retour

Une géolocalisation unique sur Instagram pour préserver les paysages

Publier sur Instagram la photo d'un lieu préservé avec sa géolocalisation peut augmenter le nombre de touristes qui s'y rendent et accélérer sa dégradation selon le @WWFFrance. Pour éviter ça, l'ONG a créé une géolocalisation unique : "I Protect Nature". Voilà comment ça marche.

Les intagrameurs nuisent-ils à l’environnement ?

Selon le WWF, Instagram pourrait contribuer à la dégradation de certains lieux, à cause de la pollution plastique et du piétinement des touristes. Cet été, l’association a mis en place une géolocalisation unique pour enrayer ce phénomène et demande aux pouvoirs publics de réguler la fréquentation de certains sites fragiles.

48 % des 18-24 ans disent être souvent influencés par les réseaux sociaux pour déterminer leur lieu de vacances. Selon Arnaud Gauffier, co-directeur des programmes de WWF France, Instagram est un véritable « problème » qui vient s’ajouter au tourisme de masse. Selon le WWF, partager sur Instagram la photo d'un lieu préservé avec sa géolocalisation peut accélérer sa dégradation.

WWF France estime que certains sites emblématiques et touristiques, notamment en Méditerranée, sont surfréquentés. Et pour WWF France, cela est notamment dû aux réseaux sociaux et plus particulièrement Instagram « qui par les instagrameurs, via les influenceurs, permettent une géolocalisation très précise de ces sites. Et donc, on a un afflux, après ça, de touristes, de personnes qui suivent ces personnes sur Instagram » explique Arnaud Gauffier, co-directeur des programmes de WWF France.

Un tourisme de masse qui détruit les sites les plus fragiles

Le problème, c'est que certains de ces sites sont extrêmement fragiles et ne sont pas du tout adaptés pour accueillir autant de promeneurs : il n’y a pas d'infrastructures, de chemins ou de poubelles… Cela génère de la pollution plastique, du piétinement et finalement « la dégradation de ces sites, voire leur disparition ou la menace sur certaines espèces » précise Arnaud Gauffier, co-directeur des programmes de WWF France.

Arnaud Gauffier, co-directeur des programmes de WWF France, prend en exemple le GR 20, ce fameux sentier qui traverse la Corse. À proximité du sentier, on y trouve de très beaux lacs qui se retrouvent très souvent sur Instagram. Résultat : les pelouses autour des lacs sont entièrement piétinées, car trop de monde s’y rend. Les pelouses se dessèchent et « toute la flore dépérit autour de ces lacs » déplore Arnaud Gauffier.

Arrêter de se géolocaliser pour protéger la planète

Le WWF demande donc aux utilisateurs d’Instagram d’arrêter de géolocaliser aussi précisément ces sites. Cet été, le WWF a donc lancé une géolocalisation unique qui renvoie au siège du WWF au Pré-Saint-Gervais en région parisienne. Cette localisation s’appelle : I Protect Nature. Le but : ne pas dévoiler l’emplacement exact de ces sites fragiles et empêcher ainsi leur dégradation.

Le WWF demande aussi aux pouvoirs publics, d’édicter des règles concernant la pollution plastique et la surfréquentation de ces sites sensibles, « soit en les aménageant mieux, soit en mettant des quotas » propose Arnaud Gauffier, co-directeur des programmes de WWF France.

L’association WWF souhaiterait aussi que certains sites soient mieux protégés en créant de nouvelles réserves naturelles, de nouveaux parcs nationaux, « en renforçant le statut de protection de certaines réserves et en donnant des moyens » énumère Arnaud Gauffier. Le co-directeur des programmes de WWF France voudrait par exemple que des gardes, qui veilleraient également au respect des règles, soient chargés de patrouiller les réserves naturelles, ce qui n’existe pas en France.

