retour

Une géolocalisation unique sur Instagram pour préserver les paysages

Publier sur Instagram la photo d'un lieu préservé avec sa géolocalisation peut augmenter le nombre de touristes qui s'y rendent et accélérer sa dégradation selon le @WWFFrance. Pour éviter ça, l'ONG a créé une géolocalisation unique : "I Protect Nature". Voilà comment ça marche.

Les instagrammeurs nuisent-ils à l’environnement ?

Selon le WWF, Instagram pourrait contribuer à la dégradation de certains lieux, à cause de la pollution plastique et du piétinement des touristes. En 2019, l’ONG a mis en place une géolocalisation unique pour enrayer ce phénomène.

48 % des 18-24 ans disent être souvent influencés par les réseaux sociaux pour déterminer leur lieu de vacances. Selon Arnaud Gauffier, co-directeur des programmes de WWF France, Instagram est un véritable « problème » qui vient s’ajouter au tourisme de masse. Selon l'ONG, partager sur Instagram la photo d'un lieu préservé avec sa géolocalisation peut accélérer sa dégradation.

WWF France estime que certains sites emblématiques et touristiques, notamment en Méditerranée, sont surfréquentés. Pour l'antenne de l'ONG, cela est notamment dû aux réseaux sociaux, et plus particulièrement à Instagram. « Les influenceurs permettent une géolocalisation très précise de ces sites. Après ça, on a un afflux de touristes, de personnes qui les suivent sur Instagram », déplore Arnaud Gauffier, co-directeur des programmes de WWF France.

Un tourisme de masse qui détruit les sites les plus fragiles

Problème : certains de ces sites sont extrêmement fragiles et ne sont pas du tout adaptés pour accueillir autant de promeneurs. Il n’y a pas d'infrastructures, de chemins ou de poubelles… Cela génère de la pollution plastique, du piétinement, et « la dégradation de ces sites, voire leur disparition ou la menace sur certaines espèces », précise Arnaud Gauffier.

Il prend pour exemple le GR20, un sentier célèbre qui traverse la Corse. À proximité du sentier, on trouve de très beaux lacs, souvent montrés sur Instagram. Résultat : les pelouses alentour sont entièrement piétinées. Elles finissent par se dessécher, et « toute la flore dépérit autour de ces lacs ».

Arrêter de se géolocaliser pour protéger la planète

Le WWF demande donc aux utilisateurs d’Instagram d’arrêter de géolocaliser aussi précisément ces sites. L'été 2019, le WWF a lancé une géolocalisation unique qui renvoie au siège du WWF au Pré-Saint-Gervais, en région parisienne. Cette localisation s’appelle « I Protect Nature ». Son but : ne pas dévoiler l’emplacement exact de ces sites fragiles et empêcher ainsi leur dégradation.

Le WWF demande également aux pouvoirs publics d’édicter des règles concernant la pollution plastique et la surfréquentation de ces sites sensibles, « soit en les aménageant mieux, soit en mettant des quotas » propose Arnaud Gauffier.

L’ONG souhaiterait par ailleurs créer de nouvelles réserves naturelles et de nouveaux parcs nationaux, « en renforçant le statut de protection de certaines réserves et en donnant des moyens ». Le co-directeur des programmes de WWF France voudrait par exemple que des gardes, qui veilleraient également au respect des règles, soient chargés de patrouiller les réserves naturelles.

03/08/2019 07:43
  • 224.7k
  • 569

25 commentaires

  • Camille L.
    06/08/2019 13:02

    prochaine fois qu’on va à Chasteaux, on évite la géolocalisation. Merci !!

  • Marcus B.
    05/08/2019 11:27

    pour vendredi ? :)

  • Riquier A.
    04/08/2019 23:47

    J'aime ce genre de vidéo

  • Nico J.
    04/08/2019 20:47

    Merci à tout ces glands qui ont un téléphone greffé au bout du bras et qui sont obligés de tout partager. Leurs vie doit être bien naze si ils ne sont pas capable de profiter avec leurs yeux

  • Maya A.
    04/08/2019 14:52

    DONNEZ LES TERRES A GERER AUX TERRIENS ! PARTOUT SUR TERRE ! CHACUN A GERER LES RESSOURCES SON CANTON ! POUR PROPAGER LA VIE ! TOUTES LES VIES ! Y AURA PLUS DE DESTRUCTION DE LA TERRE ! AU LIEU GAVER LES MAFIEUX MULTINAZIONALES ! ET LES POLITICHIENS NAZIS ! TOUTES ESPÈCES CONFONDUES !!! RENDEZ MOI MES TERRES !!! MES LACS ! MES RIVIÈRES ! MES ZANIMOS ! OU JE VA VOUS FAIRE ROTIR !!! DANS VOTRE ENFER DE BETON !!! ARME JUSQU'AUX DENTS !!! CHEZ COMPRIS !!! SALES VERMINES ! DU PIB INTERNAZIONAL ! HEINZ !!!

