dispositifs comme le violentomètre ou encore numéro d’urgence 3919. Les victimes ne doivent pas laisser sous silence ce qu’elles vivent.

Même si je suis pas tout à fait guérie de tous les traumatismes qu’elle a laissés, j’essaye de l’utiliser en essayant du coup de faire en sorte que ça arrive moins aux jeunes qui nous écoutent."

16/06/2021 06:24
  • 605.2K
  • 612

267 commentaires

  • Elo D.
    5 heures

    Et les hommes on en parle ? J’ai un exemple dans ma famille et c’est à cause de ce mouvement ultra féministe qu’il subit ! 😡

  • Brigitte C.
    5 jours

    Moi aussi j ai vécu de la violence à cette age ...de 15 a 18 ans après m avoir pointé son fusil vers moi il l a fait vers lui et c est suicide

  • Louis R.
    5 jours

    https://www.youtube.com/watch?v=dqsknz7MUAA

  • Maud M.
    07/10/2021 18:17

    Attention petit rappel: on ne parle pas de vie conjugale à plein temps hein! Quand on a 15 16 17 ou 18 ans, quand on a un petit copain violent, manipulateur, même si on vit chez ses parents, on parle bien de violence conjugale! Il ne faut pas forcément vivre en couple 100% de son temps pour vivre la violence conjugale, il suffit d'être en couple!

  • Wilfried L.
    05/10/2021 18:59

    L'effet chewing gum. 5 fois par jour au début et après madame trouve que le bonbon n'a plus de goût

  • Eric B.
    05/10/2021 14:05

    Mais c est quoi un partenaire comme ça???

  • Cam I.
    05/10/2021 05:46

    Il y a tant de personnes qui jugent sans savoir, sans même essayer de comprendre.... C'est désolant !!! Eduquez vos fils !!!

  • Agnes D.
    05/10/2021 04:09

    Exactement il faut stopper toute relation dès le 1er signe de violence telle qu'elle soit! l'autre ne changera pas, même si vous le penser, s'il ne vous correspond pas sauvez-vous. Force et courage à toutes ces Femmes ou Hommes qui subissent ces violences. ♥♥♥

  • Warren O.
    04/10/2021 13:51

    Les premiers pn c'est toujours quelque chose ^^

  • Vincent-Félix C.
    04/10/2021 11:23

    Il est juste malade psychologiquement... Il ne fallait pas pardonner mais c’est dur de quitter s’il y a une codépendence...

  • Maí P.
    03/10/2021 19:25

    Mais tu n'avais pas de mère pas de père ? Une tante ? Une cousine ? Une amie ? A 15 ans tu vivais avec un mec ???? Sérieux ??? Les parents sont à mettre aux orties quelle horreur de laisser ainsi son enfant !!!!

  • Dominique A.
    03/10/2021 15:49

    Ho la la se n'est pas cela une vie de couple il faut du respect et de l'amour beaucoup trop jeune des parents irresponsable 😪😮

  • Fourette W.
    03/10/2021 15:46

    A 15 ans vivre en couple et t'es parents etais ou ?

  • Mariec D.
    03/10/2021 14:33

    Souvent l’adolescente est amoureuse et ne veut pas voir la manipulation et la maltraitante et le garçon a sûrement vécu cela dans sa famille .......(père et mère) et refait le schéma avec sa petite amie Alors il faut aller dans le passé conjugale et arrêter de fléau de la violence conjugale pour les enfants de l’avenir.........🤔

  • Bèkira V.
    03/10/2021 13:19

    En même temps ta un cerveau tu te barres puis basta...sans déc ...

  • Ca R.
    03/10/2021 12:27

    Prévenir les femmes, les écouter, les aider c'est une chose et c'est nécessaire, mais il en revient surtout aux parents des garçons, aux mères comme aux pères, d'éduquer leurs enfants dans le respect de l'autre, le respect des envies et non envies de l'autre...

  • Mehdi L.
    03/10/2021 10:52

    Mon vécu, c'est d'avoir vécu avec un PN. Après pour le passage où elle arrivait chez son mec, c'est dit implicitement en parlant de "vie conjugale", je ne pense pas que c'est chez ses parents qu'elle avait des rapports avec lui, d'ailleurs elle le dit elle même après l'épisode de la chaussure. Il l'a fait culpabiliser alors elle est rester. Il y a aussi beaucoup de commentaires de personnes qui se demandent où étaient les parents. Quant à ceux qui témoignent et disent c'est pas si simple, évidemment car s'il avaient été plus fermes, ils auraient sûrement perdu leur "princesse" en référence "aux caprices de gamine"

  • Veronique D.
    03/10/2021 10:49

    Si j'avais eu un fils violent avec sa petite amie, ça serait allé mal pour lui. C'est lui qui aurait eu l'œil au beurre noir.

  • Viviane A.
    03/10/2021 07:56

    15 ans sans les parents à cote.... Vie conjugale à cet âge... c'est vraiment triste.

  • Gio G.
    03/10/2021 07:51

    Mais.... elle avait plus de parents? Ça m'échappe la...je remets pas en cause ce qu'elle a vécu mais où étaient ses parents ? Comment....a 15 ans une jeune fille peut dormir si régulièrement avec son copain ? Notre monde devient fou

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.