03/08/2019 07:43
  • 229.9k
  • 554

26 commentaires

  • Brut
    02/08/2019 18:11

    À lire, cet article qui relativise l'influence des instagrameurs sur le tourisme de masse : https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/07/07/instagram-un-bouc-emissaire-du-tourisme-de-masse_5486405_4408996.html

  • Seb T.
    03/08/2019 12:12

    Mêmes effets avec les sites inscrits au patrimoine de l'UNESCO. Mais bizarrement personne ne s'en est jamais plaint...

  • Mauricette G.
    03/08/2019 12:19

    Je veux entendre votre discours, ces sites doivent être protégés par les locaux, les parcours doivent être balisés avec des arrêtés affichés indiquant les verbalisations encourues pour ceux qui ne suivent pas les consignes et conditions de la visite. Des équipes d'agents doivent circuler et surveiller les points névralgiques. Désolée mais en France les gens sont trop indisciplinés.

  • Pascal T.
    03/08/2019 12:21

    chacun peut également enregistrer une localisation "urbanisée", indépendant des consignes WWF. Par exemple le site de Google, CA ;-) . et l'article qui suit est révélateur d'un phénomène qui existait bien avant Instagram et les réseaux : l'instinct grégaire

  • Emilie L.
    03/08/2019 12:30

    c’est ce dont tu me parlais à Londres non?! ^^

  • Marie J.
    03/08/2019 12:32

    Super

  • Jean P.
    03/08/2019 12:41

    Le mieux ? Que chacun reste chez soi et puisse dans sa douche ? Sauf les riches qui pourront payer les taxes supplémentaires des avions, les taxes d'accès à certains sites (le Tibet...), etc. Bref le monde regresse pour les plus pauvres alors que les riches piquent les richesses de tous, détruisent l'environnement pour toujours accumuler l'argent... des autres ! Allez, je vais pisser dans ma douche et chier dans mon bain...

  • Syphax F.
    03/08/2019 12:46

    putain vous nous cassez les couilles c'est les multinationles qu'il faudrait attaquer ou surveiller c'est eux qui polluent le plus

  • Agnès G.
    03/08/2019 12:49

    Les nombreux reportages au JT sur telle plage ou tel lieu réservé vont entraîner le même phénomène d'affluence. Et l'an prochain, ils pourront en faire d'autres sur les dégradations causées par les touristes et les mesures de restriction prises pour sauver l'endroit. Ils ne se rendent même pas compte qu'ils ont les deux types de reportage dans le même JT !

  • Cha C.
    03/08/2019 12:52

    on en parlait tout à l’heure 😉

  • Sylvie B.
    03/08/2019 13:09

    Pour toi , comme tu l'as fait pour le magnifique bouddha que tu n'as pas géolocalisé. 🙏👍

  • Gwen R.
    03/08/2019 13:10

    pas de live sur Nantes aujourd'hui?

  • منواه 1.
    03/08/2019 13:48

    Brut vous êtes au courant qu'il y a une manif à Nantes

  • Regis D.
    03/08/2019 13:59

    WWF encore des hélicologistes....

  • Marie-Yannick G.
    03/08/2019 14:01

    Et bien moi j'ai résolu ce " problème " !

  • Sandrine M.
    03/08/2019 14:04

    Vivons heureux,...

  • Aurélien H.
    03/08/2019 14:04

    Et on peut rajouter qui publie du contenu de lieux protégés et qui peut faire augmenter le nombre de touristes et accélérer sa dégradation...

  • ⵎⵔⵀⴻⵏⴷ ⴰ.
    03/08/2019 14:24

    Brut pas de live sur Nates aujourd'hui !

  • Cyril B.
    03/08/2019 14:25

    Si un jour vous croisez un étrange « monstre » qui veut visiter la planète Terre et en sachant il n’est pas là pour tuer qui ce soit. Et vous prenez une selfie et puis poster soit facebook ou Instagram et puis ça part en couille ... tout ça pour quoi ? D’après vous ... je me suis posé beaucoup de question et plusieurs réponse ... pour une selfie et la vie etc ... pourquoi tout ça ?

  • Chene-mansuetude C.
    03/08/2019 14:26

    Chacun peut aussi éteindre son téléphone portable dans la nature! Pur bon sens!