Un jour avec Gisèle, non-voyante, et son chien Olympe

​​"On forme une équipe, c'est une vraie fusion entre nous. Grâce à elle, je garde mon calme." Non-voyante, Gisèle Fixe peut toujours compter sur Olympe, son chien-guide, même face aux situations stressantes et aux incivilités. Leur quotidien, c'est ça.

“Grâce à Olympe, je garde mon calme”


“Il faut faire attention de ne pas tomber, tellement il y a du monde dans tous les sens, et je le sens bien parce que le chien ne sait plus comment faire, donc il faut doper un peu le chien pour qu’elle arrive à frayer son chemin”. Gisèle Fixe, est non-voyante. Ce matin, dans le métro parisien bondé pour se rendre à son travail, c’est son chien Olympe qui la guide, comme partout ailleurs durant son quotidien. “Olympe est super calme malgré la foule. Grâce à elle, je garde mon calme” précise Gisèle.
Aveugle toute sa vie, elle voit pour la première fois à 36 ans


“La relation avec son chien est tellement émouvante”


“On forme une équipe, c’est une vraie fusion entre nous. Olympe est particulièrement affectueuse, on respire ensemble presque, si je peux dire… Dès qu’elle sent que je suis un peu stressée, elle va venir vers moi, elle va se coucher pour me faire une petite léchouille, l’air de dire… “Je suis là !” Gisèle est professeure de chant lyrique. Elle reçoit aujourd’hui Marguerite, l’une de ses élèves. “La relation avec son chien est tellement émouvante. Elles sont hyper liées toutes les deux” commente l’élève.
Danseur devenu aveugle : Alann, "une leçon de vie"


Le mari de Gisele est également non-voyant. Il se fait aider tous les jours par sa chienne, Ripley. Sa chienne Olympe comble Gisèle de joie : “Il n’y a pas énormément de couples qui ont deux chiens, ça existe, mais on n’est pas très nombreux. Dans la maison, nous sommes deux, mon mari et moi, plus deux chiennes. Les gens, ils voient bien qu’on est heureux, avec notre chien. On est heureux malgré le handicap”.
À 20 ans, Thomas perd la vue et repense son avenir


avatar
Brut.