retour

Témoignage : Rémi, gilet jaune est venu de Montpellier pour manifester

"Il faut redonner aux gens l’impression que leur voix a un sens sinon on reverra des épisodes comme ça". Rémi est venu de Montpellier pour manifester avec les gilets jaunes à Paris le 8 décembre. Il explique pourquoi.

10/12/2018 11:53
  • 212.8K
  • 145

93 commentaires

  • Lili F.
    13/12/2018 09:27

    bah alors Rémi

  • Quentin L.
    12/12/2018 23:24

    Toujours critique envers le mouvement, je salue néanmoins cet élan collectif bordélique preuve que notre individualisation n’est pas totale malgré l’effondrement des corps intermédiaires

  • Joris P.
    12/12/2018 21:35

    ton sosie !

  • Chantal N.
    12/12/2018 15:10

    Dans la ville de Ales dans le gard où jetais ce matin , les commerçants ( ceux ou je suis passée ) donc boulanger pâtissier, café sandwich crêpes, marchés, vêtements parlent beaucoup des gilets jaunes et disent en être heureux car sois disant il ny a jamais eu autant de monde en ville et qui consomme !!

  • Gilles M.
    12/12/2018 08:50

    Il est impossible de laisser le peuple gouverner et décider...la preuve! les GJ ne s'enttendent que sur une chose..TOUT CASSER!

  • Clément L.
    11/12/2018 16:41

    Rémi président

  • Iracéma M.
    11/12/2018 14:58

    j’écoutais et puis vers la fin il a parlé de droit constit je te jure partout où je vais je vois du droit public quelque part mddr

  • Elodie L.
    11/12/2018 09:17

    R.I.C. Référundum d'Initiative Citoyenne ! :-)

  • Emmanuelle Z.
    11/12/2018 08:47

    Oui!!!!!!!!! Remi!!!! Tous ensemble !!!! Comme en Islande! Diffusons davantage l’exemple de l’Islande Ou de la Norvège où le peuple a pris politiquement la parole et a été entendu... pour du positif... pour l’espoir il faut voir aussi le nouveau visage qui se dessine sur les rues de France: le visage d’une presque unité

  • Frederique H.
    11/12/2018 06:26

    Il aurait pu rester à Montpellier

  • Jean P.
    11/12/2018 06:11

    redonner du sens à nos modes de vie en société, et permettant que le pouvoir décisionnaire soit pris par le peuple, c'est la seule solution à tous nos problèmes.

  • Stephane L.
    11/12/2018 04:11

    Non mais allo ! L'impression? Cela fait 10 ans qu'il te la donne l'impression, réveille toi ! WOUWOU !

  • Laurent M.
    11/12/2018 03:44

    je t'ai reconnu !

  • Houdini M.
    11/12/2018 03:39

    Même illusion que pendant la campagne de Mélenchon, avec son initiative de former les masses pour qu'elles réinvestissent les élections. Au soir du 1er tour, quand tous se disaient capables de réécrire une constitution, ... incapables de faire le choix simple du barrage à Le Pen 😥

  • Iris B.
    10/12/2018 23:12

    Ptg

  • Sunny T.
    10/12/2018 21:36

    regardez comme il se fait ameuté mdr 😭😭

  • Dimitri H.
    10/12/2018 20:20

    Maxime Ledrole il a bien résumé

  • Mimo N.
    10/12/2018 20:17

    Remi ????!! Je pensais qu’une grenade l’avait buté. Beh merde alors. Rendez nous les OF !

  • Helene V.
    10/12/2018 20:08

    et c'est qui qui a voté ..ou pas ??!! moi j'ai voté et pas pour Monsieur Macron mais il n'est pas pire que les précédents !!!je lui trouve même un certain courage .ok, on le met dehors et c'est qui qui le remplace ??!! vous ?

  • Lalyhaine W.
    10/12/2018 19:07

    Oui, le problème c'est si ça reste au niveau de mobilisation qu'on connaît DEPUIS 3 ANS CONTRE LA LOI ELKHOMRI EN 2016, faut que ça s'étende c'est sûr, et qu'on se réunisse, qu'on se connaisse les uns les autres sur les ronds points, les péages, les blocages, les villes, et de là que sortent nos revendications, formulées par nous, par la base. Si au moins les GJ on mis quelque chose à l'ordre du jour en disant : ni politique ni syndicat, mi macron ni lepen ... Il manque le NI ÉTAT NI PATRONS, on est des salariés, on est des retraités, on des femmes au foyer, on est des chômeurs, on est des jeunes ... contre la vie chère faut faire payer les exploiteurs millionnaires, milliardaires ... Si on va pas sur ce terrain dans les réunions, les assemblées, les manifestations, les blocus on se fera encore avoir ... un tour de passe-passe, DÉSHABILLER PIERRE POUR HABILLER PAUL ... un classique ... c'est que des tours de passe-passe juridique, financier ... l'essentiel c'est que ça passe des poches des travailleurs pour aller aux poches des capitalistes, c'est ça qu'il faut démasquer en permanence ... le rapport patrons contre travailleurs ... C'est pourquoi jusqu'à maintenant ça sent mauvais quand on parle citoyen, marseillase, drapeau tricolore, ÇA SENT L'EXTRÊME DROITE ... la gauche, les réformiste écologiste, PS, PCF, CGT les laissent faire. Lepen ne veut rien lâcher aux travailleurs, c'est une millionnaire, quand elle parle pour les taxes, les impôts elle parlent pour les patrons surtout, pas pour les salariés ... sinon elle parlerait salaire ... nos salaires sont imposés, on fait nos courses on est taxé. Réduire nos taxes, nos impôts en parlant citoyens, peuples, france, tricolore, c'est pour les patrons, les millionnaires, les milliardaires ... Alors que se battre CONTRE LA VIE CHÈRE pour l'augmentation des salaires, POUR PRENDRE AUX MILLIRDAIRES, ça, Le pen, les politiciens ils ne veulent pas ... les syndicats, les directions syndicales ne veulent pas ... les bases de salariés syndiqués, politisés eux c'est autre chose, ils ont pas les mêmes intérêts !