Un million de Français ont basculé dans la pauvreté depuis le confinement

Pendant ce temps-là, un million de Français ont basculé dans la pauvreté depuis le confinement…

Augmentation de la fréquentation au Secours Populaire

Depuis le confinement, le Secours Populaire a observé une hausse de fréquentation. À cause de la crise sanitaire, de plus en plus de personnes cherchent de l’aide.

En France, depuis mi-mars, le Secours Populaire a enregistré une hausse de 45 % de nouveaux demandeurs d’aide alimentaire. Selon les associations caritatives, un million de Français ont basculé dans la pauvreté après la crise sanitaire due au coronavirus. Ils s’ajoutent aux 9.3 millions de personnes qui vivaient déjà sous le seuil de pauvreté monétaire, calculé à 1.063 euros par mois en 2020 en France.

Témoignage d’un demandeur d’aide alimentaire

« Avant, on faisait les dons pour le Secours Populaire… On n'imagine pas qu’un jour, on en aura besoin… » témoigne un anonyme. Il s’y rend depuis le mois de septembre. Avant ça, il travaillait dans le secteur aéronautique, mais n’a jamais repris son poste. En tant qu’intérimaire, il n’a pas pu bénéficier d’une reprise, contrairement aux autres employés de la société. L'entreprise a même réduit son effectif.

Avant de se rendre au Secours Populaire, ce témoin a reçu une aide de 200 euros auprès de l’assistance sociale. C’est ce qui lui a permis de tenir entre le mois de mai et celui de septembre. Il a également puisé dans ses économies.

« Quand on a une perte de revenus, forcément, on fait passer d’autres choses avant : le loyer, la santé… Et il ne reste pas beaucoup pour acheter de la nourriture. Du coup, on se restreint un petit peu sur le budget nourriture. Donc voilà, avec le Secours Populaire, ça nous permet un petit peu de, on va dire, manger à peu près correctement », poursuit-il.

avatar
Brut.