  • Cédric C.
    03/08/2019 21:41

    C'était intéressant puis la pub a démarrée. J'ai quitté.

  • Sylva S.
    03/08/2019 19:36

    Bon sang allez où vous aimez les gens, pas pour aller montrer vos photos juste pcq tout le monde y va. Soyez pas des moutons

  • Arthur B.
    03/08/2019 19:30

    encore et encore

  • Laure M.
    03/08/2019 18:23

    Le général de Gaulle a dit que les Français étaient des veaux... ce sont aussi des moutons. Hélas ce ne sont pas les seuls! Dur dur...

  • Bérenice J.
    03/08/2019 18:22

    Absolument c'est une hérésie.

  • Christiane P.
    03/08/2019 17:35

    Quand Brut montre des sites exceptionnels, on lit dans les commentaires bcp trop de "on va y aller" donc vous pourriez peut-être arrêter de donner trop de précisions aussi, non ?

  • Nadine E.
    03/08/2019 15:21

    on peut faire comme au Canada = faire payer l'entrée de tous les parcs nationaux !!

  • Anne C.
    03/08/2019 14:16

    Instagram est un outil de tourisme de masse....

  • Sylvie P.
    03/08/2019 14:14

    Lâchez vos smartphones quand vous vous promenez, visitez, assistez à des concerts. Profitez de la vie, faites fonctionner les neurones de votre mémoire.

  • Alpha M.
    03/08/2019 14:08

    Tout ceci est une question d'éducation, de respect de la nature. Si les "autorités" aménageaient des sentiers pour éviter le piétinement et mettaient qq surveillance pour faire respecter.

  • Off G.
    03/08/2019 13:50

    Le problème ne se poserait si les gens étaient plus respectueux et n'étaient pas des gros porcs !

  • Bulma P.
    03/08/2019 13:43

    Haa Instagram je me demande à des moment pourquoi ça existe... 🤦‍♀️la plupart s'inventent une vie et se mettent potentiellement en danger pour une photo ou quelque j'aime.. voilà un exemple de jusqu'où on est près a aller, y a vraiment plus de limite chez cette majorité de personnes... qui non plus aucune notion de la vie, aucun point de repère, ni respect de se qui peut les entourer et j'en passe... ils ont une responsabilité envers leurs publics et doivent prévenir au passage de respecter tout ces lieux, la nature, les animaux ect ect, mais bon ça leurs passe au dessus de la tête tout ça... tout ce qu'ils veulent c'est être vue et avoir un beaux "cadre" derrière.

  • Lionel S.
    03/08/2019 13:20

    Au Mexique, le gouvernement fédéral a confié la gestion de certaines réserves naturelles (comme Agua Azul et Misol Ha, dans le Chiapas) aux communautés indigènes qui en assurent l'entretien et gèrent le flux touristique quotidien. En échange du paiement d'une modeste contribution, de quelques pesos, les touristes entrent dans le parc par la "caseta de cobro" et peuvent profiter d'un environnement unique et préservé pour pique-niquer, se baigner, et passer un agréable moment de détente. Au delà d'un certain contingent, les touristes ne sont plus admis afin de protéger les sites les + sensibles. C'est pour cela qu'il est nécessaire de téléphoner pour se renseigner avant d'entamer la visite.

  • Georgette D.
    03/08/2019 13:16

    Je peux aller dans des endroits, que l'on ma montre, je respecterais toujours l'endroit, mais tout le monde n'est pas comme moi.En Thaïlande ils ont fermé une plage ,pour la nettoyer a cause du tourisme, elle est célèbre grace au film avec Leonardo DiCaprio, la Plage, donc cela n'est pas nouveau.

  • Chn C.
    03/08/2019 13:05

    Classez donc toute la nature française en réserve naturelle d'un coup pour vous simplifier la tâche ;) Nous n'aurions qu'à à y gagner !

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.