retour

Timothée, professeur des écoles sur l'île d'Ouessant

"Il y avait un poste de libre à Ouessant et personne n'en voulait." Professeur des écoles, Timothée a accepté ce poste sur cette île bretonne de moins de mille habitants. Un choix qu'il ne regrette pas. Brut l'a rencontré.

Timothée, professeur des écoles sur l'île d’Ouessant

Professeur des écoles, Timothée a accepté un poste sur cette île bretonne de moins de 1.000 habitants. Un choix qu'il ne regrette pas.

Lorsqu’il sort de l'IUFM, son concours en poche, la directrice de promotion de Timothée Priol lui annonce qu’un poste est libre sur l’île d’Ouessant. Personne n'en veut. « Il y avait deux choix : soit quelqu'un se dévouait, soit il était tiré au sort. Après avoir réfléchi, assez rapidement, je suis venu bosser ici », se souvient Timothée Priol.

« Tout le monde se connaît »

Professeur depuis maintenant huit ans sur cette île du Finistère, il ne souhaite pas travailler dans une grande ville : « Dans les écoles plus grandes, on perd un peu, peut-être, le rapport proche qu’on peut avoir avec les élèves, les parents, et même la mairie ». Lorsque les parents déposent leur enfant à l’école, ils font la bise à Timothée.

Le jeune professeur ne regrette pas du tout son choix. C’est même pour lui un privilège. « Tout se passe très, très bien. Moi, j'aime bien les petits microcosmes comme ça où tout le monde se connaît, tout le monde se salue, tout le monde est bienveillant. »

Musicien punk et professeur de voile

Auparavant, il retournait sur le continent le week-end. Désormais, Timothée vit sur l’île d’Ouessant à temps plein pour pouvoir jouer avec son groupe de punk français, Syndrome 81. Il raconte souvent ses tournées à ses élèves, curieux de connaître ses aventures musicales et les endroits qu’il a pu visiter. Comme l’école est petite, Timothée Priol suit certains de ses élèves depuis leur plus jeune âge.

Timothée est également professeur de voile et sauveteur en mer. Il apprend ainsi la navigation à voile à ses élèves dans la Baie de Lampaul : « Je trouve ça essentiel pour des enfants sur une île de savoir nager, naviguer un peu, être à l'aise avec des bateaux », argumente Timothée Priol.

04/07/2019 06:37mise à jour : 05/07/2019 11:55
  • 10.6M
  • 5.2K

1047 commentaires

  • Vanessa M.
    08/04/2020 06:31

    c'était là !

  • Marie B.
    07/04/2020 21:02

    ;)

  • Ann D.
    07/04/2020 19:29

    Ton copain est ce soir sur france2! Tu regardes?

  • Erwan L.
    05/03/2020 08:55

    Dommage qu on ai pas eu un instit comme ca jean-philippe rault ! Batteur de syndrome 81

  • Anouk D.
    21/10/2019 11:35

    Ah ouais j'avais déjà vu !

  • Mathilde F.
    21/10/2019 10:24

    tu vois mieux?!

  • Nathalie C.
    05/09/2019 19:43

    Félicitations

  • Andrée G.
    31/08/2019 10:00

    Quel bonheur de voir ce reportage ! Un enseignant heureux et des élèves heureux !!

  • Isa M.
    29/08/2019 10:17

    👍😊💕

  • Arthur P.
    25/08/2019 09:24

    !

  • Tuyet N.
    21/08/2019 07:56

    Chapeau et respects Professeur Timothee Multifonctions

  • Elliott D.
    19/08/2019 22:22

    ...

  • Alexo E.
    19/08/2019 11:51

    maîtresse des îles

  • Océane C.
    19/08/2019 08:35

    le rêve 😍

  • Héloïse H.
    18/08/2019 20:18

    une option à considérer !

  • Lucie P.
    16/08/2019 11:19

    😊

  • Jean-Jacques T.
    15/08/2019 06:22

    « Douce poésie » de la classe unique et des relations si particulières entre les enfants et leur enseignant(e). Souvenir ému pour moi de celles que j’ai connues dans le Haut-Doubs et dans la Valdaine (Isère).

  • Magui A.
    14/08/2019 16:36

    😎

  • Sana R.
    14/08/2019 13:36

    on trouveras aussi un endroit merveilleux dont personne veux

  • Solange P.
    12/08/2019 16:53

    Des profs comme en n en fait plus 👍

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.