retour

Une affaire de Rugy. Deux points de vue.

François de Rugy : "On voit bien le but, c’est couper la tête à ceux qui gouvernent." Fabrice Arfi (Mediapart) : "Coupeurs de tête ? Nous on est journalistes, on fait notre boulot." Une affaire de Rugy. Deux points de vue.

Une affaire de Rugy. Deux points de vue.

Dans l’affaire de Rugy, deux points de vue s’opposent, celui de François de Rugy : « On voit bien le but, c’est couper la tête à ceux qui gouvernent » et celui de Fabrice Arfi, journaliste à Mediapart : « Coupeurs de tête ? Nous on est journalistes, on fait notre boulot. »

Sur le plateau d’RMC - BFM, face à Jean-Jacques Bourdin, François de Rugy, ministre de l’Environnement, se défend suite aux révélations de Mediapart : « Vous trouvez ça glorieux, monsieur Bourdin, d'attaquer les gens sur leur nom ? » « C’est un article pamphlétaire, c'est une accusation » ajoute François de Rugy au micro de France Inter.

La ligne de défense de François de Rugy n’a pas convaincu Fabrice Arfi, journaliste à Mediapart : « Quand on en est à justifier des agapes sur fonds publics avec l'argument que "je n'aime pas le vin", "le champagne me donne mal à la tête" et "je suis allergique aux crustacés"… Heureusement que les Guignols de l'info n'existent plus » lance Fabrice Arfi.

Mais le ministre de l’Environnement assure que ces dîners étaient en lien avec son travail. Fabrice Arfi affirme au contraire avoir pu consulter un plan de table d’un des diners et qu’il y a, selon lui, « un journaliste qui n'a rien à voir, par exemple, avec le producteur de cinéma qu'il y a à côté, une personne qui était un ancien patron de boîte de nuit, quelqu'un qui est dans la finance… »

Lorsque François de Rugy déclare « On raconte maintenant que j’ai fait acheter un sèche-cheveux plaqué or (…) Mais enfin, où va-t-on ? », le journaliste de Mediapart y voit une « stratégie de communication (…) qui consiste à démentir ce qui n'a jamais été dit ».

Le ministre de l’Environnement a déclaré envisager de porter plainte pour dénonciation calomnieuse. Fabrice Arfi assure que « juridiquement, ça ne veut absolument rien dire. La dénonciation calomnieuse, c'est un délit qu'on peut reprocher à quelqu'un qui va saisir l'autorité policière ou judiciaire d’un éventuel délit en sachant qu'il est faux ». Or Mediapart n’a lancé aucune poursuite judiciaire contre François de Rugy.

Selon Fabrice Arfi, François de Rugy « ne conteste aucune véracité de nos informations ». Il ajoute que le ministre de l’Environnement « reconnaît la légitimité de notre travail puisqu'il reconnaît la légitimité de l'indignation que cela suscite ». Et lorsque François de Rugy accuse Mediapart de vouloir « couper la tête à ceux qui gouvernent », Fabrice Arfi répond qu’il fait simplement son travail.

12/07/2019 20:44
  • 1.8M
  • 3.5K
Brut - Le livre

2000 commentaires

  • Jean P.
    12/09/2019 12:53

    Transparence sur les dépenses de nos élus !!!!! Et pas besoin d’aller plus loin

  • Gil B.
    09/09/2019 01:31

    On peut penser ce que l’on veut des politiques, mais ce média et ses journalistes ou plutôt “fouilles-m...e” ainsi que leur directeur, ne sont que des abrutis se repaissant des polémiques inutiles avec pour but la déstabilisation de la société. Belle mentalité ! 🤮

  • Christian M.
    21/08/2019 13:11

    Pauvre De Rugy... pardon, pauvre type! 😒

  • Valerie B.
    18/08/2019 17:19

    Merci à médiapart de nous faire voir la vérité. Sauf que normalement dans le gouvernement on a se qui s appelle la cour des comptes c un notre banque ou toi tu a ton banquier qui t appelle tous les pour recouvrire ton découvert c sa un peu donc a quoi serve t ils cette cour des comptes ben a rien parce que c des magouilles aussi et ne veulent pas risquer leurs place donc ferme leurs gueules merci donc a médiapart voilà voila

  • Chuppa K.
    13/08/2019 10:34

    homard m a tuer...........retour de manu velle

  • David D.
    12/08/2019 18:09

    Mdr ....

  • Jl D.
    10/08/2019 11:30

    Et nous donc !

  • Danielle F.
    10/08/2019 05:55

    Les associations qui certaines n'ont que le nom, les assistés, ceux qui travaillent et qui font travailler des personnes sans être déclarés.... Eux aussi volent les contribuables mais là beaucoup de personnes se sentent concernés. Messieurs et Mesdames les journalistes enquêtés la aussi et vous aurez des surprises... 😠

  • Serge V.
    10/08/2019 02:12

    Une merde

  • El M.
    09/08/2019 22:24

    Oui tu mènes la vie de chateau Rugy ou De Rugby c'est pareil t'es un escroc !

  • Gerard L.
    09/08/2019 21:34

    Fallait pas y aller

  • Gilles S.
    09/08/2019 20:42

    Depuis l'antiquité... On assassine les messagers...

  • Lucette R.
    09/08/2019 18:21

    Pauvre petit !!!😭😭😭😭😭😂😂😂😂😂😂

  • Ludovic B.
    09/08/2019 16:28

    Corrompu casse toi a vie

  • Thomas C.
    09/08/2019 15:55

    Moi j'ai une intolérance,une allergie aux politiques.

  • Chappy C.
    09/08/2019 14:54

    C'est une belle ordure de riches encluer va au suicide bâtarde

  • Akli C.
    09/08/2019 12:47

    Oh le petit malheureux tous à vomir 😢😢😢😢😢

  • Marie D.
    09/08/2019 08:16

    Monsieur le journaliste avant de jeter un homme à la vindicte populaire vous feriez mieux d’attendre que la justice ait fait son œuvre. Résultat Mr de Rugy n’est coupable de rien.

  • Cecile P.
    09/08/2019 07:25

    Je pleure 😢

  • Martine M.
    09/08/2019 06:42

    Détestable et insupportable tous des voyous malgré son allure de premier de la classe

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.